Le Management Toxique


Plus répandu dans la fonction publique que dans le secteur privé, le harcèlement moral s’y exerce en général beaucoup plus longtemps. D’une part parce qu’il est très difficile de démissionner de la fonction publique et que d’autre part, elle n’était pas si à l’écoute de la souffrance des agents ni vigilant sur la toxicité des responsables.

Mais les choses ont changées. La loi organise désormais la protection des agents publics et des stagiaires.

La notion a été introduite dans le statut général des fonctionnaires par la loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale qui en fait également un délit pénal. La loi du 6 août 2012 renforce la sanction du harcèlement moral en alourdissant les peines encourues.

Le harcèlement, dont les formes sont diverses et variées, se manifeste par des pressions répétitives, qui dégradent les relations et les conditions de travail, qui porte atteinte à la dignité de l’agent, et qui induit des conséquences sur sa santé et son évolution professionnelle. C’est une forme de violence insidieuse au travail.

- Comment sait-on qu’il s’agit de harcèlement ?

Il s’agit de dénigrement et de brimades, de critiques injustifiées, de reproches humiliants… de mesures vexatoires, de taches dévalorisantes ou impossibles, d’agressivité, d’isolement, de privation d’outils de travail…

Et puis comme si ça ne suffisait pas, le manager toxique monte en puissance : des avertissements, des sanctions, un déclassement sur fond de pression disciplinaire…

Cependant, ne vous y trompez pas, un harcèlement moral réussi ne s’improvise pas. Il demande une préparation et une expérimentation quotidiennes, assorties de multiples complicités bienveillantes. À la lumière de pratiques de « professionnels » reconnus dans ce domaine, que nous remercions pour leur contribution exceptionnelle, voici quelques conseils pertinents pour une mise en œuvre efficace :

Choisissez avec soin votre victime  : un agent plutôt très investi dans son travail, calme et avec le sens du Service Public.

Dessaisissez-le petit à petit de toutes ses tâches principales, en prétextant une réorganisation de service nécessaire. Dans l’intérêt du service, bien sûr  !

Offrez-lui à cette occasion une nouvelle fiche de poste, valorisante et dense. Mais occupez-le à ne rien faire, en lui confiant des tâches, aussi nombreuses qu’inutiles, interrompues soudainement au profit d’autres qui subiront le même sort, ou déjà attribuées, ou même réalisées par d’autres. Faites en sorte qu’il le sache. Très déstabilisant  !

Confinez-le à l’écart de tous, en particulier de ses propres collègues. Ne l’invitez plus à aucune réunion, ne lui délivrez aucune information, bloquez-lui toute formation. Vous touchez presque au but .

Détruisez sa réputation en CAP en dénonçant ses déficits personnels avec d’autant plus de convictions que vous manquez de preuves.

Proscrivez l’ordre écrit. Optez, au nom de la confiance réciproque ou par manque de temps, pour des consignes verbales, que vous renierez à la première occasion, en toute autorité  ! C’est à devenir fou.

Goûtez enfin au plaisir sans cesse renouvelé d’asséner à chaque rencontre qu’il n’a rien compris et qu’il fait tout à l’envers. Interrompez le et parlez lui dans les yeux, l’air hostile. C’est autodestructeur .

Maltraitez-le, mais laissez la porte ouverte. Et faites en sorte que les autres vous entendent hurler. Posture de cadre garantie, vous confortez votre autorité sur eux, à moindres frais .

Poussez-le à la faute du mieux que vous pourrez. Attendez patiemment qu’il craque ou se suicide, vous pourrez toujours dire qu’il était bien fragile et avait sûrement des problèmes personnels.

Vous reconnaissez quelques comportements ??
On est mal barré ... 

Marie Poppins

 

http://www.espace-droit-prevention.com/fiches-pratiques/risques-psycho-sociaux-rps/harcelement-moral#.WZKV1q2z6i4

http://www.juritravail.com/Actualite/harcelement-moral-sexuel-discrimination/Id/192591

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR