Le rami des mamies


Le Rami des Mamies

Vous ne connaissez pas nos personnages ? ! Mais oui, Mamie Rabelle, Mamie Molette, Mamie Cadot et Mamie Depain. Figurez vous qu'elles aiment papoter en jouant au rami. Et alors ?... Hé hé Hé !!! Tendez l'oreille.

Mamie Cadot - Bon je commence à donner

Mamie Rabelle - Mais ! Tu donnes à l'envers !

Mamie Cadot - Pardon, mais tu sais avec cette retraite qui diminue à cause de la CSG, je commence à m'habituer à moins manger, alors de temps en temps je perds un peu la boule.

Mamie Rabelle - Moi ça fait longtemps qu'avec ma retraite confetti j'ai pas besoin de Gaviscon, je fais la fin des marchés, je vous dis on trouve encore des légumes utilisables, ou alors derrière les grandes surfaces quand ils jettent leurs invendus. Tiens je vais vous chercher des chips la date de consommation est passée que de 3 jours.

Mamie Molette - T'est sûre on va pas avoir la cagagne !

Mamie Cadot - Mais non, on a autre chose à penser. Il l'avait dit le Macron qu'il allait nous filer. Et les gens ont voté pour lui tu peux comprendre toi ?

Mamie Depain - Ouais il a dit, il a dit, je suis pas trop d'accord. Les ordonnances il en a parlé, mais pas de leur contenu. Les pôvres syndicalistes y z'ont découvert les mesures au dernier moment.T'as vu la tête de Berger ou de Mailly. Le Martinez il s'en doutait, et pour les prochaines il a dit pas question qu'on recommence comme ça.

Mamie Rabelle - Bordel ça fait trois fois que je ramasse le 2 de cœur ! Oui et alors ! Même Macron y le dit bordel, ça fait peuple euh populaire heu populiste. Hé bordel je sais plus.

Mamie Depain - encore bordel ! Et ces journalistes qui en ont fait des tonnes avec ce mot. Macron il aurait dit «  au lieu de manifester, ils feraient mieux de chercher du boulot » ça m'aurait choqué pareil. Ces mecs ils défendent leur emploi, ils veulent travailler, et l'autre il veut les envoyer à 150 km et presque 2 h de chez eux pour bosser. Il croit qu'ils pourront se faire hélitreuiller comme lui sur le sous marin.

Mamie Rabelle - Hé hé ou alors prendre un jet. Bon il faut avoir la tenue top gun. C'est pas donné à tout le monde.

Mamie Cadot - Comment tu veux que je déballe, pas même une tierce franche, j'ai un jeu de misère.

Mamie Molette - La misère parlons en. Macron y dit qu'il veut s'attaquer à la misère. Il commence par s'en prendre au code du travail et met en place des mesures qui vont étendre la précarité et les travailleurs pauvres. Tu crois pas qu il se fout de notre gueule celui là.

Mamie Rabelle - vous croyez que la Bétancourt, pets à son âne, elle aurait joué au rami ou elle aurait compté les sous que Macron lui fait cadeau.

Mamie Depain - té, 51 je déballe.

Mamie Molette - 51 ! moi je boirais bien quelque chose pas vous.

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR