La Ville d’Aubagne prête à accueillir des réfugiés monégasques


A l’heure où la question de l’accueil des réfugiés cristallise les débats politiques, la majorité municipale d’Aubagne, dans un élan humaniste qu’il convient de souligner, s’apprête à accueillir des réfugiés de la principauté de Monaco.

Masquant avec difficulté son émotion, Mohamed Salem, Adjoint au Maire délégué à la Santé et à l’Action Humanitaire, a présenté à la presse les raisons de cette initiative courageuse : « Nous ne pouvons rester indifférents au sort de ces personnes fortunées, victimes de campagnes de diffamation indignes et qui sont parfois obligées de se cacher pour dépenser leur fortune. Fidèle à notre label de « Ville amie des riches et des exilés fiscaux », nous allons proposer, dans les prochains jours, d’accueillir 50 réfugiés monégasques. Les services municipaux sont d’ores et déjà à pied d’œuvre pour pouvoir offrir les meilleures conditions d’hébergement. Nous venons de réquisitionner l’Hostellerie de la Source. Si sa capacité d’hébergement devait s’avérer insuffisante, nous envisageons d’équiper un gymnase de la Ville au minimum du confort nécessaire : parquet lustré, jaccuzzi et sauna pourront être rapidement aménagés».

Le monde associatif et des Aubagnais de bonne volonté sont également prêts à se mobiliser. Nous apprenons ainsi que l’Association des Amis du Maire d’Aubagne s’apprête à faire don de 10 carrés Hermès et de 3 sacs Vuitton, tandis que des familles de Beaudinard et d’Eoures se proposent d’héberger des enfants monégasques.

Qui osera encore douter, après un tel exemple de solidarité envers les plus fortunés, des valeurs humanistes de nos élus ?