Leader Price à La Tourtelle

leaderprice

Leader Price, le hard-discount de Casino, arrive au pied des immeubles "Terre de Garance", le site de l'ancienne usine Rousselot. Le magasin n'est pas encore ouvert, mais les divers corps du bâtiment s'affairent pour accélérer l'installation. C'est l'affaire de quelques jours ou de quelques petites semaines.

Mèfi l'avait annoncé dès le mois de juin 2015, il y a plus d'un an. On commençait presque à douter de notre information. Mais non, une nouvelle fois elle s'avère vraie et vérifiée. C'est pour cela que notre site a tant de succès et ne cesse de gagner des lecteurs. Face aux mensonges et à la désinformation qui font notre quotidien politique et médiatique, nous avons choisi le chemin de la vérité. Cela n'empêche pas de prendre parti, de faire des choix, de porter des valeurs. Cela n'évite pas toujours des erreurs ou des maladresses. Mais le chemin de la vérité est toujours notre option.

Même si quelquefois nos interlocuteurs, et c'est vrai pour la ville en particulier, changent de point de vue ou reculent devant l'ampleur des protestations qui grandissent après nos révélations. Nous espérons que ce sera le cas pour la terrasse de l'Antalya Kebab. Nous attendons avec impatience le nouvel avis de la commission municipale pour savoir si la sagesse et l'intérêt d'Aubagne vont l'emporter sur les calculs politiciens.

Antoine Monticellu

 

Façonéo fait fondre la glace

rotonde glacier

Depuis plus d'un an, sur commande du maire d'Aubagne, Façonéo a acquis "La Rotonde", le bar au carrefour de l'Horloge. Depuis un an, un autocollant est posé sur la façade de cet établissement : "Prochainement, un glacier va s'installer sur cet emplacement".

Depuis quelques semaines, Façonéo a, enfin, commencé les travaux. Mais tout vient de s'arrêter. La propriété de l'établissement et la destination des locaux loués posent de très importants problèmes administratifs. Un nouveau retard est donc à programmer. Le glacier pourra peut être s'ouvrir cet hiver.

L'incompétence des élus, de leur direction administrative et de leur S.P.L. est à faire peur. Au secours : Aubagne est en danger.

Antoine Monticellu

L'actualité du site internet de la ville

siteinternet aubagne

Le 22 août 2016, à la une, dans la rubrique "Actualité" du site internet de la ville d'Aubagne, on trouve l'annonce suivante : "Jeudi 10 décembre était célébré le 15ème anniversaire de la Pépinière d'artistes de la MJC. Une soirée au cours de laquelle a été révélé le nom du lauréat 2015".

La présence de trois personnes, au lieu d'une antérieurement, à ce qu'on appelle maintenant le "pôle numérique" du service communication n'a pas amélioré la qualité de ce site internet. Dans le domaine des technologies de la communication, Aubagne est dans le peloton de tête des villes du... 19ème siècle.

En 2015, Elyes Ferchichi, élu chargé du numérique, affirmait : "Aubagne va rentrer pleinement dans le monde du numérique". C'était sa meilleure blague de l'année ou un nouveau mensonge d'un membre de l'équipe des Pinocchio de Gazay.

Antoine Monticellu

Gazay sanctionne Beaudinard

beaudinard aubagnenon

Suite à notre article informant de la vente du restaurant / tabac de Beaudinard, Gérard Gazay est rentré dans une colère "noire". Peut-être n'avait-il pas été informé du projet de vente ?

Dans tous les cas, la sanction n'a pas tardé. Il a exclu, immédiatement, Beaudinard de la commune d'Aubagne. C'est ainsi que l'on peut lire sur sa page facebook au sujet de la cavalcade du 21 août : "les plus beaux chars d'Aubagne, de Beaudinard, de Cuges, de Roquevaire ...".

Les habitants de Beaudinard s'interrogent pour savoir s'ils vont faire appel de cette sanction devant le conseil d'état.

Antoine Monticellu

Les quartiers Nord à Beaudinard

beaudinard restau

Le Hameau de Beaudinard est connu à Aubagne et ailleurs pour ses fraises, mais aussi pour les fêtes de Notre-Dame-des-Neiges début août, sans doute un peu moins pour son concours de labours et encore un peu moins pour celui du lancer de téléphones portables.

C'est un quartier où l'on aime bien les traditions et où le "patrimoine aubagnais" est considéré comme un bien très précieux. On peut devenir aubagnais, mais être un aubagnais "de souche" est un  atout supplémentaire.

Petite surprise donc, le restaurant / bar / tabac de ce quartier vient d'être vendu à des marseillais... des quartiers Nord. Les cités H.L.M. vont-elles suivre ? La vente se serait faite pour un montant d'un million d'euros.

Tout se perd ! Il n'y a, vraiment, plus de repère.

Antoine Monticellu

La phrase du jour : quand l’actualité fait le mur

nidieunimaitre

"Ni Dieu, ni Maître... même nageur !"

Les murs de nos villes livrent parfois quelques perles philosophiques, d’humour ou de bon sens.

La phrase du jour revient d’une période de vacances pas encore achevée pour beaucoup d’entre nous, un mois après les tristes évènements de Nice, en pleine période des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Ni Dieu, surtout pas pour ceux qui proclament les pires atrocités en son nom et qui insultent notre part d’Humanité à tous !

