Gel sur le Valtram


Le conseil métropolitain du 14 décembre va entériner son budget 2018 qui annonce une réduction de 100 millions d'euros du budget transport de la métropole Aix-Marseille Provence. Après une première lettre de cadrage qui supprimait le budget du Valtram, une deuxième version lui attribue 5 millions d'euros pour un montant total de travaux prévus de plus de 150 millions.

Vous avez bien lu, on supprime 100 millions d'euros du budget transport alors qu'on nous a vanté les mérites de la Métropole en particulier parce qu'elle allait résoudre toutes les questions de transport du département. Il reste, seulement, 50 millions pour toute la métropole, soit moins du tiers du financement du Valtram.

Que n'a-t-on pas entendu en 2014 des responsables de l'Union Patronale 13, et en particulier de Jean-Luc Chauvin, son président de l'époque.

Tous les salariés de toutes les entreprises allaient, enfin, pouvoir se déplacer dans le département sans aucune difficulté. "Ringards, passéistes, repliés sur leur tas de sable" étaient celles et ceux qui en doutaient.

Jean-Luc Chauvin, c'est ce patron qui au nom de l'innovation et de la modernité, a combattu le tramway qui devait aller des Paluds à Marseille, a choisi le Valtram contre le Tram-Train qui serait déjà en service. Il s'est esbaudi à l'annonce de la victoire de Gazay aux municipales.

Un patron qui sous couvert de "société civile" a mené tous les combats politiques d'arrière garde dans ce département et dans notre territoire.

Et le Valtram dans tout cela ? On lui accorde "généreusement" 3% de son coût ! A ce rythme là les arrières-petits-enfants des élus de La Bouilladisse pourront espérer participer à la pose des premiers rails.

Mais, bien sûr, on nous affirme qu'en 2021 tout sera terminé (après nous avoir dit en 2019, puis en 2020).

Pour laisser l'illusion s'installer, avec beaucoup d'agitations, on démonte l'ancienne voie de Valdonne à La Bouilladisse et à Roquevaire et on fait des forages très visibles à Aubagne, avec un monde fou qui se déplace pour chaque trou de quelques centimètres de diamètre.

Bref, on profite de la période pour faire croire au Père Noël à toutes les habitantes et tous les habitants du territoire.

Mais avec 5 millions (qui ne seront sans doute même pas dépensés), tout va très vite s'arrêter. Il est même prévu, courant avril, une étude de Façonéo pour examiner la possibilité d'un financement public-privé.

Les lendemains de Noël et de la fin des illusions risquent d'être très difficiles pour les gens d'ici.

Joseph Lèsperd

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Imposture : CSG et Taxe d'Habitation +

    Macron ,Castaner et consorts, nos Pinocchios nationaux, répondent sans vergogne aux médias que notre pouvoir d’achat sera augmenté en 2018 pour des millions de personnes. Le cas de notre foyer après simulation sur le "site d’impots.gouv" démontre l’inverse : taxe d’habitation 2017, 2327 € , nous attendons toujours la baisse de 15% promise par Gazay. Revenu imposable Lire la suite
  • Les Alters font leurs vœux +

    Mercredi 17 janvier avait lieu la conférence de presse pour annoncer les vœux du groupe d'opposition Aubagne Alternative Citoyenne et Ecologiste et de l’association Aubagne à venir. Lire la suite
  • La colère de M. Bacchio, restaurant le 3 Farfalle +

    M. Bacchio, l'un des propriétaires du restaurant "Le 3 Farfalle", place Joseph Rau, ne décolère pas devant le refus persistant de la mairie de lui accorder l'autorisation d'une terrasse couverte. Lire la suite
  • De l'eau pour tous +

    Le 8 janvier, le quotidien La Provence faisait connaître à ses lecteurs l'existence d'un Aubagnais qui habitait au croisement des Arnauds et de Longuelance et qui ne bénéficiait pas de la distribution de l'eau potable. Lire la suite
  • La Font de mai saccagée en 2018 ? +

    Souvenons-nous que la création de ce domaine public de 97 hectares inauguré en 2007 avait fait l'objet de nombreuses réunions de concertation et se donnait comme objectifs la protection de la colline, l'accès à tou-te-s les habitant-e-s pour y randonner, découvrir la faune, la flore et le patrimoine... Qu'en est-t-il Lire la suite
  • L'art de distiller du poison +

    A la lecture d'un journal local le Samedi 6 Janvier 2018, un article signé du correspondant Aubagnais m'a mis mal à l'aise. Lire la suite
  • Une bonne reprise pour les équipes aubagnaises +

    En cyclisme, Peter Sagan lance sa saison par un succès dans la première course de l'année, la People's Choice Classic à Adélaïde en Australie. En Ligue 1, l'OM prend sa revanche du match aller en allant vaincre Rennes sur le score sans appel de 0 à 3. Monaco n'a pas Lire la suite
  • 1