Gazay et Barthélémy : éloges de la métropole marseillaise


gaudin barthelemy 2

Avant leurs élections aux commandes de la ville d'Aubagne, Gérard Gazay et Sylvia Barthélémy faisaient mine de s'opposer à la création de la métropole de Marseille. Après leurs élections, le discours était plus nuancé, "réaliste" disaient-il/elle. Aujourd'hui les masques sont tombés, deux événements montrent qu'aujourd'hui la Métropole est devenue leur sauveur suprême.

La Métropole Aix-Marseille-Provence a vu le jour le 1er janvier 2016, même si quelques procédures juridiques ont retardé sa mise en place réelle.

Elle est constituée de 92 communes sur 3 173 km² avec plus de 1,8 million d'habitants. Le conseil métropolitain comprend 240 membres dont 5 Aubagnaises et Aubagnais, soit 2% de ses membres. Dans les faits, c'est Marseille qui a quasiment tous les pouvoirs. Le Président est Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, le Directeur Général des Services est celui de Marseille. Sur les 11 directeurs adjoints, 6 viennent de l'administration marseillaise.

Cela n'empêche pas le maire d'Aubagne et la présidente du territoire de vanter les mérites d'une institution qui décide depuis Marseille ce qui est bon pour Aubagne.

Les marques "d'affection" de Gazay pour la métropole marseillaise avaient, déjà depuis 3 ans, été notables : tous ses cadres viennent de Marseille (du directeur général des services — à 9000€ mensuel — au directeur des services techniques), la Soleam (Société Locale d'Aménagement de l'Aire Métropolitaine ex-société d'aménagement de Marseille) est chargée de tous les futurs projets d'Aubagne, l'AGAM (Agence d'Urbanisme de l'Agglomération Marseillaise) a construit le Plan Local d'Urbanisme de notre commune, ce sont les grands groupes de la construction de Marseille qui viennent bétonner les zones naturelles ici.

Mais, le 19 janvier, lors de "sa" cérémonie de vœux, le maire d'Aubagne a franchi un nouveau pas. Après avoir affirmé que "la métropole fonctionnait bien", il a demandé à la salle, de façon appuyée et insistante, d'applaudir le maire de Marseille. Les présents, pourtant acquis au maire d'Aubagne, ont eu du mal à suivre. Les applaudissements ont été particulièrement timides et brefs, même si Gazay avait stoppé son intervention pour laisser la place aux acclamations qu'il aurait souhaitées.

Pour Sylvia Barthélémy, on se souvient qu'elle avait anticipé la décision de création de la métropole de Marseille, en précipitant l'ex-communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile dans les bras de Gaudin.

Elle vient de confirmer son enthousiasme dans une interview sur commande qu'elle a donnée à La Provence le 23 janvier. Elle y affirme, en parlant de la métropole : "Elle a l'avantage d'avoir ouvert les fenêtres et apporté de l'oxygène !".

Les fenêtres et l'oxygène, c'est la perte d'autonomie du territoire, le transfert des compétences essentielles de la commune d'Aubagne vers la métropole (en fait vers Marseille), c'est le fait d'avoir imposé la norme marseillaise en matière de propreté, de voirie, de proximité, etc, pour Aubagne ? C'est, comme l'a dit le maire de Roquevaire, permis à "l'ombre de la Bonne Mère d'envahir le Garlaban" ?

Dans son programme de campagne (brochure N°3 page 11), Gazay avait promis : "La Métropole c'est toujours NON".

Un engagement de plus qui n'aura pas été tenu.

Bob Acad

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Zac des Guargues : le retour ? +

    Le magazine "businews" (voir nos articles) de février consacre deux pages à la Zac des Gargues. Après le rejet de l'aménagement de cette zone par le maire d'Aubagne, on pensait le dossier définitivement enterré. Il semble que non. Lire la suite
  • Lettres ouvertes des habitants de La Tourtelle +

    Un collectif de citoyens de La Tourtelle s'est réuni le mardi 20 février à l'initiative de l'Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs. Il a décidé d'envoyer des courriers au maire d'Aubagne, à l'Agence Régionale de Santé et au Préfet. Nous vous donnons connaissance de ces diverses lettres publiées sous forme Lire la suite
  • Info Rousset : le Val'tram à Aubagne en 2018 +

      Dans le numéro de "Businews" de février 2018, consacré à la mobilité à Aubagne, un article annonce l'arrivée du Val'Tram dès cet année. Le magazine "Businews" s'est déjà distingué par une interview de Gazay qui pour illustrer la "nouvelle" activité du centre ville a choisi une photo du cours Foch Lire la suite
  • Pour parler de son bilan, Gazay montre celui de Fontaine +

    Le maire d'Aubagne vient d'accorder une interview à un magazine confidentiel de la région "businews.fr". Rien là de bien important. Mais la photo (en haut à droite) qui illustre l'article donne la dimension de son bilan. L'interview nous explique que le projet de Gazay depuis 2014 c'est de "refaire vivre Lire la suite
  • Rencontre débat à La Ciotat sur l'évasion fiscale +

    Chaque année, c'est entre 100 et 140 milliards d'euros qui échappent au budget de l'Etat grâce à la fraude et à l'évasion fiscale, soit 1/3 du budget de la France. C'est plus de 1000 milliards pour la seule évasion fiscale pour les pays européens. Pourquoi ? Comment ? Peut-on l'empêcher ? Lire la suite
  • Barthélémy mieux que Gazay? +

    Depuis quelques mois (années ?), l'entourage de Sylvia Barthélémy laisse tourner une petite musique qui reprend un refrain en boucle "avec Barthélémy, à l'agglo, c'est mieux" (sous entendu que Gazay à la ville). L'actualité du Val'Tram est l'occasion d'examiner ce qu'il en est. Lire la suite
  • Aubagne quel (dés)amour ! +

    L'idée était belle : lancer MP2018 avec une grande fête populaire pour la Saint Valentin où tout le monde s'embrasse... On pense encore à la grande clameur de MP2013 et à l'engouement de notre population du cours Foch jusqu'au Mont Julien à Cadolive. Lire la suite
  • 1