Barthélémy de plus en plus seule


 gazay barthelemy 02

Lors du conseil de territoire du 30 novembre à Cuges, Sylvia Barthélémy s’était offusquée que l’opposition traite l’assemblée qu’elle préside de « coquille vide ». Et pourtant ! Au vu du conseil de territoire, la réalité dépasse cette réflexion.

Le conseil n’a pu se tenir que grâce au bon vouloir des élus d’opposition. En effet, Sylvia Barthélémy n’a pu réunir le quorum avec les seuls élus de la majorité ! 29 élus seulement en début de séance sur pourtant près d’une cinquantaine. Sans parler d’une réunion préparatoire à ce conseil de territoire (pourtant une bonne idée !) à laquelle ont participé 3 élus… dont 2 de l’opposition. Vous avez dit « seule » ?

Cette solitude physique s’est doublée d’une solitude morale tout au long de la soirée. L’incompétence des élus qui l’entourent est telle que la présidente fait les introductions des délibérations importantes, les réponses aux questions, laissant seulement  à ses vice-présidents la lecture laborieuse des délibérations.

Ainsi, lors de la présentation de l’avenant à la Délégation de Service Public d’Agora, Magali Giovannangeli questionne sur l’intérêt d’avoir deux centres de congrès dans une vile de 47000 habitants, puisque un centre de congrès en centre ville est au programme du maire d’Aubagne. Sylvia Barthélémy invite Gérard Gazay à répondre et celui-ci… refuse ! « non, réponds toi » » ! Après un plaidoyer de la présidente pour le centre de congrès Agora (ce n’était pas la question !) GG s’est décidé à prendre la parole : "Agora, c’est pour les entreprises, le Centre ville, ce sera pour le tourisme !". L’austérité, ce n’est pas pour tout !

Par la suite, la présidente a demandé aux élus d’approuver les modalités d’élaboration du SCOT métropolitain. Magali  Giovannangeli s’étonne du délai : le SCOT sera bouclé en… 2022 ! Et d’ici là ? les SCOT actuels s’appliqueront, au grand dam de Gérard Gazay qui souhaite au plus vite voir le SCOT métropolitain en place. Pour bétonner davantage ? Gérard Gazay s’est dit contre ce délai, mais votera la délibération « par discipline ». La rapporteuse, Jeanine Levasseur, n’a pas pipé mot.

Pas plus sur les délibérations suivantes concernant le PLH, où après avoir approuvé le lancement du PLH métropolitain, l’opposition, par la voix de Maurice Capel, s’est inquiété des conditions dans lesquelles se feront les attributions de logement. La Métropole se substituant à l’Agglo, c’est elle qui  décidera de l’attribution des logements. Et les maires risquent de ne plus avoir la maitrise des attributions de logements sociaux sur leur commune. Souci partagé par Yves Mesnard, maire de Roquevaire. La présidente invite la rapporteuse à répondre : « je n’ai rien à répondre » répond Jeanine Levasseur. Pas plus que la présidente.

La suite était constituée de délibérations techniques concernant le transfert des compétences transport à la Métropole, rapportée pour une fois dans la sérénité par le maire de Saint Zacharie, qui, au demeurant, est apparu épuisé.

Il était temps que l’année se finisse.

Bon bout d’an, et  « à l’an que ven ».

Diego de la Vega

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Le RCA impérial ! +

    En Ligue 1, après la défaite de Monaco à Lyon (3 à 2), le PSG, vainqueur de Dijon (1 à 2) en jouant une dizaine de minutes sur les 90 de la rencontre, compte maintenant, après seulement 9 journées, 6 points d'avance sur son dauphin. La promenade de santé continue. Lire la suite
  • Demain Aubagne, il est temps +

    Jeudi 12 octobre, à la terrasse de "L'Antalya Kebab", place Joseph Rau, au cœur d'Aubagne, des militants engagés et des élus d'opposition ont annoncé, pour le 14 octobre, le lancement d'un site web participatif "Demain Aubagne" qui se veut ouvert à toutes les Aubagnaises et à tous les Aubagnais... et Lire la suite
  • Marche blanche pour l'hôpital d'Aubagne +

    Mardi 10 octobre, en pleine journée d'actions dans la fonction publique, l'Agence Régionale de Santé PACA a fait connaître sa décision pour l'hôpital d'Aubagne : ce sera la fermeture du service de réanimation. Lire la suite
  • Dossier sur la dette d'Aubagne : Une dette publique, c'est quoi ? (2ème partie) +

    Pour mieux comprendre ce qu'est une dette publique, nous vous conseillons la lecture d'un livre écrit par Christophe Alévêque, humoriste et comédien mais pas que..., et Vincent Glenn, auteur de plusieurs essais sur l'économie, qui s'intitule "On marche sur la dette"(1). Lire la suite
  • Restaurant breton à Aubagne +

    Restaurant breton à Aubagne La Bolée Bretonne se trouve au début de l'avenue Antide Boyer. Vous ne pouvez pas rater cette crêperie. Sur deux niveaux et une cour intérieure, une centaine de couverts vous attendent dans un décor moderne et très agréable. L'accueil y est tout de suite convivial et sympathique. Aucune attente pour le Lire la suite
  • Mardi 10 octobre : expression de colère des agents municipaux +

    Le 10 octobre, à l'appel de 9 organisations syndicales de la fonction publique, des millions de fonctionnaires ont fait grève, 400 000 d'entre eux ont manifesté dans les rues de leur commune. A Aubagne, au-delà des revendications nationales, les agents municipaux ont manifesté leur colère face à la politique menée Lire la suite
  • Les Chroniques du règne de François II - épisode 11 +

    François II a repris les manettes de la communication et il faut bien dire qu'il brosse les donneurs de leçon, les parvenus, les ambitieux et les petits chefs dans le sens du poil. Les médias se scandalisent faussement à propos de l'utilisation d'un vocabulaire vulgaire mais ce sont plus les Lire la suite
  • 1