Censuré !

facebook aubagne

On savait déjà que la communication municipale avait totalement perdu sa vocation d'informations de service public.

La propagande sans finesse a transformé l'AJJ (Aubagne au Jour le Jour) en AGG (Aubagne de Gérard Gazay). On n'y retrouve plus que "la vente" de la politique municipale, des photos du maire ou des élus municipaux à presque toutes les pages. On nous présente une Aubagne radieuse à mille lieues de la réalité, type Tintin au pays des soviets.

Le site de la ville, rarement mis à jour, est débarrassé de toutes les "aspérités" comme par exemple le compte rendu du conseil municipal sur l'audit de la cuisine centrale ou l'expression de l'opposition avant avril 2014. Cela permet de ne pas mettre en parallèle ce qu'écrivait l'opposition de l'époque et ce que fait la majorité actuelle, vu que ce sont les mêmes et que l'écart n'est même pas mesurable tellement il est immense.

Mais cela ne suffit pas. Un de nos lecteurs nous signale qu'il a été blacklisté sur la page facebook de la ville. En lançant un appel, nous avons trouvé une autre lectrice, puis un autre, puis une autre, puis un nombre conséquent de citoyens et citoyennes aubagnais-es qui ne peuvent plus commenter les informations données par la page facebook de... la ville !

Ne vous étonnez pas de n'y trouver, quasiment exclusivement, que des commentaires positifs. Pas totalement cependant, parce que cela demanderait de censurer bien plus de la moitié des aubagnais-es, ce qui ne peut pas se faire.

Antoine Monticellu

Va-t-on couper l'eau à la ville ?

coupuredeau

On connaît les restrictions sur le papier toilette dans les écoles et dans les services de la ville, le manque de chauffage dans les classes tous les lundis matins, les coupures d'électricité régulières dans les quartiers, va-t-on connaître les coupures d'eau ?

En effet, la SPL réclame, en vain, à la ville d'Aubagne le paiement des factures d'eau pour une somme d'environ 400 000 € pour l'année... 2015 ! On ne découvre pas la haine de Gazay envers  Barthélémy, présidente de la Société Publique Locale "L'Eau des collines" (qui n'a de publique presque plus que le nom), mais la raison principale n'est pas là. Elle se trouve d'abord dans la volonté du maire et de son élue à la comptabilité de retarder les paiements pour tous les prestataires de la commune afin, sans doute, d'annoncer une trésorerie et/ou des résultats comptables positifs.

Il reste que la facture est bien là et que la ville devra payer au risque de mettre la SPL en grande difficulté... ou de subir des coupures d'eau ! Histoire d'eau entre Barthélémy et Gazay, personne n'aurait pu imaginer cela.

Antoine Monticellu

Un nouveau commerce à Aubagne en Provence !

 

Le Tout-Puissant a exaucé les prières de l’adjointe au commerce !

Si vous voulez commander des santons pour compléter votre crèche, il vous suffit d’aller dans le hall d'accueil du Comœdia (le théâtre public municipal… en tout cas jusqu’ici). Vous y trouverez une exposition privée avec carte de visite de la santonnière qui vous permettra de passer commande sans délai.

Lire la suite : Un nouveau commerce à Aubagne en Provence !

Joyeux Noël aux séniors

senior doigtdhonneur

Il y a quelques temps, Gazay déclarait : "Notre ambition est de répondre aux besoins des séniors, mais aussi de maintenir un lien avec eux, une relation tout entière faite de bienveillance".

Comme d'habitude avec le maire d'Aubagne, ses actes ont suivi ses paroles. Il a commencé par supprimer la prime de Noël et le colis pour les retraités. Puis il a rendu payant le repas à la résidence municipale des personnes âgées, alors que celui-ci était gratuit. Il a, ensuite, augmenté les tarifs des petits travaux effectués par le CCAS pour les séniors et, en définitive, abandonné le service.

Pour le dernier acte "de bienveillance" en date, il a invité les personnes âgées pour leur souhaiter un bon Noël et une bonne année le mercredi 14 décembre à l'Espace des Libertés... mais c'était payant. Pour 10€, nos aînés ont eu droit à un verre de cidre, une clémentine et une mini-bûche de Noël. Il a dû faire du bénéfice pour renflouer les caisses de la ville.

Personne n'a pu le remercier pour ces gestes délicats, il n'est pas venu. Mais Simone Caballero et Yolande Bruckert, co-présidentes honoraires du fan club de Gazay, étaient chargées de le représenter.

Antoine Monticellu

Elections professionnelles à la métropole : 1er bilan

elections metropole

Le 8 décembre, avaient lieu les élections professionnelles à la Métropole : les agents ont choisi le pluralisme syndical.

Toutefois, FO reste de loin le premier syndicat avec 44,9% de voix et un gain de 7% par rapport aux élections de 2014 dans les 6 ex-EPCI. Mais, il n’atteint pas son objectif de remporter la majorité absolue.

La FSU territoriaux se maintien avec 20%, les autres perdent entre 1,3% et 3%.

Est-ce que ces résultats mettront en cause le fonctionnement Marseillais ? Rien n’est moins sûr.

Ceci dépendra des relations entre les autres organisations syndicales ainsi que de l’implication des agents dans la construction de cette nouvelle institution.

Les deux années qui arrivent, seront fondamentales sur l’organisation de cette administration pour répondre aux besoins de la population des territoires qui la composent et des agents publics qui la feront fonctionner.

Gibe

 

La CGT invite pour sa soirée de fin d’année

cgt soiree

Face à la morosité ambiante au sein du personnel communal, les syndicats CGT proposent aux salariés de la Ville d’Aubagne et à leurs enfants une soirée de fin d’année fraternelle et conviviale ce vendredi 16 décembre à partir de 18 h au Cercle de l'Harmonie (Cours Beaumond).

Au menu : spectacle jeune public : le roi aux pieds sales par la compagnie Fluid Corporation, concert : Elvas et Sons of Gaïa "Dub Act", apéro-buffet charcuterie traditionnelle et hallal, fromage, vin - offert par les syndicats - et grande soirée musicale animée par l’excellent DJ Shok-O !

La participation financière est libre et les inscriptions se font via la page Facebook du syndicat CGT.

Gabi Monnier

Théâtre : La compagnie des Passages au Parvis des Arts

 

La compagnie des Passages, dont nous avions apprécié la création : « Du Nord au Sud, récit d’une expérience » présentée à La Distillerie lors d’une sortie de résidence (voir notre article), proposera le 16 décembre* prochain au Parvis des Arts à Marseille un spectacle tout public (dès 8 ans) intitulé « Sous un ciel de Chamaille », d’après un texte de Daniel Danis.

Lire la suite : Théâtre : La compagnie des Passages au Parvis des Arts

Articles RSS

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Conseil municipal de Cuges : Le Roi est nu +

    Fait rarissime qui traduit à lui tout seul la déliquescence de la majorité de Bernard Destrost, maire de Cuges les pins, le conseil municipal de lundi 26 juin a du être reporté faute de quorum. Seuls 12 élus de la majorité (sur 20) étaient présents, le quorum étant de 14 Lire la suite
  • Conseil de territoire inutile: la preuve ! +

    Depuis le 1er janvier 2016, le gouvernement Hollande/Valls avec l'accord du maire de Marseille, a supprimé  6 communautés d'agglomération du département des Bouches du Rhône (ici, la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile) pour créer une "monstropole", de 92 communes, 3173 km² et 1,83 millions d'habitants. Lire la suite
  • Les femmes et le philosophe +

    Cette semaine, Raphaël Enthoven, philosophe de son état, et accessoirement chroniqueur tous les matins sur Europe 1 dans la matinale, a abordé le "phénomène" du manspreading. Pour rappel, il s'agit de l'action d'écarter ses jambes dans les transports en commun de sorte que l'on occupe plus que son propre siège Lire la suite
  • L'intersyndicale et les élus d'opposition +

    Les élus du groupe « Aubagne alternative citoyenne et écologiste » ont rencontré l’intersyndicale de l’hôpital vendredi soir. L’échange a permis de revenir sur la déclaration éloquente et étayée de l’intersyndicale après son rendez-vous avec l’ARS (voir notre article). Ils et elles en retiennent le mépris, on les comprend ! La discussion a Lire la suite
  • Du théâtre avant toute chose +

    Depuis 2009, l'atelier théâtre Zone&Cie explore les multiples facettes du théâtre contemporain en s'attaquant chaque année à une oeuvre exigeante de ce répertoire avec beaucoup d'enthousiasme et d'énergie. On se souvient entre autres du travail original et inventif que la troupe et son metteur en scène ont réalisé par le passé sur "Jardinage humain" Lire la suite
  • Témoignage d'un salarié de la SPL "L'eau des Collines" +

    Après notre article sur les nouvelles plaques pour "L'eau des Collines", nous avons reçu ce témoignage d'un salarié qui vient de quitter cette Société Publique Locale qui n'a plus de "publique" que le nom.  Lire la suite
  • Centre ville : tout ça pour ça ? +

    En novembre 2016, dans un grand show à l'Espace des Libertés, devant un parterre choisi de 400 personnes, le maire d'Aubagne expliquait que "l'année 2017 allait être une année de grands travaux... que le centre ville serait bouleversé pour enchanter le monde... qu'Aix et Cassis nous envieraient...". Lire la suite
  • 1