Législatives Aubagne/La Ciotat : l'assemblée de France Insoumise a choisi Sylvie Pillé


france insoumise pille

Après une première réunion infructueuse le 30 novembre dernier, la deuxième assemblée générale de France Insoumise, mardi soir au Cercle de l'Harmonie, aura été la bonne :  Sylvie Pillé, la présidente d'Attac Pays d'Aubagne et Eric Rémen, un chef d'entreprise cugeois, adhérent du mouvement Nouvelle Donne porteront les couleurs de Jean-Luc Mélenchon lors des élections législatives qui suivront l'élection présidentielle du printemps prochain.

La commission nationale de validation des candidatures qui se réunit ce week-end à Paris devrait en effet confirmer le choix sans ambiguïté des participants à cette désignation citoyenne : sur les 62 présent(e)s qui ont pris part au vote (seuls étaient autorisés à voter les signataires de la charte de FI), 57 ont exprimé leur préférence parmi les 5 candidat(e)s à la candidature. 47 se sont prononcés pour Sylvie Pillé qui sera donc titulaire du binôme qu'elle forme avec Eric Rémen (30 voix), Alain Tarini (Parti de Gauche), Marina  Jonquieres (PCF) et Claude Michel (Nouvelle Gauche Socialiste) recueillant respectivement 15,12 et 11 voix.

Une candidature commune ?

Ce vote des partisans de Jean-Luc Mélenchon devrait favoriser le rassemblement à la gauche du PS dans la 9ème circonscription des Bouches du Rhône menacée par le Front National, où les candidats du PCF, Alexandra Brochus et Karim Ghendouf ont également choisi de faire campagne pour le leader de France Insoumise.

Sylvie Pillé a d'ores et déjà exprimé sa volonté d'une candidature commune à tous les progressistes et écologistes qui veulent en finir avec les politiques libérales successivement mises en œuvre, depuis des décennies, par la droite et le PS. 

Dominique Palmi

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Nouvelle mobilisation pour l'Hôpital public d'Aubagne +

    La ville d'Aubagne organise le lundi 4 décembre des "Assises de la Santé". Le Collectif de Défense de l'Hôpital appelle toutes celles et tous ceux qui refusent la fermeture du service de réanimation de l'hôpital d'Aubagne à se mobiliser. Le Collectif donne rendez vous à 18 heures devant l'Espace des Libertés. Lire la suite
  • La santé en débat +

    A Aubagne, l'Agence Régionale de Santé a annoncé la fermeture du service de réanimation de l'hôpital public. Le projet de loi des finances de la sécurité sociale 2018 prévoit des mesures drastiques de réduction des "coûts" de santé. Les communistes nous invitent à en débattre. Lire la suite
  • 19 novembre : élections au Chili +

    Ce dimanche, des élections générales, présidentielle, législatives et des conseillers régionaux, ont eu lieu au Chili. Lire la suite
  • Une Aubagnaise et un Aubagnais à la conférence nationale de La France Insoumise +

    Ce week-end, de samedi 25 novembre à 13 heures jusqu'à dimanche 26 à 13 heures, plus de 1500 insoumis sont attendus à Clermont-Ferrand pour la clôture de la convention nationale de La France Insoumise. Une Aubagnaise et un Aubagnais y seront. Lire la suite
  • Jalouse +

    Jalouse Jalouse, c’est l’histoire d’une professeure de lettres qui, en permanence au bord de la dépression, est atteinte d’une jalousie maladive. Jalouse de la beauté de sa fille, jalouse du bonheur de ses voisins, de la réussite familiale de sa meilleure amie, jalouse de la jeunesse d’une de ses collègues de Lire la suite
  • Les chiffres de la gratuité +

      Alors que certains réfléchissent à améliorer la fréquentation des transports en commun, alors que le concept de gratuité prend une ampleur nationale et internationale, le Pays d'Aubagne et de l'Etoile semble détenir une partie des solutions possibles pour cela. L'association « Se déplacer en liberté » (ASDEL) nous propose son regard sur Lire la suite
  • Font de Mai : le sucre d'orge de Gaudin à Barthélémy ? +

    Architectes avec plans et esquisses des futurs (?) travaux à La Font de Mai, pour un montant de 2,5 M€ avec salle de conférence de 300 places, 2 appartements pour résidence d’artistes, théâtre de verdure, bergerie, font rêver Barthélémy. Lire la suite
  • 1