Ensemble! communique


ensemble logo

Le mouvement "Ensemble!" vient de tenir son Assemblée Générale et nous a fait parvenir un communiqué. Précisons que ce mouvement est né les 23 et 24 novembre 2013 de la fusion de plusieurs organisations de la gauche alternative et écologique.

Parmi les animateurs et les animatrices, on peut citer Clémentine Autain au plan national, députée de La France Insoumise, Samy Johsua dans le département et, plus près de nous, Jean-Philippe Izquierdo, à l'Est du département.

Cette organisation, après avoir participé au Front de Gauche, a soutenu la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle et les candidats et candidates de La France Insoumise et les députés sortants du PCF aux élections législatives.

Un peu plus d'une trentaine d'adhérents à l'Est du 13 se retrouvent très souvent dans les combats locaux (collectif de défense de l'hôpital, migrants...) et au sein d'autres associations (ATTAC, Calme...). Les sujets environnementaux sont des thèmes centraux de leurs diverses actions.

Voici donc le communiqué :

"Le mouvement a organisé une consultation à l'échelle national dont l'objet était principalement de savoir s'il intégrait la France Insoumise (NDLR: le mouvement de Jean-Luc Mélenchon), tout en se maintenant comme mouvement autonome, comme le fait le Parti de Gauche (NDLR : le parti de Jean-Luc Mélenchon).
En deux motions différentes, plus de 60% des votants ont voté favorablement. Mais les statuts de Ensemble! exigent qu'une telle décision soit prise à la majorité qualifiée des deux tiers, ce qui ne fut pas le cas.
Ensemble! demeure divisé à ce propos à l'échelle nationale.
Dans le 13, près de 90% des suffrages ont demandé d'intégrer la FI. Comme notre mouvement a une autonomie locale et départementale, c'est cette décision qui a été appliquée dans le 13 où donc le mouvement a intégré la FI, tout en maintenant ses structures propres.
Elles permettent de mener ensemble avec les camarades minoritaires les activités qui nous demeurent largement communes, et de prendre des positions publiques sur des sujets sur lesquels la France Insoumise n'a pas d'engagement propre."

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Gazay rate sa cérémonie de voeux +

    Le vendredi 19 janvier, à l'Espace des Libertés, le maire d'Aubagne avait invité la population aubagnaise à le rejoindre à l'occasion de "sa" cérémonie des vœux. Lire la suite
  • Imposture : CSG et Taxe d'Habitation +

    Macron ,Castaner et consorts, nos Pinocchios nationaux, répondent sans vergogne aux médias que notre pouvoir d’achat sera augmenté en 2018 pour des millions de personnes. Le cas de notre foyer après simulation sur le "site d’impots.gouv" démontre l’inverse : taxe d’habitation 2017, 2327 € , nous attendons toujours la baisse de 15% promise par Gazay. Revenu imposable Lire la suite
  • Cuges: les élus de la majorité penchent sérieusement vers la droite extrême +

      Lors du conseil municipal du 18 décembre, perdue dans une délibération concernant le règlement de la cantine scolaire, une phrase en apparence anodine prévoit « la fin des repas spéciaux ». Lire la suite
  • Les Alters font leurs vœux +

    Mercredi 17 janvier avait lieu la conférence de presse pour annoncer les vœux du groupe d'opposition Aubagne Alternative Citoyenne et Ecologiste et de l’association Aubagne à venir. Lire la suite
  • La colère de M. Bacchio, restaurant le 3 Farfalle +

    M. Bacchio, l'un des propriétaires du restaurant "Le 3 Farfalle", place Joseph Rau, ne décolère pas devant le refus persistant de la mairie de lui accorder l'autorisation d'une terrasse couverte. Lire la suite
  • De l'eau pour tous +

    Le 8 janvier, le quotidien La Provence faisait connaître à ses lecteurs l'existence d'un Aubagnais qui habitait au croisement des Arnauds et de Longuelance et qui ne bénéficiait pas de la distribution de l'eau potable. Lire la suite
  • La Font de mai saccagée en 2018 ? +

    Souvenons-nous que la création de ce domaine public de 97 hectares inauguré en 2007 avait fait l'objet de nombreuses réunions de concertation et se donnait comme objectifs la protection de la colline, l'accès à tou-te-s les habitant-e-s pour y randonner, découvrir la faune, la flore et le patrimoine... Qu'en est-t-il Lire la suite
  • 1