Gel sur le Valtram


Le conseil métropolitain du 14 décembre va entériner son budget 2018 qui annonce une réduction de 100 millions d'euros du budget transport de la métropole Aix-Marseille Provence. Après une première lettre de cadrage qui supprimait le budget du Valtram, une deuxième version lui attribue 5 millions d'euros pour un montant total de travaux prévus de plus de 150 millions.

Vous avez bien lu, on supprime 100 millions d'euros du budget transport alors qu'on nous a vanté les mérites de la Métropole en particulier parce qu'elle allait résoudre toutes les questions de transport du département. Il reste, seulement, 50 millions pour toute la métropole, soit moins du tiers du financement du Valtram.

Que n'a-t-on pas entendu en 2014 des responsables de l'Union Patronale 13, et en particulier de Jean-Luc Chauvin, son président de l'époque.

Tous les salariés de toutes les entreprises allaient, enfin, pouvoir se déplacer dans le département sans aucune difficulté. "Ringards, passéistes, repliés sur leur tas de sable" étaient celles et ceux qui en doutaient.

Jean-Luc Chauvin, c'est ce patron qui au nom de l'innovation et de la modernité, a combattu le tramway qui devait aller des Paluds à Marseille, a choisi le Valtram contre le Tram-Train qui serait déjà en service. Il s'est esbaudi à l'annonce de la victoire de Gazay aux municipales.

Un patron qui sous couvert de "société civile" a mené tous les combats politiques d'arrière garde dans ce département et dans notre territoire.

Et le Valtram dans tout cela ? On lui accorde "généreusement" 3% de son coût ! A ce rythme là les arrières-petits-enfants des élus de La Bouilladisse pourront espérer participer à la pose des premiers rails.

Mais, bien sûr, on nous affirme qu'en 2021 tout sera terminé (après nous avoir dit en 2019, puis en 2020).

Pour laisser l'illusion s'installer, avec beaucoup d'agitations, on démonte l'ancienne voie de Valdonne à La Bouilladisse et à Roquevaire et on fait des forages très visibles à Aubagne, avec un monde fou qui se déplace pour chaque trou de quelques centimètres de diamètre.

Bref, on profite de la période pour faire croire au Père Noël à toutes les habitantes et tous les habitants du territoire.

Mais avec 5 millions (qui ne seront sans doute même pas dépensés), tout va très vite s'arrêter. Il est même prévu, courant avril, une étude de Façonéo pour examiner la possibilité d'un financement public-privé.

Les lendemains de Noël et de la fin des illusions risquent d'être très difficiles pour les gens d'ici.

Joseph Lèsperd

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Innovation dans la communication +

      Depuis quelques temps, des vidéos sont apparues sur les fils d'actualité facebook/twitter des habitants d'Aubagne. Magali Giovannangeli, élue municipale d'opposition a souhaité, en complément des traditionnelles tribunes d'expression ou des tracts distribués dans la rue, s'adresser aux Aubagnaises et aux Aubagnais par l'intermédiaire de vidéos. Lire la suite
  • Rassemblement de Solidarité pour la Palestine +

      Sous le parrainage de l'A.F.P.S. (Association Franco Palestinienne de Solidarité), un groupe de citoyens appelle à se réunir dans un moment de libre parole ouvert à toutes et tous, le vendredi 27 avril à 18h30, cours Foch à Aubagne. Pour protester contre les massacres dont sont victimes les Palestiniens enfermés Lire la suite
  • Les confidences de Mournaud +

    Vendredi 20 avril, deux jours après la présentation factice des "aménagements du centre ville d'Aubagne", Léo Mournaud se serait confié à des amis et à un autre élu. Il aurait d'abord affirmé être "le conseiller particulier de Gazay" et il aurait argumenté "il y a trop de retard, il faut Lire la suite
  • 13Habitat devant le Tribunal ? +

    Plusieurs articles de Mèfi vous ont informé de la décision de 13Habitat de faire payer deux fois le surloyer pendant 4 mois aux locataires concernés (voir "Scandale à 13Habitat", "Double surloyer : action en justice", "Menace d'expulsion"). Lire la suite
  • AFC : rien ne va plus +

    En Ligue1, en étant battu par Guigamp (3 à 1), Monaco relance la lutte pour la 2ème place, surtout que Lyon a triomphé de Dijon (2 à 5) et l'OM de Lille (5 à 1). A quatre journées de la fin du championnat, trois équipes se retrouvent en un point Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : les maires à l'initiative... sauf Gazay +

      Devant la décision de l'Agence Régionale de Santé (on peut noter aussi que le gouvernement Macron accompagne cette mesure) de supprimer le service de réanimation de l'Hôpital d'Aubagne, le collectif de défense a rencontré tous les maires du territoire. Yves Mesnard, maire de Roquevaire prend l'initiative de rassembler les Lire la suite
  • On nous refait le coup de l'aménagement du Centre Ville +

    Mercredi 18 avril, le maire avait invité toutes les Aubagnaises et tous les Aubagnais à l'Espace des Libertés pour présenter "le projet de ville" et plus précisément "le Centre Ville sous un nouveau jour". On recommençait pour la énième fois le grand show d'octobre 2016 où on nous avait présenté Lire la suite
  • 1