NICOLAS ET PIMPRENELLE S’ENGAGENT…


nicolas pimprenelle voeuxgazay

- Coucou, Nicolas !

- Bonsoir, Pimprenelle !

N : Tu as vu la dernière production artistique d’Artkom ?

P : La création d’images en couleur ?

N : Oui. La revue sur les Engagements là.

P : Un collector !! Un objet de fanatisme et d’adoration… Une merveille, un trésor, un truc qui tue !!

N : Pimprenelle t’as recommencé à te droguer !!! Ne me dis pas non, je le sais, je le vois.

P : Non, non, juste une fois et après plus jamais !! Je m’engage.

N : Ton héros là, l’en parle de la drogue ?

P : A mon avis, il ne fait pas qu’en parler… Vu ce qu’il assume comme distorsions de la réalité… C’est un créatif !! Un poète, un conteur, un chef suprême qui sait tout…

N : Bon, c’est bon. Je ne suis pas spécialiste en drogués moi. Tu devrais aller te promener dans les collines maintenant qu’elles sont ultra sûres, hyper vertes et nickel propres. La nature il paraît que c’est ce qui rend heureux, le plus durablement.

P : Moi ce qui me rend heureuse c’est L’espace Art et jeunesse avec le management d’un grand sportif.

N : Tu veux parler de la MJC squatté par un coach crâneur ? Tu crois que ça suffit une activité sportive qui consiste à marcher à l’allure de son élu préféré en chuchotant sans s’essouffler ?

P : Mais non, je te parle du super champion de boxe anglaise du quartier du tram…

N : Mais tu te rends compte qu’ils font rien de nouveau à part embaucher des cadres et débaucher des agents de catégorie C ?

P : Ben quand même, les cadres, c’est plus classe !!!

N : Mais ils se révèlent si mauvais, qu’ils sont obligés de les doubler par des adjoints… Ils ont écarté les anciens par manque de confiance, et la population des cadres immigrés de Marseille ou de plus loin augmente. Leurs anciens collègues sont super contents d’en être privés !!

P : Si je multiplie les bureaux des anciens et ceux des nouveaux par la masse salariale en hausse et retranchant le taux d’absentéisme…

N : C’est à ni rien comprendre tes trafics !! Mais… Tu as en trouvé où de la drogue ?

P : J’dis rien. Chu pas une balance, moi !

N : Tant pis pour toi, on va t’envoyer la Police Municipale et tu verras ce que tu verras !!!

P : Nounours ! Nounours !! Au secours !!!

Bonne nuit les amis !

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR