Cumul d'emplois à la ville ?


cumul emplois

Vous vous souvenez que le lendemain de la présentation par le maire des travaux prévus en centre ville, l'ingénieure chargée de ce dossier était licenciée par le non renouvellement de son contrat. Quelques jours après, une autre personne était embauchée.

En terme d'économie, ce n'était pas très brillant puisque la ville, dans ce type de cas, est contrainte de rémunérer les indemnités de chômage (presque 60 % du salaire brut, soit environ 30 000 € par an) jusqu'à ce que la personne licenciée retrouve un emploi. Voilà encore du gaspillage financier dont Gazay est le champion toutes catégories, pour embaucher, sans doute, une personne plus "sûre". Quand on vous dit que les "économies Gazay", c'est deux fois plus de dépenses inutiles pour deux fois moins de services pour les Aubagnais.

Mais un article, paru dans La Provence du 29 novembre, soulève une autre question. Il est en effet mentionné, à l'occasion d'un descriptif des travaux à l'hôtel de Bausset que "C'est M. P. l'architecte qui avait conseillé l'association et aujourd'hui le directeur adjoint de l'aménagement et des grands travaux aux services techniques de la ville, qui supervise le chantier confié au cabinet d'architectes aixois A+P".

M. P. était dirigeant mandataire de ce cabinet de 2011 à 2016. Après l'article de La Provence, le doute s'installe : continue-t-il à travailler pour ce cabinet ? Le cumul d'emplois est-il possible ? Nul doute que les autorités municipales vont nous éclairer.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Quatre FIFA par an ? +

    Le Festival International du Film d'Aubagne a débuté ce lundi 2O mars, jour du printemps. La soirée d'ouverture a été une immense réussite. Lire la suite
  • 29 mars : panique au conseil municipal +

    A l'occasion d'une entrevue avec les associations et organisations syndicales qui siègent à la Bourse du travail, Gazay a affirmé "qu'il ne voulait plus entendre parler de la Bourse du travail à Aubagne et qu'il allait engager une procédure pour obtenir l'expulsion des occupants". Lire la suite
  • Six rendez-vous avec la France Insoumise +

      Ce dimanche 18 mars, la campagne des élections présidentielles a connu son rassemblement le plus important (130.000 personnes) avec la marche organisée à Paris, pour une 6ème République, à l'initiative du mouvement France Insoumise et de Jean-Luc Mélenchon.  Lire la suite
  • Les gendarmes à la mairie de Cuges +

    Mèfi ! a été le seul média à faire connaitre la désastreuse conclusion du conseil de discipline convoqué à la demande du Maire et de son équipe en vue d’obtenir la révocation du directeur du service technique (DST) de la commune. Lire la suite
  • L’autre côté de l’espoir +

    L’autre côté de l’espoir ¨L’autre côté de l’espoir¨, encore un grand moment de cinéma. Khaled fuit la guerre et ses horreurs, Wikstrom sa femme alcoolique. Le premier est jeune réfugié syrien qui, arrivé en Finlande par hasard, est demandeur d’asile ; le second abandonne son métier de représentant en lingerie et achète un restaurant au Lire la suite
  • Arbres ou caméras : Gazay a choisi +

                                               Aux services techniques de la ville, il existe depuis des années un "monsieur arbres", chargé d'assurer l'entretien de ces végétaux, voire, en cas de maladie incurable, de les remplacer.  Lire la suite
  • France Insoumise organise son premier débat ce jeudi +

    Ce jeudi 23 mars, à 18h, au cercle de l'harmonie, réunion publique de la France Insoumise avec Mehdi Kemoune et Sarah Soilihi. Lire la suite
  • 1