Réflexions d'un colistier de Barthélémy sur le Valtram


Jean Reynaud, un écologiste de droite, présent sur la liste de Barthélémy aux élections municipales de 2014, émet de forts doutes sur la pertinence du tracé du Valtram. Nous publions intégralement, pour information, son point de vue.

"Avec le projet"centre ville", apparaît le tracé envisagé pour le Valtram dans Aubagne. I l a paru tout-à-fait logique de le raccorder au tramway existant qui dessert le Charrel, permettant ainsi de bénéficier des rames actuelles et du garage de remise et d'entretien sur les anciens terrains Rousselot. Pour autant, on peut se demander si la connexion entre les deux sera vraiment profitable et s'il n'eut pas mieux valu laisser totalement le Valtram sur l'ancienne voie de Valdonne et son arrivée dans la gare SNCF, par delà les voies de la ligne de Vintimille.

Pour prendre position entre ces deux solutions, il serait souhaitable que nos responsables effectuent le bilan suivant :

En ce qui concerne les coûts :

  • la traversée d'Aubagne, dont la création d'un pont sur l'Huveaune (qui nécessitera une étude d'impact et une enquête hydraulique)pour rejoindre la route de Gèmenos, et la création d'une passerelle pour les véhicules entre la gare et l'avenue Salengro afin de laisser la rue Docteur Barthélémy au Valtram, devraient être évaluée et mise en comparaison avec la remise en état de la portion de voie de Valdonne entre l'avenue de Garlaban et la gare à laquelle il faudrait rajouter le coût de réalisation d'un garage pour l'entretien des rames (qui pourraient stationner en gare après accord avec SNCF/réseau)
  • l'adaptation des rames actuelles pour leur permettre une plus grande vitesse face à l'acquisition de nouvelles rames .
    Il serait souhaitable d'avoir ainsi le bilan financier de cette alternative.

En ce qui concerne les voyageurs :

  • un sondage permettrait de préciser la part des voyageurs du Valtram qui comptent prendre le tram actuel et inversement : à priori, on pourrait penser qu'il serait très faible;
  • la traversée de la ville, avec un arrêt obligatoire au cours Voltaire, et les ralentissements dus aux courbes de ce trajet risque de rallonger le temps de parcours d'au moins 5 minutes, ce qui ne favorisera guère les pendulus qui devront, de plus, changer de quai pour prendre leur train quotidien ... et cela pourrait être dissuasif.


Jean Reynaud"

 

_________________________

Cela veut dire que le train/tram (prévu par l'ancienne majorité et dont les travaux auraient pu démarrer dès 2014) qui arrivait par rail dans la gare d'Aubagne, c'était la bonne réponse.La majorité municipale a déjà admis qu'il faudra prolonger la ligne du tramway jusqu'à La Penne sur Huveaune pour le relier à Marseille. Il ne reste plus qu'à reconnaître qu'il faudra relancer la 2ème phase jusqu'aux Paluds.D'autant plus que cela aurait permis de rénover totalement le cours Foch, l'Esplanade De Gaulle, la place des XV, la rue de la République, le cours Beaumond, l'avenue de Verdun.

Sans que cela coûte un seul centime d'euros à la commune d'Aubagne.  Parce qu'il faudra bien, un jour, rétablir la vérité, pour admettre que le tramway n'a JAMAIS pesé ni sur la dette, ni sur le budget d'Aubagne puisqu'il était ENTIEREMENT financé par l'agglo (qui avait une dette égale à 0), la métropole aujourd'hui, l'état, le conseil départemental, le conseil régional et le versement transport.

Fontaine et son équipe : revenez ! Même s'il y avait pleins de trucs qui ne nous convenez pas, c'était mieux avant. 

Commentaires libres d'Antoine Monticellu