Barthélémy de plus en plus seule


 gazay barthelemy 02

Lors du conseil de territoire du 30 novembre à Cuges, Sylvia Barthélémy s’était offusquée que l’opposition traite l’assemblée qu’elle préside de « coquille vide ». Et pourtant ! Au vu du conseil de territoire, la réalité dépasse cette réflexion.

Le conseil n’a pu se tenir que grâce au bon vouloir des élus d’opposition. En effet, Sylvia Barthélémy n’a pu réunir le quorum avec les seuls élus de la majorité ! 29 élus seulement en début de séance sur pourtant près d’une cinquantaine. Sans parler d’une réunion préparatoire à ce conseil de territoire (pourtant une bonne idée !) à laquelle ont participé 3 élus… dont 2 de l’opposition. Vous avez dit « seule » ?

Cette solitude physique s’est doublée d’une solitude morale tout au long de la soirée. L’incompétence des élus qui l’entourent est telle que la présidente fait les introductions des délibérations importantes, les réponses aux questions, laissant seulement  à ses vice-présidents la lecture laborieuse des délibérations.

Ainsi, lors de la présentation de l’avenant à la Délégation de Service Public d’Agora, Magali Giovannangeli questionne sur l’intérêt d’avoir deux centres de congrès dans une vile de 47000 habitants, puisque un centre de congrès en centre ville est au programme du maire d’Aubagne. Sylvia Barthélémy invite Gérard Gazay à répondre et celui-ci… refuse ! « non, réponds toi » » ! Après un plaidoyer de la présidente pour le centre de congrès Agora (ce n’était pas la question !) GG s’est décidé à prendre la parole : "Agora, c’est pour les entreprises, le Centre ville, ce sera pour le tourisme !". L’austérité, ce n’est pas pour tout !

Par la suite, la présidente a demandé aux élus d’approuver les modalités d’élaboration du SCOT métropolitain. Magali  Giovannangeli s’étonne du délai : le SCOT sera bouclé en… 2022 ! Et d’ici là ? les SCOT actuels s’appliqueront, au grand dam de Gérard Gazay qui souhaite au plus vite voir le SCOT métropolitain en place. Pour bétonner davantage ? Gérard Gazay s’est dit contre ce délai, mais votera la délibération « par discipline ». La rapporteuse, Jeanine Levasseur, n’a pas pipé mot.

Pas plus sur les délibérations suivantes concernant le PLH, où après avoir approuvé le lancement du PLH métropolitain, l’opposition, par la voix de Maurice Capel, s’est inquiété des conditions dans lesquelles se feront les attributions de logement. La Métropole se substituant à l’Agglo, c’est elle qui  décidera de l’attribution des logements. Et les maires risquent de ne plus avoir la maitrise des attributions de logements sociaux sur leur commune. Souci partagé par Yves Mesnard, maire de Roquevaire. La présidente invite la rapporteuse à répondre : « je n’ai rien à répondre » répond Jeanine Levasseur. Pas plus que la présidente.

La suite était constituée de délibérations techniques concernant le transfert des compétences transport à la Métropole, rapportée pour une fois dans la sérénité par le maire de Saint Zacharie, qui, au demeurant, est apparu épuisé.

Il était temps que l’année se finisse.

Bon bout d’an, et  « à l’an que ven ».

Diego de la Vega

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Mournaud fait du cinéma +

    La ville ne sait plus quoi inventer pour communiquer sur les travaux "pharaoniques" prévus en centre ville : on refait la chaussée sur 300 mètres linéaires ! Lire la suite
  • Les convictions de Giovanni +

    Schipani avec Bruno Gilles Givanni Schipani, élu "Les Républicains" au conseil municipal d'Aubagne a une caractéristique en commun avec Harkane, élue du PS à Aubagne : ils sont, tous les deux, mus par une même conviction, leur arrivisme. Lire la suite
  • Bourse du Travail : ça chauffe ! +

    Avec la brutalité et le dogmatisme qu'on lui connaît, dès les premiers mois de son élection, Gazay décidait l'expulsion des syndicats et des associations qui se trouvaient à la Bourse du Travail. Il avait commencé en supprimant le Festival d'Arts Singuliers. Puis il a poursuivi avec la tentative d'expulsion du Lire la suite
  • "Ils sont toujours présents en moi" +

      Jeudi 9 février, après une journée de travail bien dense, il fait déjà nuit... Je pars pourtant sous la pluie, avec la détermination inaltérée d'aller au Cercle de l'Harmonie. Dans ce lieu recoloré désormais par de multiples initiatives culturelles, politiques, associatives, a lieu, ce soir-là, la présentation d'un livre Lire la suite
  • Bien Vivre en Pays d'Aubagne : une association d'élus de droite ? +

    Pour "se faire mousser", Giovanni Schipani, l'élu qui rend les jeunes vieux, multiplie les louanges de toutes les personnes qu'il rencontre, comme s'il était le chef politique du clan des élus de droite du territoire. Le 15 février, avec d'autres élus, il a été reçu par une "nouvelle" association "Bien Lire la suite
  • Duchemin trace son chemin +

    Duchemin trace son chemin Auguste Duchemin arpente les lieux de restauration de notre territoire depuis 6 mois maintenant.  Le plaisir des papilles a été le plus souvent au rendez-vous. Les commentaires des lecteurs furent divers, jusqu'à nous accuser de vendre notre âme au Diable car nous "vendions" de la pub. Il n'en a jamais été Lire la suite
  • Gag-piscine sur le site de la ville +

    Toujours à la pointe de l'information sur le net, le service propagande de la ville communique sur le site, sur facebook et sur twitter, les horaires d'ouverture de LA piscine d'Aubagne (la piscine du Bras d'Or étant définitivement fermée pour satisfaire la volonté de spéculation immobilière du maire) pour les Lire la suite
  • 1