Nikky sushi ou la cuisine japonaise à prix très raisonnable


On y est allé pour faire la blague : Nikky sushi c'est nippon ni mauvais, mais la blague a raté. On a découvert un endroit sympa, une cuisine aux saveurs variées et qui change nos habitude.

La chaine déploie une douzaine de restaurants japonais dans le Sud, pour les otakus* locaux, de Montpellier à Grimaud. Une grande salle claire sur le cours Foch, une déco nature, des bambous en rideaux et des bouteilles de Saké fraiches comme des fleurs roses…
On y va un midi entre collègues de travail, avec ses amis ou sa famille pour découvrir les joies de la soupe miso sans se ruiner !

Pour 12 euros, vous aurez un vrai repas, avec deux soupes, une salade de crudités et un copieux plateau de Makis (ou sushis) parfumés au Wasabi et aux pétales de gingembre frais.

Autre variante, une salade aromatique coupée avec dextérité, vous livre les nuances de ses textures : crevettes et mangues, menthe fraiche et cacahuètes hachées…  Prise en entrée, elle se révèle assez copieuse pour jouer le rôle d’un plat unique.

On y mange par petites bouchées, du bout de ses baguettes. On peut gouter avec gourmandise, la très fraiche bière japonaise…

Bien sûr vous pouvez aussi dévorer des Sushi délicieux…

Par ci par là quelques fautes de goût comme cet improbable thon mayonnaise au milieu d'un maki. On est loin de la haute gastronomie japonaise mais on est aussi loin des tarifs extravagants affichés par certains restaurants japonais à peine meilleurs.

Le service est prévenant et les saveurs fruitées, acidulées et douces se déploient sur toutes les tables. Une vingtaine de couverts pour faire une petite halte dans un autre pays du monde où la cuisine est un art de vivre.

Auguste Duchemin recommande pour passer une agréable coupure du midi.

 

Auguste Duchemin 

 

*Les fans de culture japonaise.

 

Nikky Sushi 

16, Cours du Maréchal Foch

04 42 738 047 - 04 42 840 850

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Innovation dans la communication +

      Depuis quelques temps, des vidéos sont apparues sur les fils d'actualité facebook/twitter des habitants d'Aubagne. Magali Giovannangeli, élue municipale d'opposition a souhaité, en complément des traditionnelles tribunes d'expression ou des tracts distribués dans la rue, s'adresser aux Aubagnaises et aux Aubagnais par l'intermédiaire de vidéos. Lire la suite
  • Rassemblement de Solidarité pour la Palestine +

      Sous le parrainage de l'A.F.P.S. (Association Franco Palestinienne de Solidarité), un groupe de citoyens appelle à se réunir dans un moment de libre parole ouvert à toutes et tous, le vendredi 27 avril à 18h30, cours Foch à Aubagne. Pour protester contre les massacres dont sont victimes les Palestiniens enfermés Lire la suite
  • Les confidences de Mournaud +

    Vendredi 20 avril, deux jours après la présentation factice des "aménagements du centre ville d'Aubagne", Léo Mournaud se serait confié à des amis et à un autre élu. Il aurait d'abord affirmé être "le conseiller particulier de Gazay" et il aurait argumenté "il y a trop de retard, il faut Lire la suite
  • 13Habitat devant le Tribunal ? +

    Plusieurs articles de Mèfi vous ont informé de la décision de 13Habitat de faire payer deux fois le surloyer pendant 4 mois aux locataires concernés (voir "Scandale à 13Habitat", "Double surloyer : action en justice", "Menace d'expulsion"). Lire la suite
  • AFC : rien ne va plus +

    En Ligue1, en étant battu par Guigamp (3 à 1), Monaco relance la lutte pour la 2ème place, surtout que Lyon a triomphé de Dijon (2 à 5) et l'OM de Lille (5 à 1). A quatre journées de la fin du championnat, trois équipes se retrouvent en un point Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : les maires à l'initiative... sauf Gazay +

      Devant la décision de l'Agence Régionale de Santé (on peut noter aussi que le gouvernement Macron accompagne cette mesure) de supprimer le service de réanimation de l'Hôpital d'Aubagne, le collectif de défense a rencontré tous les maires du territoire. Yves Mesnard, maire de Roquevaire prend l'initiative de rassembler les Lire la suite
  • On nous refait le coup de l'aménagement du Centre Ville +

    Mercredi 18 avril, le maire avait invité toutes les Aubagnaises et tous les Aubagnais à l'Espace des Libertés pour présenter "le projet de ville" et plus précisément "le Centre Ville sous un nouveau jour". On recommençait pour la énième fois le grand show d'octobre 2016 où on nous avait présenté Lire la suite
  • 1