Conseil municipal : Schipani, 100% hors-sujet !


schipani votez pour moi 

Les interventions de Giovanni Schipani lors des conseils municipaux ne passent jamais inaperçues. On les attend comme une récréation au milieu du ballet des interventions. Un moment comique sans rature.

Le verbe haut bien calibré, fleuri inévitablement d'attaques enrobées d'insinuations racoleuses ; il fait son petit effet auprès de la bonne droite bien gentiment assise sur les chaises dans l'auditoire.

Mais, assez souvent, Schipani est hors-sujet. Le voila donc, ce soir là, embarqué dans son inévitable litanie emberlificotée de ses formules habituelles : « Si vous me le permettez Monsieur le Maire », « Je vous remercie Monsieur le premier adjoint », « Comme le dit ma collègue "une telle"... »…

Et vas-y que je t'en repasse des couches histoire de consolider la reconnaissance des « patrons » à son égard.

Il a donc tenté de nous expliquer, naïvement, que contrairement aux remarques de Magali Giovannangeli au sujet du budget qui ne profite qu'aux 10 % de la population Aubagnaise la plus aisée, celui-ci prenait largement en compte les intérêts de la majorité de celle-ci.

Et vous savez pourquoi, selon Giovanni, le budget est représentatif d'une action municipale qui s'adresse au plus grand nombre ? Et bien parce que, dans les quartiers, il y a eu cette année des « Initiatives ». Il aurait avancé le chiffre de 120 et quelques « 80 associations » concernées par celles-ci. « D'ailleurs, Mme Giovannangeli si vous participiez aux conseils de quartier... »

Je pense que l'on pourrait conseiller à Schipani d'aller plus loin dans la comptabilité du nombre de citoyens de la ville concernés par les réalisations municipales. Par exemple, il pourrait additionner le nombre de ceux qui empruntent les passages piétons dans les rues de la ville ou qui jettent un coup d'oeil à l'horloge en passant en voiture ou encore au panneau lumineux d'information sur le Cours Foch...

Techniquement, avec l'aide de la vidéo-surveillance, ce décompte pourrait se faire assez facilement et Schipani nous démontrer ainsi, qu'elle (la politique municipale) est soucieuse des intérêts de 100 % des Aubagnais.

Robin des Aires

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • On nous refait le coup de l'aménagement du Centre Ville +

    Mercredi 18 avril, le maire avait invité toutes les Aubagnaises et tous les Aubagnais à l'Espace des Libertés pour présenter "le projet de ville" et plus précisément "le Centre Ville sous un nouveau jour". On recommençait pour la énième fois le grand show d'octobre 2016 où on nous avait présenté Lire la suite
  • Surloyer : 13Habitat menace d'expulsion ! +

    Mèfi a déjà informé de la décision de 13Habitat de faire payer aux locataires concernés (environ 15% des locataires) quatre mois de surloyer supplémentaire en 2018 (16 mois au lieu de 12). Des locataires se sont organisés et une action en justice se met en place. Lire la suite
  • Les dossiers de Mèfi : un train de scandales +

    Les transports et la mobilité sont des éléments primordiaux de notre quotidien. Alors que les modes de transport doux devraient être priorisés, alors que les transports en commun devraient nous faciliter la vie, ils sont facteurs de pollution, de perte de temps, de stress. Ils sont au cœur de l'actualité Lire la suite
  • Heureusement, il y a le Rugby Club Aubagnais +

    En Ligue 1, Lyon en battant Amiens (3 à 0) conforte sa place sur le podium. L'OM, non sans mal, a battu Troyes (2 à 3) et reste en course pour la troisième place. Pour le reste, l'équipe du Qatar est championne de France à 5 journées de la fin. Lire la suite
  • Audacieux : une œuvre de Walter Bunkerkiosk en coeur de ville +

    Très sincèrement le bâtiment de l'Espace des libertés signé des architectes Mathieu Poitevin et Pascal Reynaud fait pâle figure avec, à proximité et dans le même alignement urbain, l'oeuvre non encore titrée de l'artiste plasticien allemand Walter Bunkerkiosk (voir notre photo) qui est venu dans la semaine poser le dernier Lire la suite
  • Archives de la MJC : tous les patrimoines ne se valent pas +

    Vingt mètres cubes de documents administratifs et de communication, affiches, programmes, photos... stockés dans un container. Du matériel technique, du mobilier… déposés dans un hangar. Sur un terrain protégé, au milieu de nulle part, dans une zone d'activité de la commune de Vitrolles. Autant de biens qui devaient, dans le Lire la suite
  • Tout le monde debout +

    Tout le monde debout, pour la première fois, Franck Dubosc réalisateur, une comédie réussie ! On pouvait craindre le pire, Jocelyn, la cinquantaine, dragueur, homme d’affaires (il vend des chaussures de sport) se fait passer, involontairement, pour un handicapé sur fauteuil, afin de séduire une jeune femme. Et le pire n’est Lire la suite
  • 1