Noël du personnel communal : une corvée pour Mournaud

mournaud personnel communal

Jeudi 21 décembre, un peu moins d'une heure avant la soirée du personnel communal organisée par la ville, Léo Mournaud, adjoint au maire, directeur de la campagne de Gazay aux municipales de 2014, se trouve dans un tabac du cours Foch.

Il s'adresse à la patronne avec la volonté d'être entendu par tous les clients : "Bon, allez, faut que j'aille à la soirée du personnel. C'est pas que ça me réjouisse, je m'en passerais bien... mais bon...".

Quel mépris ! Le personnel sera ravi d'apprendre qu'au-delà des sourires de circonstances, des mots pour la communication avec la presse, Léo Mournaud considère le personnel comme un boulet qu'il traîne et dont il voudrait bien se débarrasser. 

A l'image de la politique municipale et des décisions du maire vis à vis des agents du service public communal.

Gazay veut des agents municipaux à son service

aie confiance

Depuis décembre 2014 et la décision du maire de supprimer le colis de Noël au personnel pour des chèques cadeaux d'un montant de... 30€... avec obligation d'achat dans les magasins... du centre ville d'Aubagne, la soirée de Noël des agents de la ville est passée d'une participation de plus d'un millier à "une rencontre entre amis" de quelques dizaines de personnes.

Le maire fait donc appel aux "grands" cadres de la ville pour rectifier le tir. C'est ainsi que le Directeur Général Adjoint Culture/Sports/Jeunesse/Solidarité vient d'envoyer un mail à tous "ses" chefs de services pour les conseiller : "la soirée du personnel aura lieu le 21 décembre... si nous pouvions mobiliser nos agents ce serait bien" et un petit message d'avertissement "...vous me direz".

"Contrairement aux pratiques antérieures, je n'utiliserai pas les agents du service public pour ma propagande municipale et encore moins les cadres de la ville" avait annoncé le candidat Gazay.

"Aucun engagement ne sera tenu", dit le maire Gazay.

Antoine Monticellu

 

On recherche le 1er adjoint

Alain Rousset dans le flou

Depuis quelques mois, Alain Rousset, 1er adjoint au maire, que nous avions gentiment surnommé "Hannibal", a quasiment disparu de toutes les initiatives publiques.

Pendant plus de deux ans, il n'y avait pas une seule sortie du maire sans que l'on note la présence de son adjoint à ses côtés. Pas une seule inauguration, une seule réunion publique, une seule photo, sans sa présence.

Que se passe-t-il ? Pourquoi cette disgrâce ? Une rivalité avec Giovanni Schipani qui lui aurait disputé victorieusement la place de N°1 auprès du maire ? Le marché "historique" de l'électricité (dont le 1er adjoint est à l'initiative et à la conclusion) tellement populaire qu'il aurait pu faire de l'ombre au maire qui souhaitait s'attribuer toutes les réalisations "majeures" du mandat ? Une trop grande proximité avec l'électorat de droite de Beaudinard ou d'ailleurs qui aurait pu en faire un futur rival ?

Il va nous falloir approfondir tout cela pour comprendre cet effacement inattendu.

Je me souviens, que je t'aime moi non plus

inauguration patinoire

Comme chaque année, les festivités de Noël ont donné lieu à quelques inaugurations en présence du maire, du député et de la présidente du territoire.

C'était le cas dimanche 3 décembre avec la traditionnelle inauguration de la patinoire, installée à Aubagne au mois de décembre depuis 2010.

Sur la page facebook du maire, nous avons droit à la sempiternelle photo des élus qui coupent le ruban où on nous signale la présence de Deflesselles (en cliquant sur son nom vous vous retrouvez sur la page du député) et de Barthélémy. Dans ce cas si vous cliquez sur son nom vous atterrissez sur la page facebook de la présidente du territoire qui est fermée depuis... 3 ans.

De deux choses l'une, ou Gazay n'a pas suivi l'actualité des moyens de communication mis en place par la présidente du territoire ou c'est calculé pour envoyer les internautes dans une impasse.

Dans les deux cas, cela ne semble pas indiquer une vraie complicité entre les deux leaders de la droite aubagnaise.

Sur la route de la soie

madina saidova 

Depuis plusieurs années, un groupe d’amis de l’association «Nature et Patrimoine » de Roquevaire, suit la route de la soie et y découvre les trésors des mille et une nuits.

Cette année, à mi-chemin de la route de Marco Polo, ce groupe a décidé d’exposer ses premiers souvenirs de voyages et ses œuvres « d’artistes peintres à ses heures ».

Il a convié la merveilleuse miniaturiste « Madina Saidova » rencontrée à Boukhara à le rejoindre à Aubagne.

Elle y présentera ses ouvrages. Cette exposition qui se tiendra du 7 au 10 Décembre 2017 dans le nouvel espace Co-working de La Varappe, 216 Ch. du Charrel Aubagne sera ouverte tous les jours de 10 heures à 18 heures.

Le vernissage aura lieu le Vendredi 8 Décembre à partir de 18 heures. Vous y serez les bienvenus.

Ecole Antide Boyer : les enfants en danger?

ecole deserte

La politique d'économies de Gazay commence à avoir de graves conséquences sur la vie de la commune. Entre les absences pour maladie ou accident de travail, le licenciement de CDD et le non remplacement, aujourd'hui vendredi 24 novembre, à l'école Antide Boyer, on notait la présence de deux membres du personnel communal pour encadrer 380 enfants.

Les syndicats se mobilisent. Les parents protestent et tentent d'avoir des explications et de future garanties. 

La direction générale et la direction du service vont-elles avoir le feu vert du maire pour, enfin, recruter le personnel nécessaire ?

Ville d'Aubagne : service spécial

Le Rapport d'Orientations Budgétaires voté à la réunion du conseil municipal nous apprend (page 13) que les effectifs de la ville d'Aubagne ont été réduits de 69 personnes depuis 2013, passant de 1153 à 1087 en 2017 (nouvelles embauches comprises). Pourtant ce n'est pas le cas partout.

En effet, en 2013, le service "événementiel", comptait 6 personnes. En 2017, on en trouve 11 !

Pourtant, dans le même temps, la réalisation et le suivi de manifestations majeures (Grains de Sel, Argilla, Biennale des Santons, Marché de la céramique et des santons - en été et en décembre -, les soirées de l'été, ...) ne sont plus de leurs responsabilités.

Doit-on rajouter que le directeur du service, après une promotion éclair, a un salaire de près du double de la responsable de l'époque ?

Alors ?

Peut-on trouver une réponse dans le fait qu'on ait rajouté "le protocole" (en fait les apparitions publiques du maire) dans le titre du service et que son responsable soit l'ex-premier adjoint de Bruno Gilles,maire du 3ème secteur de Marseille, sénateur, président de la fédération "Les Républicains" des Bouches du Rhône, dauphin désigné de Gaudin ?

A moins que ce soit un engagement du candidat Gazay qui nous avait échappé.

Antoine Monticellu

 

Brochures de luxe pour le maire et plus de papier dans les services municipaux

crieur de journaux

Ce mercredi 8 novembre 2017, l'ensemble des chefs de services de la ville a reçu un mail du responsable des commandes indiquant :

"Le magasin est en rupture de stock concernant le papier. Il vient de procéder à une dernière commande avant la fin de l'exercice budgétaire, son budget étant épuisé. Je recommande aux services d'exercer une gestion très rigoureuse de leur propre stock afin d'éviter une rupture préjudiciable à leur fonctionnement".

Pendant qu'on distribue une brochure luxueuse de 68 pages à près de 30 000 exemplaires dans toute la ville pour tenter de faire croire que Gazay a tenu quelques engagements, on demande aux agents communaux de compter les feuilles de papier qui leur restent !

Il n'y avait déjà plus de papier pour les toilettes, maintenant il n'y a plus de papier pour les photocopieuses. Et si on supprimait les photocopieuses ? Et aussi les services municipaux ? C'est ce qu'en langage "libéral", on appelle de la bonne gestion. 

Beaucoup pour les uns. Rien pour les autres.

Paradise Papers, les impôts et la dette grecque

paradise papers

Les "Paradise Papers" révèlent que les "grands" patrons et les "grandes" entreprises utilisent tout ce que le système financier permet pour réduire leurs impositions : Engie, Whirpool, LVMH, Total, Mutuelle Intériale, Dassault, Apple, Nike, Glencore, Allergan, Uber, etc...

L'économiste Gabriel Zucman indique que 40% des profits des multinationales sont dissimulés. On arrive à 350 milliards d'impôts qui sont soustraits des budgets des états dont 20 milliards pour la France (10% du budget 2017 et un tiers du montant du déficit public).

Et si, au lieu d'étrangler la Grèce pour qu'elle rembourse "sa" dette, on demandait aux patrons et aux entreprises de payer leurs impôts ?

Articles RSS

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Même Muselier se moque du Val'Tram +

    Vendredi 16 février, Muselier, président du Conseil régional, organisait une grande cérémonie devant la presse en présence du maire de Marseille et des 6 président.e.s des territoires de la métropole Aix-Marseille-Provence. C'était l'occasion de faire connaître les subventions "offertes" par la Région à la Métropole. Nous y étions. Parmi de Lire la suite
  • Le conseil départemental réduit son aide à l'épicerie sociale +

    Dans sa séance du 9 février 2018, la commission permanente du Conseil Départemental a décidé de réduire d'un tiers la subvention pour l'épicerie sociale d'Aubagne (12 000€ en 2017; 8 000€ en 2018). Cette "épicerie sociale", dénommée à sa naissance "L'atelier de Mai", a été ouverte le 14 octobre 2010. Lire la suite
  • Jo Bonnel : un grand monsieur +

    C'est avec une grande peine que nous venons d'apprendre la disparition de Jo Bonnel, lui qui a marqué le sport national et le sport aubagnais. Joseph Bonnel est né le 4 janvier 1939 à Florensac dans le département de l’Hérault. Il débute comme footballeur amateur dans ce club, mais très Lire la suite
  • Conseil de Territoire : le bal des faux culs +

    Ainsi, on allait voir ce qu’on allait voir… On se souvient que lors du comité de pilotage du lundi 29 janvier, le vice président de la Métropole Jean-Pierre Serrus, à la grande joie de Gérard Gazay, maire d’Aubagne, avait rejeté le plan de financement du Valtram proposé par Façonéo. Lire la suite
  • Ville d'Aubagne : discrétion sur le numérique +

    Le 8 février dernier, "Ville Internet" a dévoilé le nouveau palmarès 2018 des territoires labellisés Villes et Villages Internet. Lire la suite
  • L'insulte +

    Un film remarquable ! L’action se passe au Liban : Toni est garagiste, honnête, intègre, Yasser est chef de chantier, efficace et respecté. Un incident de la vie quotidienne les oppose, une insulte est proférée et l’engrenage de la violence se met en route. L’un est chrétien, l’autre est palestinien et la Lire la suite
  • Mèfi en direct du Tour de La Provence +

    En Ligue 1, l'équipe du Quatar fait le minimum, bat Toulouse 1 à 0 (but de Neymar) et se retrouve avec 12 points d'avance sur le second à 13 journées de la fin. De son côté, Monaco donne la leçon à Angers (0 à 4) et récupère la deuxième place Lire la suite
  • 1