Ni Maître, comme un message de rappel aux magistrats qui en laissant Jacqueline Sauvage en prison, légitiment la prédominance de l’homme sur la femme aux pays des Droits de l’Homme !

Quant au nageur, parce qu’au final la médaille d’argent de Florent Manaudou n’est pas si pire pour ce qui ne sont – comme leur nom l’indique – que des jeux !

Parce que les croyances sont possibles, même indispensables, mais qu’elles ne prennent toute leur force que lorsqu’elles respectent une valeur fondamentale : la Liberté.

José Da Silva

Gaudin invite les aubagnais cours Foch

gausin foire ceramique 2016

Le 15 juillet, comme sans doute l'ensemble des médias régionaux, la rédaction de Mèfi a reçu une invitation pour l'inauguration du marché à la céramique et au santon sur le cours Foch, le 23 juillet à 11 heures.

Il n'y a rien là d'exceptionnel sauf que cette inauguration a lieu depuis plusieurs décennies au début du mois de juillet. La nouveauté ? c'est que le premier invitant n'est autre que Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille. C'est là que l'on mesure que la Métropole et le maire de Marseille ont pris le pouvoir de tout le territoire. Sans avoir à nous rendre des comptes. Depuis février, la monstropole a la compétence de l'économie, de l'emploi, des transports, de l'aménagement du territoire, du ramassage des déchets ménagers... et de la filière argile.

C'est donc Gaudin qui invite les Aubagnais à venir chez eux. Nous vous le disions, le maire de Marseille est, en fait, aussi le maire d'Aubagne... en Provence. Il y a du soucis à se faire pour l'avenir du marché à la céramique et au santon, la biennale de l'art santonnier, Argilla face à la "concurrence" des professionnels de l'argile de Marseille.

Comme pour tout le reste ! Pour la gratuité des transports, la décision a déjà été prise de la faire payer non pas par le versement transport des entreprises comme c'est le cas actuellement, mais par les aubagnais. Une vrai-fausse gratuité. Le versement transport des entreprises d'ici sera encaissé par la métropole de Gaudin, et la gratuité sera payée par les impôts locaux du Pays d'Aubagne ou en déduction d'autres projets prévus ici.

Il est vrai que Gazay continuera d'encaisser ses indemnités de vice-président de la Métropole et qu'il gardera la compétence "inauguration des chrysanthèmes", mais uniquement à Aubagne en Provence.

Antoine Monticellu

Liberté, égalité, gratuité pour tous les commerçants

stationnement nonsedentaire

Nous avons constaté depuis quelques semaines que, les jours de marché, les commerçants non sédentaires posent un badge sur leur pare brise (voir photo jointe) qui les dispense de payer le stationnement.

C'est, une fois n'est pas coutume, une excellente initiative municipale ! Ce qui n'est pas compréhensible, c'est que les autres commerçants du centre, tous les autres (peut-être pas les élus commerçants ?), reçoivent, eux, des PV des fameux agents verbalisateurs de la ville.

Pourquoi cette inégalité de traitements ? Sans doute pour accélérer encore le départ des magasins du cœur de ville !

Antoine Monticellu

Articles RSS

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Résolument gourmand, l’Atelier de Pauline +

    Boulangerie, pâtisserie, rôtisserie, traiteur et restauration !!! Lire la suite
  • Conseil municipal : plus de Bourse du Travail mais des indemnités pour le maire +

      Le 29 mars aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne. La foule risque d'être au rendez vous pour demander au maire de tenir ses engagements antérieurs et de faire une proposition pour maintenir la Bourse du Travail. Lire la suite
  • Vendredi 31 mars ça boulègue au Cercle +

      Le Cercle de l’Harmonie organise vendredi 31 mars à partir de 20 h, une grande soirée concert. Au programme trois formations musicales sous influence féminine. Prévente sur place au prix de 5 Euros + 1 Euros d’adhésion. Lire la suite
  • L'AFC fait du yoyo +

    L'équipe de France de foot, en battant, sans briller, le Luxembourg 3 buts à 1, continue son chemin vers la qualification pour les phases finales de la coupe de monde. La victoire de Sebastian Vettel (All/Ferrari) relance l'intérêt du championnat de Formule 1. Mercedes et Hamilton pourraient être battus ? Ferrari Lire la suite
  • Quatre FIFA par an ? +

    Le Festival International du Film d'Aubagne a débuté ce lundi 2O mars, jour du printemps. La soirée d'ouverture a été une immense réussite. Lire la suite
  • 29 mars : panique au conseil municipal +

    A l'occasion d'une entrevue avec les associations et organisations syndicales qui siègent à la Bourse du travail, Gazay a affirmé "qu'il ne voulait plus entendre parler de la Bourse du travail à Aubagne et qu'il allait engager une procédure pour obtenir l'expulsion des occupants". Lire la suite
  • Six rendez-vous avec la France Insoumise +

      Ce dimanche 18 mars, la campagne des élections présidentielles a connu son rassemblement le plus important (130.000 personnes) avec la marche organisée à Paris, pour une 6ème République, à l'initiative du mouvement France Insoumise et de Jean-Luc Mélenchon.  Lire la suite
  • 1