Un cabinet noir à la Mairie d’Aubagne ?


 

« On cherchait un cabinet noir, on l’a trouvé », a lancé François Fillon, jeudi 23 mars, sur le plateau de « L’Emission politique » de France 2. Le candidat du parti « Les Républicains » (LR) à l’élection présidentielle évoquait un complot contre sa personne, une intrigue dirigée, selon lui, depuis l’Elysée. Une telle révélation faite par un ex-premier ministre, parfaitement informé des pratiques en cours au plus haut niveau de l’Etat a incité la rédaction de Mèfi! à se lancer à la recherche d’une obscure officine équivalente sur Aubagne.

Trêve de faux suspens, Mèfi! est en mesure de révéler l’existence d’une structure secrète au sein de la Mairie d’Aubagne équivalente de ce que serait le cabinet noir de l’Elysée entrevu par François Fillon. Mieux nous savons que ses deux principaux animateurs sont Léo Mournaud et Giovanni Schipani tous deux adjoints au Maire.

Mise en place, tout juste après l’élection comme maire de Gérard Gazay, cette structure que nous appellerons le cabinet Mournaud-Schipani tentera dans un premier temps de discréditer les opposants : verbalisation abusive et répétée du vélo de Magali Giovannangeli (ancienne première adjointe et conseillère municipale d’opposition), prise de photos de Denis Grandjean (conseiller municipal écologiste d’opposition) au volant d’une Renault Kangoo diesel sans filtre à particules.

Le fameux vélo de Magali Giovannangeli

 

Le pire était à craindre. L’image de la Justice, les yeux bandés, sa balance dans une main et son glaive dans l'autre, allait elle devoir être remplacée par une marionnette tenue par le maire d’Aubagne depuis son « cabinet Mournaud-Schipani » ?

Non. Car, pour piéger les opposants encore faut-il que ceux-ci aient quelque chose à se reprocher. Et à part un bon d’achat suspect de 7,5 Euros, au nom de Daniel Fontaine, dépensé au Casino du Pin Vert, les deux comparses feront choux blanc.
Tous les cabinets noirs n’ont pas comme cible un François Fillon qui emploie de manière fictive sa femme et ses enfants avec de l’argent public et se fait offrir des costumes et des montres de luxe.

Enfin heureusement pour les Aubagnais, les rêves de grandeur de Schipani et Mournaud se heurtèrent aussi à la triste réalité du fonctionnement de la ville sous l’ère Gazay. Comme pour tous les services de la Ville d’Aubagne, les restrictions budgétaires et les embauches de cadres marseillais surpayés et incompétents désorganiseront rapidement l’action de nos deux larrons.

Momentanément en stand-by le cabinet Mournaud-Schipani pourrait reprendre du service puisqu’il aurait signé ce jour, samedi 1er avril, un bail pour occuper les locaux au-dessus de l’excellente poissonnerie de la rue Moussard.

 Alain Vidocq

 

 

 

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR