Retour de bâton pour Albert Sale


peypin mairie

Elections municipales à Peypin : lors du second tour dimanche 11 décembre, Albert Sale a été battu par son ex premier adjoint, Jean Marie Léonardis. Un… Sale (!) coup, qui vient sanctionner des pratiques que les élus de sa majorité ont refusé de cautionner.

Déjà lors de son mandat précédent, il avait écarté des responsabilités un adjoint, vice-président de l’Agglo qui, pensait-il, lui faisait de l’ombre. Le pouvoir, monsieur ne voulait pas le partager. Et le même scénario s’est répété depuis 2014, où dirigeant sa commune en autocrate, de plus en plus isolé et contesté, ses élus ont fini par démissionner pour provoquer de nouvelles élections.

Un dénouement qui devrait faire réfléchir pas mal de maires, qui tiennent parfois les élus de leur majorité comme des soldats aux ordres du général. Mais les mutineries existent. Peypin en est la preuve.

Sylvia Barthélémy a perdu un maire qui lui était inféodé, à défaut d’avoir perdu un vice président aux finances compétent tant cette responsabilité le dépassait… La commune de Peypin aura donc, dès l’installation du nouveau maire et de son équipe, un nouveau représentant au conseil de territoire. Un seul en lieu et place des 3 jusqu’à aujourd’hui puisque la Métropole étant créée, c’est la loi MAPAM qui s’applique, qui prévoit que seuls les conseillers métropolitains deviennent conseillers de territoire. Donc le maire.

En souhaitant que la nouvelle équipe municipale ait tiré les enseignements des déboires de Albert Sale et aux peypinois un travail collectif et respectueux des avis de tous.
Les municipales de 2020 ne sont pas très loin.

Diego de la Vega

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • On va regretter Caroline +

    Depuis le 1er janvier, la ville d'Aubagne a une nouvelle directrice des ressources humaines (DRH). Bien sûr elle vient de Marseille, avec un gros salaire, comme tous les cadres que recrute Gazay depuis 3 ans. Lire la suite
  • Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! +

    Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! Un rappel mythique de la grande route américaine, pour ce restaurant niché dans les tendres vallonnements du Parc Jean Moulin. Un décor idyllique. Des enfants qui jouent au loin, des amateurs de Taï chi qui font tout ce qu’ils peuvent pour réunir le ciel et la terre dans un écrin Lire la suite
  • Présidentielle : réflexions pour Aubagne. +

    Dimanche 23 avril, les électeurs ont décidé de qualifier pour la finale présidentielle Macron (24,01%) et Le Pen (21,30%). Fillon occupe la 3ème place (20,01%) devant Mélenchon (19,58%). Lire la suite
  • 1er Mai : c'est la fête au Cercle de l'Harmonie +

    Lundi 1er Mai 2017 sera l'occasion pour le Cercle de l'Harmonie et les organisations de la Bourse du Travail d'organiser une grande journée festive et culturelle géante. Lire la suite
  • Les promoteurs immobiliers achètent Aubagne +

    Les locaux de l'ex-foyer de vie Popineau, situés avenue Pierre Blancard, ont été vendus. On connaît maintenant les nouveaux propriétaires, il s'agit de Nexity, un géant de la promotion immobilière. Lire la suite
  • L'AFC rate le coche et le RCA s'approche de la qualification en 16ème de finale +

    A Nancy, l'OM de Rudi Garcia n'a pu faire que match nul (0 à 0). Une première mi-temps en dilettante, la deuxième sans aucune capacité offensive. Payet qui, compte tenu de son faible salaire (à peine 500 fois le SMIC), n' a joué que deux ou trois minutes et les Lire la suite
  • La gauche ciotadenne se mobilise pour Mélenchon +

    Vous l'aurez compris, Mèfi! a pris parti pour Mélenchon. Il est ainsi devenu l'un des portes-voix des soutiens du candidat de la France Insoumise. Aujourd'hui, nous relayons l'appel à voter Mélenchon de Rosy Sanna, maire honoraire de La Ciotat, Sylvia Bonifay et Karim Ghendouf, conseiller municipal de La Ciotat. Lire la suite
  • 1