Barthélémy de plus en plus seule


 gazay barthelemy 02

Lors du conseil de territoire du 30 novembre à Cuges, Sylvia Barthélémy s’était offusquée que l’opposition traite l’assemblée qu’elle préside de « coquille vide ». Et pourtant ! Au vu du conseil de territoire, la réalité dépasse cette réflexion.

Le conseil n’a pu se tenir que grâce au bon vouloir des élus d’opposition. En effet, Sylvia Barthélémy n’a pu réunir le quorum avec les seuls élus de la majorité ! 29 élus seulement en début de séance sur pourtant près d’une cinquantaine. Sans parler d’une réunion préparatoire à ce conseil de territoire (pourtant une bonne idée !) à laquelle ont participé 3 élus… dont 2 de l’opposition. Vous avez dit « seule » ?

Cette solitude physique s’est doublée d’une solitude morale tout au long de la soirée. L’incompétence des élus qui l’entourent est telle que la présidente fait les introductions des délibérations importantes, les réponses aux questions, laissant seulement  à ses vice-présidents la lecture laborieuse des délibérations.

Ainsi, lors de la présentation de l’avenant à la Délégation de Service Public d’Agora, Magali Giovannangeli questionne sur l’intérêt d’avoir deux centres de congrès dans une vile de 47000 habitants, puisque un centre de congrès en centre ville est au programme du maire d’Aubagne. Sylvia Barthélémy invite Gérard Gazay à répondre et celui-ci… refuse ! « non, réponds toi » » ! Après un plaidoyer de la présidente pour le centre de congrès Agora (ce n’était pas la question !) GG s’est décidé à prendre la parole : "Agora, c’est pour les entreprises, le Centre ville, ce sera pour le tourisme !". L’austérité, ce n’est pas pour tout !

Par la suite, la présidente a demandé aux élus d’approuver les modalités d’élaboration du SCOT métropolitain. Magali  Giovannangeli s’étonne du délai : le SCOT sera bouclé en… 2022 ! Et d’ici là ? les SCOT actuels s’appliqueront, au grand dam de Gérard Gazay qui souhaite au plus vite voir le SCOT métropolitain en place. Pour bétonner davantage ? Gérard Gazay s’est dit contre ce délai, mais votera la délibération « par discipline ». La rapporteuse, Jeanine Levasseur, n’a pas pipé mot.

Pas plus sur les délibérations suivantes concernant le PLH, où après avoir approuvé le lancement du PLH métropolitain, l’opposition, par la voix de Maurice Capel, s’est inquiété des conditions dans lesquelles se feront les attributions de logement. La Métropole se substituant à l’Agglo, c’est elle qui  décidera de l’attribution des logements. Et les maires risquent de ne plus avoir la maitrise des attributions de logements sociaux sur leur commune. Souci partagé par Yves Mesnard, maire de Roquevaire. La présidente invite la rapporteuse à répondre : « je n’ai rien à répondre » répond Jeanine Levasseur. Pas plus que la présidente.

La suite était constituée de délibérations techniques concernant le transfert des compétences transport à la Métropole, rapportée pour une fois dans la sérénité par le maire de Saint Zacharie, qui, au demeurant, est apparu épuisé.

Il était temps que l’année se finisse.

Bon bout d’an, et  « à l’an que ven ».

Diego de la Vega

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • On nous refait le coup de l'aménagement du Centre Ville +

    Mercredi 18 avril, le maire avait invité toutes les Aubagnaises et tous les Aubagnais à l'Espace des Libertés pour présenter "le projet de ville" et plus précisément "le Centre Ville sous un nouveau jour". On recommençait pour la énième fois le grand show d'octobre 2016 où on nous avait présenté Lire la suite
  • Surloyer : 13Habitat menace d'expulsion ! +

    Mèfi a déjà informé de la décision de 13Habitat de faire payer aux locataires concernés (environ 15% des locataires) quatre mois de surloyer supplémentaire en 2018 (16 mois au lieu de 12). Des locataires se sont organisés et une action en justice se met en place. Lire la suite
  • Les dossiers de Mèfi : un train de scandales +

    Les transports et la mobilité sont des éléments primordiaux de notre quotidien. Alors que les modes de transport doux devraient être priorisés, alors que les transports en commun devraient nous faciliter la vie, ils sont facteurs de pollution, de perte de temps, de stress. Ils sont au cœur de l'actualité Lire la suite
  • Heureusement, il y a le Rugby Club Aubagnais +

    En Ligue 1, Lyon en battant Amiens (3 à 0) conforte sa place sur le podium. L'OM, non sans mal, a battu Troyes (2 à 3) et reste en course pour la troisième place. Pour le reste, l'équipe du Qatar est championne de France à 5 journées de la fin. Lire la suite
  • Audacieux : une œuvre de Walter Bunkerkiosk en coeur de ville +

    Très sincèrement le bâtiment de l'Espace des libertés signé des architectes Mathieu Poitevin et Pascal Reynaud fait pâle figure avec, à proximité et dans le même alignement urbain, l'oeuvre non encore titrée de l'artiste plasticien allemand Walter Bunkerkiosk (voir notre photo) qui est venu dans la semaine poser le dernier Lire la suite
  • Archives de la MJC : tous les patrimoines ne se valent pas +

    Vingt mètres cubes de documents administratifs et de communication, affiches, programmes, photos... stockés dans un container. Du matériel technique, du mobilier… déposés dans un hangar. Sur un terrain protégé, au milieu de nulle part, dans une zone d'activité de la commune de Vitrolles. Autant de biens qui devaient, dans le Lire la suite
  • Tout le monde debout +

    Tout le monde debout, pour la première fois, Franck Dubosc réalisateur, une comédie réussie ! On pouvait craindre le pire, Jocelyn, la cinquantaine, dragueur, homme d’affaires (il vend des chaussures de sport) se fait passer, involontairement, pour un handicapé sur fauteuil, afin de séduire une jeune femme. Et le pire n’est Lire la suite
  • 1