Sylvia Barthélémy, capitaine d'un bateau piloté par la Métropole


conseil territoire 11 16

Conseil de territoire mercredi soir, 30 novembre, à Cuges les pins. Que retenir ? Il fait froid dans la salle (normal, on est au pied de la Sainte Baume), température à peine réchauffée par Sylvia Barthélémy, la groupie du pianiste Jean-Claude Gaudin ! Ordre du jour réduit, avec tout de même 2 sujets importants : le budget du conseil de territoire et le Valtram.

Sur le budget, la présidente n’a pas trouvé d’adjectifs assez élogieux pour dire qu’il est exceptionnel ! Et que c’est bien sûr grâce à elle. Elle a tout sauvé... grâce au Président Gaudin !

En investissement, tous les projets d’intérêt communautaire sont retenus annonce-t-elle fièrement. Un budget d’investissement de 18,5 M€, rendez vous compte ! Antoine Di Ciaccio lui fait remarquer que si des dépenses d’équipement sont bien prévues (Font de Mai, salle des fêtes d’Auriol…) pour la plupart des projets, ce ne sont que des études de faisabilité. « C’est bien que ces projets figurent dans le budget, continue-t-il, mais il ne faut pas oublier les propos du vice président de la Métropole chargé du budget lors des orientations budgétaires à Aubagne : les dépenses d’équipement prévues par les EPCI sont supérieures à la capacité de financement de la Métropole, et en plus il faut se désendetter ! ». Donc prudence, rien ne dit que ces projets verront le jour. Quant à s’extasier sur le montant de ce budget d’investissement, Antoine Di Ciaccio  rappelle que du temps de l’Agglo, - il n’y a guère plus de deux ans - il était aux alentours de 25 M€. « Donc un petit budget ». Furax, la présidente.

Il manque entre 13 et 18 millions d'euros au budget

Sur le fonctionnement, le budget est d’environ 18,6 M€, à la grande satisfaction de Dame Barthélémy. Antoine Di Ciaccio ne manque pas de lui rappeler que les citoyens du territoire ont désigné en 2014 des élus pour gérer un budget de fonctionnement de 65 à 70M€, et que se réjouir de gérer un aussi petit budget… « Un véritable hold up opéré par la métropole » martèle l’élu d’opposition. Mais non, répond Sylvia Barthélémy, vexée : «  il faut rajouter 11 M€ de personnel et 23M€ d’attribution de compensation ! ».  Vrai, mais ça nous mène à 52 M€, il manque entre 13 et 18M€, évaporés dans la gestion de la Métropole ! Quant à la gratuité des bus et du tram, elle ne sera plus financée par le versement transport payé par les entreprises comme jusqu’à présent, mais viendra en déduction de la dotation de fonctionnement du territoire. Ce sont donc bien les ménages qui vont désormais financer la gratuité. Et ce alors que le versement transport va augmenter de 0,2%, environ un million d’€ de recettes supplémentaires… pour la Métropole bien sûr ! Vous avez dit hold up ? « Jamais content » s’exclame  la présidente, agressive et presque impolie... Quelle ingratitude, avec le mal que je me donne… pour cirer les pompes de Jean-Claude Gaudin ?

La présidente fait ensuite un point, à la demande de l’opposition, sur les subventions. 2%, soit 17500€ en moins, dont 10 000€ de moins pour Evolio. « L’association n’a pas tenu ses engagements… » explique-t-elle. C’est vrai que l’insertion des publics en difficulté, c’est d’une simplicité… Et en réduisant la subvention, ça ira mieux ?

N’en déplaise à Sylvia Barthélémy, le budget du conseil de territoire est dicté par les lettres de cadrage qui arrivent de la métropole. Elle est le capitaine d’un bateau piloté depuis la Métropole.

Valtram : 40 millions d'euros de plus que prévu

Autre sujet important, le Valtram. Les élus ont approuvé le lancement de la Déclaration d’Utilité Publique, après que Daniel Fontaine ait précisé que le tracé d’entrée dans Aubagne n’était pas sans poser des problèmes et que lors de l’enquête publique, les Aubagnais feraient connaitre leur opposition. Réponse moqueuse du maire d’Aubagne :  « Vous savez de quoi vous parlez… ». Puis la délibération financière sur le Valtram. Avec moult précautions, Sylvia Barthémlémy et le brailleur de service, le maire de St Zacharie, expliquent que l’on est à… 128M€ HT, soit 147 M€ TTC de travaux. Et de faire un inévitable parallèle avec le tram. Après que la présidente ait corrigé les chiffres donnés par Pierre Coulomb sur le tram (ce maire confond dangereusement les montants HT et TTC), Antoine Di Ciaccio est revenu sur les chiffres du Valtram : « je ne vais pas vociférer comme certains l’auraient fait, mais vous êtes passé de 90 M€ HT après l’étude de faisabilité à 128 M€ aujourd’hui, soit un surcoût de 38 M€ alors que le premier coup de pioche n’est pas encore donné ! 146 M€ TTC !! Et ce montant va encore fortement augmenter, car les impondérables dans ce type de travaux sont nombreux. » Un constat que le maire de Roquevaire fait lui aussi. Et que personne ne contredit.

On retiendra aussi que la Métropole fait l’acquisition des terrains pour l’éventuel futur lycée de La Bouilladisse, et que la Font de Mai va s’offrir un lifting avec réhabilitation, salle de conférence et théâtre de verdure. Attention à la fragilité du lieu fait remarquer Denis Grandjean.

En fin de séance, un apéro est servi pour tenter de réchauffer les convives, mais le cœur n’y est pas : le sentiment que les décisions sont prises ailleurs domine les esprits, même si cela doit froisser l’égo de quelques un(e)s.

Diego de la Vega

 

Articles récents

  • Cuges: Guignol est de retour +

    S’il existait une rubrique théâtre dans Mèfi !, les séances du conseil municipal de Cuges les Pins tiendraient le haut de l’affiche. Et ceux qui ont assisté à la représentation de lundi  soir n’ont pas été déçus. Lire la suite
  • Réenchanter la ville ! +

    Un voeu pour 2017 ? Réenchanter la ville ! Voilà l'une des petites phrases écrites ce 15 janvier au Cercle de l'Harmonie à l'occasion des alter-voeux organisés conjointement par l'association Aubagne à venir et par les élus d'opposition. Lire la suite
  • Rencontre débat sur le thème de la mobilité métropolitaine +

    L'Agenda de la mobilité métropolitaine a été présenté mi-décembre 2016. Il balaye une longue période à venir où nombre de projets sont proposés et programmés. Rencontre débat le 21 janvier à 14h à La Penne sur Huveaune. Certes beaucoup de ces projets sont intéressants pour ne pas dire indispensables. Nous pensons, en Lire la suite
  • Manchester by the sea +

    Manchester by the sea Manchester by the sea c’est l’histoire de la famille Chandler. Elle habite Manchester, une petite ville côtière de l’est des Etats Unis. Lee (Casey Affleck) est technicien polyvalent dans l’entretien d’immeubles ; replié sur lui-même, irascible, il porte un lourd secret. A la mort de son frère, il devient tuteur de Lire la suite
  • Gazay / Barthélémy : la rupture ! +

    Tout le monde sait depuis les élections municipales de 2008 que Gazay et Barthélémy se haïssent. En 2014, leur alliance de circonstances n'avait pour but que de battre l'équipe de Daniel Fontaine pour se partager les postes et les indemnités qui vont avec. La mairie pour Gazay, l'Agglo pour Barthélémy. Lire la suite
  • De bons résultats pour nos équipes ce week-end +

    L'AFC n'a pas pu participer à la fête, mais tous les résultats de ce week-end sont bons et porteurs de perspectives encourageantes. Lire la suite
  • Pépinières d'Artistes : FuzzyLogic lauréat 2017 +

    La Pépinières d'Artistes est une spécificité aubagnaise créée à une époque où il était de bon ton d'aider les jeunes créateurs. Ce "dinausore" a survécu aux diverses coupes sombres qu'a subies la culture ces dernière année et c'est une très bonne chose. En 2017, elle récompense FuzzyLogic, un artiste électro Lire la suite
  • 1