L'air du temps


Si vous avez le temps et que vous souhaitez prendre l’air… je vous conseille L’Air du Temps, à Pont de l’Etoile, Roquevaire.

Facile d’accès et de parking, la bastide en pierre vous accueillera l’hiver dans la chaleur des fourneaux et du four à bois, et, en période chaude, la terrasse extérieure et ses discrets brumisateurs vous rafraîchiront à souhait !

La carte est en ardoise écrite à la craie, et propose de nombreux plats à partir de produits de la mer, de la Provence, et des recettes épicées et odorantes de fumets des cinq continents (prévoir 15 à 26 euros par plat). Une belle carte qui va de la cuisse de confits de canard, en passant par de délicieux gnocchis à la truffe ou encore des St Jacques elles aussi à la truffe.

Des suggestions du jour, moins onéreuses (autour de 12-14 euros), sont parfaites pour qui aurait des difficultés à choisir parmi les mets nombreux et attirants de la carte. Enfin, la carte de pizza aux tarifs habituels (9 à 14 euros) ravira les amateurs de pates fines cuites au feu de bois, délicieuses, généreuses, agrémentées de produits frais.

La patronne s’appelle Nina et lui, c’est Ricci (non, ça c’est pas vrai…), l’accueil y est chaleureux. Le service est discret et simultané, même si on est plusieurs autour de la table. Les desserts, si on a encore faim… sont copieux ! Comptez minimum 2 personnes sur l’assiette de profiteroles !

L’Air du temps, l’air d’un moment, convivial, décontracté, provençal, en compagnie de belles personnes, c’est le top !

Auguste Duchemin

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Hôpital : mobilisation générale le 5 août ! +

    L'Agence Régionale de Santé (ARS), après avoir renouvelé pour 5 ans, le 16 décembre 2016, l'autorisation d'activité du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne, a fait savoir sa décision de transférer ce service à la clinique privée La Casamance. Depuis, les organisations syndicales, regroupées au sein d'une intersyndicale, des citoyens, des Lire la suite
  • Le quotidien La Provence ne se vend plus +

    D'après des indiscrétions du secteur commercial la diffusion de La Provence sur Aubagne serait en chute libre. On parle d'environ 300 journaux quotidiens diffusés pour environ 20 000 familles. Lire la suite
  • Accessibilité encore +

    Beaucoup d'articles dans la presse quotidienne sur l'accessibilité et la mobilité des personnes à mobilité réduite. Il nous semble, au travers de ces articles, qu'il y a un décalage entre les paroles et les actes affichés par la municipalité. Volontarisme de façade contredit par les réalisations concrètes, et à ce propos, Lire la suite
  • Plus de nettoyage à la médiathèque ? +

    Le 21 avril, Gazay avait convoqué un Comité Technique pour proposer une réorganisation du service nettoiement des bâtiments communaux pour "économiser" 287 000€. Lire la suite
  • Ramassage des déchets : des problèmes d'effectif +

    Depuis plusieurs mois maintenant, dans tous les quartiers de la ville, le nombre de celles et ceux qui se plaignent du manque de propreté ne cesse d'augmenter. Il en est de même pour l'entretien de la voirie, des espaces verts et des équipements de proximité.  Lire la suite
  • Le miroir aux alouettes +

    Une remarque faite lors d'une discussion à bâtons rompus au sujet de l'article « Aubagne balle au pied » paru dans l'AJJ de juillet : "La personne qui l'a écrit n'est pas d'Aubagne et en plus il n'a qu'un pied celui là, il ne doit pas être très bon au foot". Lire la suite
  • Quid du Plan Propreté du candidat Gazay ? +

    Il y a les mots, les palabres, les grands discours que l'on assène devant une assemblée acquise. Et puis il y a les faits qui démontrent, démontent et enterrent. En 2014, le candidat Gazay revêtait ses plus beaux tissus pour se muer en Monsieur Propre. En 2017, la ville est Lire la suite
  • 1