Conseil de territoire : merci Madame Barthélémy


conseil valtram 

Conseil de territoire lundi 14 mai. A la fin de chaque conseil, on se dit que l’on a touché le fond… Eh bien non ! A se demander ce que nous réservera le prochain conseil.

Quatorze délibération seulement, dont huit pour information : les conseillers n’ont RIEN à DIRE !, quatre pour avis QUI COMPTE POUR RIEN ! et deux pour approbation (une dont  les pièces annexes seront présentées le soir de la réunion !) et dont la Métropole n’a RIEN à FAIRE : rappelons nous que le CT de décembre n’a pas approuvé son budget, ce qui n’a pas empêché le conseil de Métropole de l’adopter !

Si ce n’est pas se moquer des conseillers territoriaux ! Un déni de démocratie à coup sûr.

L’examen du compte de gestion de l’année 2017 a confirmé la situation dramatique de la Métropole : en investissement, sur 15 millions de travaux prévus, la Métropole n’en a réalisé que 7,7millions, péniblement  50% !

Et il n’y a pas que le Val'tram qui est passé à la trappe : la plupart des « projets d’intérêts communautaires » que la présidente avait fait voter à grand renfort d’autosatisfaction n’ont pas vu le début d’un commencement.

Ce qui a permis à Denis Grandjean d’interpeller le maire d’Aubagne « la hotte du Père Noel s’est allégée depuis 2 ans… Aucun projet engagé sur Aubagne ! A moins que M. Gaudin ne fasse payer par anticipation le coût de l’abandon des Gargues et le dédommagement réclamé par Imochan ! » Une molle réaction de Gazay, qui ne peut que prendre acte « ça se fera plus tard… ».

En section de fonctionnement, 15 millions ont été engagés sur les 18 prévus, mais les nuages s’accumulent sur la métropole : le contrat de mutualisation Etat/Métropole devrait en effet entraîner une baisse insupportable des dépenses de fonctionnement. D'ores et déjà, les subventions attribuées aux associations devraient en faire les frais dès cette année.

Des augmentations de 600 à 2200%

Pour information, les conseillers territoriaux prennent connaissance des futurs tarifs des abonnements  scolaires applicables à partir de la prochaine rentrée au nom de l’harmonisation sur le territoire de la Métropole : une augmentation de… 600% est prévu pour les transports utilisant les réseaux hors RTM (de 10€ à 60€) et de 2200% (de 10€ à 220€) pour ceux utilisant le réseau de la RTM ! Les jeunes pennois, que la carte scolaire envoie sur Marseille, apprécieront !

Vive réaction du maire de Roquevaire Yves Mesnard, qui déclare ne pas accepter cette situation. Il semblerait que la Métropole ait depuis engagé un recul et retirerait la délibération de l’ordre du jour conseil de Métropole. A surveiller…

Que reste t-il des promesses de Sylvia Barthélémy ? Le territoire est allé de recul en recul, d’abandon de projets en abandon de projets. Avec une gratuité des transports en sursis.
Pas de quoi pavoiser. Et ce n’est pas l’agitation créée autour du Valtram par une pseudo concertation qui changera son bilan désastreux.

Son bilan, parlons en : avoir convoqué le conseil de Métropole pour accélérer l’élection de Jean Claude Gaudin, au mépris de l’engagement pris devant les 6 présidents d’agglo.

Et c’est tout !!

Diego de la Vega

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Le Rugby Club Aubagnais éliminé en 1/16ème de finale +

    En football, le Réal de Madrid remporte son treizième titre européen et Zinedine Zidane son troisième consécutif comme entraîneur, après en avoir déjà eu un comme joueur avec la même équipe. Exploit unique ! En cyclisme, Chris Froome a retrouvé sa Ventoline (sa valise de Ventoline !) et remporte le Giro d'Italia Lire la suite
  • Martine fait son bilan +

    Mercredi 23 mai, à l'Espace des Libertés, la Présidente du Conseil Départemental présentait son bilan après 3 ans de mandat à la population de ce que la droite appelle "le bloc de l'est", soit près de 200 000 habitants. Lire la suite
  • Dossier Transport : baromètre des villes cyclables, Aubagne en queue de peloton ! +

    « Très défavorable », c’est résumé en deux mots le résultat du dernier baromètre des villes cyclables de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) pour qualifier “le climat vélo” à Aubagne. À ce commentaire pas franchement élogieux est associée la note G. Inutile de chercher plus bas, cela n’existe pas Lire la suite
  • En Guerre +

    Perrin Industrie, 1100 ouvriers qui ont cru à la parole du patron et se sont engagés à fond pendant deux ans pour sauver la boite, l’entreprise a relevé la tête mais la loi du marché décide, l’entreprise va fermer et dans une région sinistrée, les travailleurs se trouveront à la Lire la suite
  • La métropole va encore réduire son budget de 60 millions d'euros +

    Le conseil de métropole réuni vendredi 18 mai a entériné la décision de réduire le budget 2018, déjà exsangue, de 60 millions d'euros supplémentaires. Lire la suite
  • Victoire difficile pour le RCA, nouvelle défaite pour l'AFC +

    En ligue 1, le PSG est champion de France, à la surprise générale. Monaco termine à la deuxième place et c'est finalement Lyon qui occupe la troisième marche du podium avec un point d'avance sur l'OM. Rennes et Bordeaux sont qualifiés, avec l'OM, pour la Ligue Europa. Troyes et Metz Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le Collectif réanime +

    Mardi 15 mai, en salle des mariages de la ville de Roquevaire, une belle union a eu lieu pour la défense de la réanimation de l'Hôpital d'Aubagne. Celle du collectif des citoyens et du collectif des médecins avec le collectif des maires du territoire, et même au delà. Lire la suite
  • 1