Pas de chauffage dans les écoles : c'est la faute aux enseignants !


 

Ce matin 9 janvier, dans plusieurs écoles de la ville, les enseignants et les élèves ont été accueillis avec des températures en dessous (et quelquefois très en dessous) de 12°. Cela a soulevé la protestation des parents d'élèves et des enseignants vis à vis de la mairie qui a la responsabilité de l'entretien et du fonctionnement des bâtiments des écoles primaires et maternelles.

Le soir même, après la dénonciation de cet état de fait dans Mèfi, le maire et son équipe se voient contraints de publier un communiqué à l'intention de la presse qui vaut son pesant d'or. On passe sur l'excuse à la "Hollande" : "Ce n'est pas nous, c'est la faute à nos prédécesseurs". On se contentera de rappeler seulement que Gazay en est à SON quatrième exercice budgétaire.

On nous fait ensuite le coup des annonces à la Gazay : "Depuis que nous sommes là, nous avons tout fait, des travaux considérables ont été engagés", mieux même "Le Plan Rénovation Ecole (noter les majuscules N.D.L.R.) a été mis en oeuvre pour améliorer le confort des enfants". On oublie de mentionner que pendant les deux premiers exercices budgétaires les travaux d'investissement ont été voisins de zéro et que pour les deux autres, on est à moins de la moitié de ce qui ce faisait avant 2014. Même le minimum des travaux d'entretien n'étaient plus effectués. Jusqu'au papier toilette pour les dépenses quotidiennes qui manquait dans les écoles primaires et maternelles.

Tous les parents le savent

Mais le plus fort est pour la fin. Tout ça c'est la faute "à quelques directeurs d'école qui ont pris l'initiative de ne pas accueillir les enfants" et  "à quelques personnes (?) qui veulent nuire à la qualité de vie de nos enfants dans les écoles".

Le maire ne va donc pas prendre des dispositions pour augmenter le budget des écoles et donner satisfaction aux parents et aux enseignants, il a "demandé à rencontrer le Recteur d'Académie car il s'inquiète du bien-fondé des démarches très personnelles au sein de certaines écoles".

Mais pas d'inquiétude, il a demandé "à la société Proserv de réajuster tous les réglages dès aujourd'hui". Ce qui prouve bien qu'il s'agissait de problèmes de réglages pour faire des économies sur le dos des enfants... comme pour la cantine et le papier toilette.

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Unanimité contre le transfert du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne ? +

    Après avoir, en décembre 2016, prolongé pour 5 ans l'autorisation d'activité du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne, l'Agence Régionale de Santé faisait savoir au printemps 2017 qu'il fallait transférer ce service vers la clinique privée La Casamance. Pourtant rien n'est joué. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : Le Roi est nu +

    Fait rarissime qui traduit à lui tout seul la déliquescence de la majorité de Bernard Destrost, maire de Cuges les pins, le conseil municipal de lundi 26 juin a du être reporté faute de quorum. Seuls 12 élus de la majorité (sur 20) étaient présents, le quorum étant de 14 Lire la suite
  • Conseil de territoire inutile: la preuve ! +

    Depuis le 1er janvier 2016, le gouvernement Hollande/Valls avec l'accord du maire de Marseille, a supprimé  6 communautés d'agglomération du département des Bouches du Rhône (ici, la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile) pour créer une "monstropole", de 92 communes, 3173 km² et 1,83 millions d'habitants. Lire la suite
  • Les femmes et le philosophe +

    Cette semaine, Raphaël Enthoven, philosophe de son état, et accessoirement chroniqueur tous les matins sur Europe 1 dans la matinale, a abordé le "phénomène" du manspreading. Pour rappel, il s'agit de l'action d'écarter ses jambes dans les transports en commun de sorte que l'on occupe plus que son propre siège Lire la suite
  • L'intersyndicale et les élus d'opposition +

    Les élus du groupe « Aubagne alternative citoyenne et écologiste » ont rencontré l’intersyndicale de l’hôpital vendredi soir. L’échange a permis de revenir sur la déclaration éloquente et étayée de l’intersyndicale après son rendez-vous avec l’ARS (voir notre article). Ils et elles en retiennent le mépris, on les comprend ! La discussion a Lire la suite
  • Du théâtre avant toute chose +

    Depuis 2009, l'atelier théâtre Zone&Cie explore les multiples facettes du théâtre contemporain en s'attaquant chaque année à une oeuvre exigeante de ce répertoire avec beaucoup d'enthousiasme et d'énergie. On se souvient entre autres du travail original et inventif que la troupe et son metteur en scène ont réalisé par le passé sur "Jardinage humain" Lire la suite
  • Témoignage d'un salarié de la SPL "L'eau des Collines" +

    Après notre article sur les nouvelles plaques pour "L'eau des Collines", nous avons reçu ce témoignage d'un salarié qui vient de quitter cette Société Publique Locale qui n'a plus de "publique" que le nom.  Lire la suite
  • 1