Ne jamais se tromper d'adversaire


Certaines images, certaines réactions nous rappellent gravement le sens et la portée de notre combat idéologique et politique.

Les insultes et les vociférations des habitants du 16ème arrondissement de Paris contre le projet d'un centre d'hébergement temporaire d'urgence pour accueillir 200 personnes constituées de familles en détresse démontrent l'exercice réel de la Solidarité Nationale à géométrie variable selon les composantes et la nature des territoires concernés. Il faut savoir que dans certains arrondissements parisiens plus de 1000 êtres humains bénéficent de places d'hébergement et que le 16ème en propose seulement 18 ! 

Cachez ces pauvres que je ne saurais voir ! Comment ne pas établir un parallèle avec la politique foncière de Gérard Gazay qui a toujours combattu avec fermeté le logement social et qui déménage manu militari le Secours Populaire et les Restos du Coeur de l'Espace Ambroise Croizat. "Je serai le Maire de tous les Aubagnais"; il le prouve à longueur de journée en clivant, en divisant, en privilégiant, en bradant le patrimoine public et en renonçant aux investissements qui pourtant créent directement de l'emploi et des recettes fiscales tout en maintenant un service public de qualité tellement nécessaires à l'équilibre, à la justice et à la cohésion sociale.

La politique libérale de Gérard Gazay, son obsession pour la privatisation des services publics, son mépris pour les représentants syndicaux et les associations à caractère social, son obstination à toujours traiter -qui plus est maladroitement et injustement- les conséquences sans s'attaquer aux causes ; tout cela installe à Aubagne un climat de suspicion, d'attentisme et de frustration qui attise les incompréhensions et les colères qui ne demandent plus qu'à s'organiser et à se manifester dans le respect des règles républicaines. 

Une partie de l'opposition ne peut plus se contenter de demi-mesures dissimulées sous le maquillage superficiel d'une gestion "responsable et cohérente". L'adversaire est désigné et ne chôme pas. Il s'agit de la droite aubagnaise radicale et conservatrice et de l'extrême droite  incarnée par une membre du premier cercle de Jean-Marie le Pen, l' homme du "détail", du "Durafour crématoire", de l'adorateur de la pucelle d'Orléans. Agissons en responsables politiques et, selon l'expression consacrée, lavons notre linge sale en famille. Nous appartenons à la même famille politique, la Gauche, nous défendons depuis toujours des valeurs d'égalité et de justice sociale. Luttons ensemble, vent debout, avec nos compétences, notre culture, nos approches -même si elles sont divergentes- et travaillons à organiser un mouvement et une mobilisation sociale qui porteront des coups sérieux et profonds à une majorité municipale qui détruit méthodiquement le travail accompli par des femmes et des hommes remarquables, dont Gérard Laïk faisait partie.

 

André Danchesi
militant communiste

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR