Bon séjour en Grèce


grece ccas

Tout est prétexte à économie: trop de papier toilette dans les maternelles, trop cher les repas des enfants, trop d'agents communaux, trop de subventions aux associations, trop de locaux aux organismes caritatifs, trop peu de PV aux automobiilistes, ... "La dette ma bonne dame !".

Mais nous avons déjà observé que ce n'était pas vrai pour tout : les restos des élus, la voiture, l'iPhone - et le reste - du maire, les hauts salaires pour les amis, l'indemnité du maire qui a fait exploser le plafond autorisé, etc.

Pour ces prochains jours, nous avons un autre exemple. Les élus de la majorité municipale ont demandé à la direction du CCAS d'aller en Grèce pour représenter Aubagne. Après ce qu'ils ont osé dire à l'ancienne majorité sur les voyages à l'étranger ! Dans le même temps où on réduit de moitié l'intervention du secteur public municipal auprès des personnes âgées, où on licencie du personnel pour faire des économies "structurelles", où on fait payer les repas aux résidents de la RPA (Résidence des personnes Agées)...

Sans doute, Aubagne a été choisie par l'Europe pour montrer aux grecs un modèle de politique austéritaire... mais pas pour tout le monde.

Dans un autre registre, il semble que l'épouse de l'élu aux sports va être recrutée aux ATN (Ateliers Thérèse Neveu) pour assurer l'accueil, le personnel en place a demandé sa mutation. Après la compagne de l'élu à la jeunesse embauchée en mairie centrale, la fille de l'élue déléguée aux femmes à la SPL "L'eau des collines", la conjointe de l'élu au cadre de vie à l'agglo, voilà l'épouse de l'adjoint aux sports. On n'est jamais aussi bien servi que par les siens.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • "Engagements pris, engagements non tenus" : la vérité sur le bilan Gazay +

    Le maire a fait distribué dans tous les foyers aubagnais une brochure intitulée "Engagements pris, engagement tenus". Jusqu'à la fin octobre, tous les jours, nous allons analyser et commenter ses affirmations. Lire la suite
  • Marche blanche : les chiffres +

    Samedi matin, le comité de défense de l'hôpital public d'Aubagne a organisé une manifestation contre la liquidation du service de réanimation : une marche blanche. La Marseillaise et Mèfi annoncent dans leurs commentaires "Près de 500 personnes". France 3, insistant sur le caractère réussi de l'initiative, souligne "Plusieurs centaines de participants". Lire la suite
  • Interview de Deflesselles +

    Le vendredi 10 octobre, Bernard Deflesselles, député de la 9e circonscription des Bouches du Rhône, est interviewé par La Provence. On y apprend, entre autre, qu'il est devenu "un élu de proximité". Mais on ne sait toujours pas le salaire de son épouse qu'il a embauchée comme assistante parlementaire pendant Lire la suite
  • Gazay et le mensonge +

      Gazay au conseil de quartier de Saint Mitre du 17 octobre : "Depuis que nous sommes arrivés nous imposons à tous les constructeurs 2 places de parking en sous sol par logement". L'œil de Mèfi a vérifié : Terracotta en centre ville, 46 logements, 74 places, soit 1,6 ; Le Major, entrée Lire la suite
  • Valtram : le silence des Gazay +

    Annonce de l'absence d'investissement pour le Valtram sur le budget 2018 de la métropole; déclaration du député de la 10ème circonscription jugeant ce projet dépassé; phasage des travaux qui s'arrêtent à Roquevaire ... Gazay et aucun de "ses" élus n'interviennent ni publiquement, ni au conseil de territoire. Seraient-ils contre le Valtram Lire la suite
  • Valtram : calendrier +

    Sur le site du Valtram, sous le titre périlleux "Les travaux, c'est parti", un calendrier est publié : - juin 2015, concertation publique - juillet 2015, bilan de la concertation- 2017, Déclaration d'Utilité Publique- fin 2017, fin des travaux à Aubagne- fin 2019, premiers essais et mise en service. Quelqu'un peut-il remettre à jour Lire la suite
  • Dossier sur la dette d'Aubagne : est-elle si démesurée ? (3e partie) +

    Un montant de 160 millions d'euros, des annuités de 13 millions, un remboursement sur plus de 30 ans, Aubagne dans les 5 ou 10 villes les plus endettées de France, des chiffres qui affolent et qui font peur. Mais est-ce si dramatique que cela ? Lire la suite
  • 1