Les mamies et le conseil municipal


mamie conseil municipal

Alors qu'elle rentre chez elle, Mamie Rabelle à l'occasion d'assister au conseil municipal. Le lendemain elle en parle aux copines, autour de la table de rami, elle est un peu dépitée. Hè Hè Hè tendez l'oreille.

Mamie Rabelle - ….....

Mamie Depain - Oh, à toi de jouer ! Arrête de réfléchir ou on met le sablier.

Mamie Rabelle - ….....

Mamie Molette - Tu fais la tronche ?

Mamie Rabelle - Ouais, je suis dégoûtée. Hier en rentrant, je vois du monde sous le Mc Do. Enfin de l'animation dans cette ville ! Bè non, c'était la cégété qui voulait que la Mairie intègre des CDD. La Mairie ne veut pas.

Mamie Cadot - Veulent intégrer des parents d'élus ?

Mamie Rabelle - Non.

Mamie Cadot - Ce sont des amis d'élus ?

Mamie Rabelle - Non.

Mamie Cadot - Ce sont des cadres sup reclassés de Marseille ou des amis politiques ?

Mamie Rabelle - Non.

Mamie Cadot - Alors pourquoi tu veux que la Mairie les embauche ?

Mamie Rabelle - Y a pas que ça. Y avait conseil municipal. Je suis entrée, je croyais être au club Lakanal. La plupart du public était aussi vieux que nous ! Mais bon y paraît qu'y devait parler cuisine, de daube.

Mamie Depain - Hè bè, le DOB idiote c'est une autre cuisine., le Débat d'Orientations Budgétaires.

Mamie Rabelle - Ouais, j'ai rien compris, y a une élue, celle que quand elle parle, t'as le temps de tuer un âne à coups de figues, qui a dit qu'y z'allaient pas augmenter les taux d'imposition.

Mamie Molette - Je croyais que c'étaient les impôts qui devaient pas augmenter même et surtout diminuer !

Mamie Rabelle - Y a pire, elle a dit qu'y z'allaient continuer les grands travaux. A part la vidéo contravention, t'en as vu toi des grands travaux ?

Mamie Molette - Ouais y z'ont fait Rastègue !

Mamie Depain - Hi hi hi, moi dans mon siècle d'avant, faire rastègue, c'était faire radin.

Mamie Molette - Eh bè pour une fois, cette élue elle a tout juste. Pour les grands travaux, ils font radin.

Mamie Rabelle - Au début aussi j'avais déjà rien compris. Encore les chiffres. Y parle logement. Pour faire le beau, Gazay y dit que 98 % des logements sont attribués aux Aubagnais. 5 minutes après, y dit que le Préfet gère 30 % des attributions pour des estrangins à la ville, que les dormeurs, non pardon les bailleurs sociaux en gèrent aussi, même l'élue responsable du service rajoute qu'y z'arrivent pas à peser sur le Préfet.

Mamie Cadot - Attends, moi aussi j'y comprends rien au chiffres mais quand même ! Presque tous les logements vont aux Aubagnais, oui ou non !

Mamie Depain - Ouais t'y comprends rien aux chiffres, mais t'as compris qu'on essaye de te rouler dans la farine.

Mamie Cadot - En parlant de chiffres, tè, 51 je déballe.

Mamie Molette - 51 ! moi je boirais bien quekque chose, pas vous ?

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR