Cumul d'emplois à la ville ?


cumul emplois

Vous vous souvenez que le lendemain de la présentation par le maire des travaux prévus en centre ville, l'ingénieure chargée de ce dossier était licenciée par le non renouvellement de son contrat. Quelques jours après, une autre personne était embauchée.

En terme d'économie, ce n'était pas très brillant puisque la ville, dans ce type de cas, est contrainte de rémunérer les indemnités de chômage (presque 60 % du salaire brut, soit environ 30 000 € par an) jusqu'à ce que la personne licenciée retrouve un emploi. Voilà encore du gaspillage financier dont Gazay est le champion toutes catégories, pour embaucher, sans doute, une personne plus "sûre". Quand on vous dit que les "économies Gazay", c'est deux fois plus de dépenses inutiles pour deux fois moins de services pour les Aubagnais.

Mais un article, paru dans La Provence du 29 novembre, soulève une autre question. Il est en effet mentionné, à l'occasion d'un descriptif des travaux à l'hôtel de Bausset que "C'est M. P. l'architecte qui avait conseillé l'association et aujourd'hui le directeur adjoint de l'aménagement et des grands travaux aux services techniques de la ville, qui supervise le chantier confié au cabinet d'architectes aixois A+P".

M. P. était dirigeant mandataire de ce cabinet de 2011 à 2016. Après l'article de La Provence, le doute s'installe : continue-t-il à travailler pour ce cabinet ? Le cumul d'emplois est-il possible ? Nul doute que les autorités municipales vont nous éclairer.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Le naufrage de Barthélémy +

    Le Conseil de territoire fut bref mais instructif ce lundi soir au centre de congrès Agora. Des salariés de Gemalto et des agents territoriaux venus se faire entendre (en vain ?), les élus de la majorité majoritairement absents… La déconfiture de la politique de Barthélémy/Gazay a éclaté au grand jour. Lire la suite
  • Les Gardiennes +

    Les Gardiennes Magnifiques portraits de femmes qui, pendant la première guerre mondiale, poursuivent leur inlassable labeur pour que survive la ferme. Remarquables photographies qui rythment les saisons, la vie des champs, les labours, les semailles, les moissons. Saisissants visages, extraordinaires mains, torturés, qui marquent l’attente, l’inquiétude, la détresse de ceux qui viennent Lire la suite
  • Défaites avant les fêtes pour l'AFC et le RCA +

    En ligue 1, tout naturellement le PSG retrouve le chemin de la victoire en battant Lille 3 buts à 1. Monaco renverse une situation compromise en sortant vainqueur du match contre Troyes par 3 buts à 2, après avoir été mené 2 à 0. Mené une grande partie du match, Lire la suite
  • Budget 2018 : 2 confirmations ... entre autres +

    Le mercredi 13 décembre, le conseil municipal d'Aubagne votera le budget 2018 de la commune. Un ou des rédacteurs de Mèfi vous en feront un compte-rendu. Nous nous contenterons aujourd'hui, à partir du volumineux document budgétaire présenté par les services financiers, de mettre l'accent sur deux aspects : les effectifs de Lire la suite
  • Gel sur le Valtram +

    Le conseil métropolitain du 14 décembre va entériner son budget 2018 qui annonce une réduction de 100 millions d'euros du budget transport de la métropole Aix-Marseille Provence. Après une première lettre de cadrage qui supprimait le budget du Valtram, une deuxième version lui attribue 5 millions d'euros pour un montant Lire la suite
  • Quartiers d'Aubagne #6 - Palissy : caméra hors-champ +

    On vient de basculer dans l'heure d'hiver. La nuit s'affiche plus tôt mais les plus longues journées d'été n'apportaient pas davantage d'éclaircies ni de fantaisies. Lire la suite
  • Gazay veut des agents municipaux à son service +

    Depuis décembre 2014 et la décision du maire de supprimer le colis de Noël au personnel pour des chèques cadeaux d'un montant de... 30€... avec obligation d'achat dans les magasins... du centre ville d'Aubagne, la soirée de Noël des agents de la ville est passée d'une participation de plus d'un Lire la suite
  • 1