Législatives Aubagne/La Ciotat : l'assemblée de France Insoumise a choisi Sylvie Pillé


france insoumise pille

Après une première réunion infructueuse le 30 novembre dernier, la deuxième assemblée générale de France Insoumise, mardi soir au Cercle de l'Harmonie, aura été la bonne :  Sylvie Pillé, la présidente d'Attac Pays d'Aubagne et Eric Rémen, un chef d'entreprise cugeois, adhérent du mouvement Nouvelle Donne porteront les couleurs de Jean-Luc Mélenchon lors des élections législatives qui suivront l'élection présidentielle du printemps prochain.

La commission nationale de validation des candidatures qui se réunit ce week-end à Paris devrait en effet confirmer le choix sans ambiguïté des participants à cette désignation citoyenne : sur les 62 présent(e)s qui ont pris part au vote (seuls étaient autorisés à voter les signataires de la charte de FI), 57 ont exprimé leur préférence parmi les 5 candidat(e)s à la candidature. 47 se sont prononcés pour Sylvie Pillé qui sera donc titulaire du binôme qu'elle forme avec Eric Rémen (30 voix), Alain Tarini (Parti de Gauche), Marina  Jonquieres (PCF) et Claude Michel (Nouvelle Gauche Socialiste) recueillant respectivement 15,12 et 11 voix.

Une candidature commune ?

Ce vote des partisans de Jean-Luc Mélenchon devrait favoriser le rassemblement à la gauche du PS dans la 9ème circonscription des Bouches du Rhône menacée par le Front National, où les candidats du PCF, Alexandra Brochus et Karim Ghendouf ont également choisi de faire campagne pour le leader de France Insoumise.

Sylvie Pillé a d'ores et déjà exprimé sa volonté d'une candidature commune à tous les progressistes et écologistes qui veulent en finir avec les politiques libérales successivement mises en œuvre, depuis des décennies, par la droite et le PS. 

Dominique Palmi

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Bourse du Travail : la riposte face à Gazay ! +

    Alors que des négociations étaient engagées pour reloger les organisations (CGT ; FSU ; Loisir et Solidarité des Retraités ; Fraliberté...) qui siégeaient dans les locaux de la Bourse du travail, la ville a rompu, par le silence, ce processus, refuse de payer le loyer au Cercle de l'Harmonie, propriétaire du bâtiment et Lire la suite
  • 400 000 euros pour un Club House et pas d’eau chaude dans les vestiaires ! +

    Le 8 février dernier, MM. Gazay et Deflesselles ont invité Bernard Laporte pour une inauguration en grande pompe du nouveau Club House du Rugby Club Aubagnais. Ce projet particulièrement onéreux (440 000 euros !) a déjà fait l’objet de quelques commentaires dans nos colonnes. Outre son coût qui cadre peu avec l’austérité Lire la suite
  • Sereina Mutuelle : une mutuelle qui écrit aux morts +

    "Sereina Mutuelle" est installée à Aubagne, rue de la République. Deux autres agences existent dans les Bouches du Rhône. Elle se définit comme "une vraie mutuelle" et elle annonce qu'elle fait bénéficier ses adhérents "d'un fonctionnement démocratique et d'un professionnalisme de la structure". Cela demande vérification. Lire la suite
  • ACIA : le retour ? +

    En ce mois de février,l'ACIA (Association des Contribuables de l'Intercommunalité d'Aubagne) vient d'élire un nouveau président. Il est responsable d'un département du groupe AG2R La Mondiale. C'est la garantie qu'on ne va s'éloigner des critères financiers dictés par le secteur bancaire. Ouf ! Peut-être va-t-il rattraper le retard laissé par sa Lire la suite
  • Conseil de quartier au Charrel: c'est pas nous! +

    Ce mardi 21 février avait lieu le conseil de quartier au Charrel. Un conseil de quartier par an comme c'est le cas dans tout Aubagne, pour le Charrel oublié (comme tant d'autres quartiers, me direz-vous !) ça conférait à la soirée une atmosphère particulière, lourde à cause de la trop petite Lire la suite
  • Aubagnais : les rois de la pédale +

    16 000 ! C'est le chiffre d'aubagnais cyclistes licenciés annoncé par La Provence ce mercredi 22 février. Un actif sur deux, rien que ça. On comprend mieux pourquoi le maire dépense des dizaines de milliers d'euros pour le "Tour de La Provence (le journal pas la Région !)" ou pour accueillir le Lire la suite
  • Cuges : Destrost et sa majorité se ridiculisent ! +

    On se souvient que le directeur des services techniques (DST) de la ville de Cuges a fait l’objet d’une mesure de suspension par le maire, quelques mois à peine après son recrutement. Puis d’une procédure disciplinaire visant sa révocation. Mercredi dernier, le conseil de discipline du centre de gestion n’a Lire la suite
  • 1