Un nouveau directeur des services à Cuges


cuges dgs

Depuis avril 2014, la vie municipale de Cuges les Pins est très agitée et a fait l'objet de nombreux articles dans les médias de la région.

Le premier budget voté en déficit, deux marchés publics, l'achat d'un mini-bus et la vidéo-protection, qui ne suivent pas la procédure légale, le maire qui pendant plus de deux ans signent des marchés sans autorisation, le directeur des services techniques recruté à grand frais immédiatement mis sur la touche, la vente de logements dans la ZAC des Vigneaux alors que les permis ne sont pas délivrés, l'architecture d'un lotissement rejetée par tous les conseillers municipaux mais validée par le maire seul, jamais un village n'avait accumulé autant de motifs d'interrogations pour les organismes de tutelle.

On pourrait compléter en précisant que tout cela ne fait que commencer puisque le minibus vendu à la commune par le mari de la 1ère adjointe et sans devis concurrentiel est toujours en fonction malgré les affirmations publiques du maire (une expertise vient à peine d'être faite, un an après...), que le directeur des services techniques a porté plainte pour menaces, qu'il semble avoir dénoncé l'utilisation d'un engin de la ville pour une entreprise privée et que les plaintes s'accumulent auprès du Procureur, de la Chambre Régionales des Comptes, des services préfectoraux, de la Direction de la Concurrence et des Prix...

On note que dans la même période, moins de 3 ans, 5 conseillers municipaux de la liste du maire ont démissionné ou se sont mis à l'écart du groupe majoritaire. Encore 2 départs et, comme à Peypin, de nouvelles élections municipales pourraient être programmées.

Le maire cherche donc des collaborateurs compétents pour mieux se protéger. Avec l'aide de la présidente du territoire et du président de la Métropole, il vient d'en trouver un qui sera le nouveau Directeur Général des Services de la ville de Cuges les Pins... en Provence.

Ce sera un Directeur Général Adjoint de la Métropole, sans aucune expérience de DGS, chargé jusqu'ici des finances de l'ex-agglo (maintenant conseil de territoire) du Pays d'Aubagne et de l'Etoile. Mais cela ne suffira pas, il faudra, sans aucun doute, que le maire pense aussi à recruter un juriste et à prendre de très bons avocats.

Antoine Monticellu

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Protection de l'enfance : le personnel en grève +

    La CGT et la FSU appellent les agents travaillant dans le secteur de la protection de l'enfance du conseil départemental à observer une journée de grève ce lundi 29 mai. Lire la suite
  • Bilan de la saison sportive 2016-2017 +

    En football, le PSG a remporté sa 11ème coupe de France en battant Angers (1à 0), but marqué à la 91ème minute. Cela permet à l'OM d'être qalifié directement pour la Ligua Europa. Les minots de l'OM après un match nul (1 à 1) contre Montpellier perdent en finale de Lire la suite
  • Résistance : un mot que le maire d'Aubagne méprise +

    En dépit des discours convenus sur le devoir de mémoire, force est de constater que celle du maire d'Aubagne est sélective ! En effet, pour la troisième année consécutive depuis son élection, il a déserté la commémoration du Conseil National de la Résistance. Lire la suite
  • Cercle de l'Harmonie : faites vos jeux ! +

    Pour la 5e année, l'association aubagnaise "Cé Kan Kon Va Où ?" nous propose "La Nuit du jeu", le 3 juin de 18h à 7h du matin. Lire la suite
  • Deflesselles et Gazay regardent mourir l'hôpital d'Aubagne +

    L'intersyndicale (Sud, UNSA, CFDT, FO) a initié une multitude d'actions pour contraindre l'Agence Régionale de Santé à revenir sur sa décision de transférer le service de réanimation de l'hôpital vers la clinique privée La Casamance. La principale décision, c'est l'appel au rassemblement sur le cours Foch de 10h30 à midi le Lire la suite
  • Avec Sylvie Pillé, un rassemblement quasi unique en France +

    Les élections législatives des 11 et 18 juin prochains vont être l'occasion pour chaque organisation politique de mesurer "son poids" dans le paysage français. Lire la suite
  • "Aubagne : les commerçants du centre ville pestent contre les travaux" +

    Ce titre n'appartient pas à Mèfi. C'est celui de La Provence du samedi 27 mai pour résumer un article faisant un point sur les travaux engagés à Rastègue/Guin/Martinot. Lire la suite
  • 1