Le Florentin, brasserie-pizzéria


Si on exclut quelques grandes chaînes autour d'Auchan, c'est, sans doute, le plus gros chiffre d'affaires des restaurants aubagnais. Idéalement placé sur le cours Foch, avec une immense terrasse et trois salles à l'intérieur dont une à l'étage, il a dû accueillir, au moins une fois, tous les salariés du centre ville et quasiment tous les aubagnais.

Il est ouvert tous les jours, toute l'année, jours fériés compris, midi et soir. Au coeur d'Aubagne, vous pouvez y manger plusieurs déclinaisons de magnifiques salades, une grillade au feu de bois avec des frites maison, de remarquables hamburgers à la française, des pizzas au feu de bois d'excellente qualité et tous les plats que vous retrouvez dans un restaurant italien et provençal.

Vous pouvez choisir la carte, environ 25 €, le plat du jour à 9,50 €, avec un menu enfant à 9 €. Les plats sont largement garnis. Heureusement pour les frites parce qu'elles sont tellement bonnes que votre envie ne s'éteint jamais.

Ce n'est certes pas un restaurant gastronomique, mais le rapport qualité/prix est un des meilleurs du secteur. Le service est très professionnel mais avec des inégalités suivant le jour et le lieu du service. L'établissement fait, aussi, bar et des crêpes maison ou des glaces peuvent vous être servies dans l'après-midi.

Une adresse que vous pouvez retenir et proposer.

Auguste Duchemin

 

 

                                                                           

 

 

 

 

 

 

 

  

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Hôpital : mobilisation générale le 5 août ! +

    L'Agence Régionale de Santé (ARS), après avoir renouvelé pour 5 ans, le 16 décembre 2016, l'autorisation d'activité du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne, a fait savoir sa décision de transférer ce service à la clinique privée La Casamance. Depuis, les organisations syndicales, regroupées au sein d'une intersyndicale, des citoyens, des Lire la suite
  • Le quotidien La Provence ne se vend plus +

    D'après des indiscrétions du secteur commercial la diffusion de La Provence sur Aubagne serait en chute libre. On parle d'environ 300 journaux quotidiens diffusés pour environ 20 000 familles. Lire la suite
  • Accessibilité encore +

    Beaucoup d'articles dans la presse quotidienne sur l'accessibilité et la mobilité des personnes à mobilité réduite. Il nous semble, au travers de ces articles, qu'il y a un décalage entre les paroles et les actes affichés par la municipalité. Volontarisme de façade contredit par les réalisations concrètes, et à ce propos, Lire la suite
  • Plus de nettoyage à la médiathèque ? +

    Le 21 avril, Gazay avait convoqué un Comité Technique pour proposer une réorganisation du service nettoiement des bâtiments communaux pour "économiser" 287 000€. Lire la suite
  • Ramassage des déchets : des problèmes d'effectif +

    Depuis plusieurs mois maintenant, dans tous les quartiers de la ville, le nombre de celles et ceux qui se plaignent du manque de propreté ne cesse d'augmenter. Il en est de même pour l'entretien de la voirie, des espaces verts et des équipements de proximité.  Lire la suite
  • Le miroir aux alouettes +

    Une remarque faite lors d'une discussion à bâtons rompus au sujet de l'article « Aubagne balle au pied » paru dans l'AJJ de juillet : "La personne qui l'a écrit n'est pas d'Aubagne et en plus il n'a qu'un pied celui là, il ne doit pas être très bon au foot". Lire la suite
  • Quid du Plan Propreté du candidat Gazay ? +

    Il y a les mots, les palabres, les grands discours que l'on assène devant une assemblée acquise. Et puis il y a les faits qui démontrent, démontent et enterrent. En 2014, le candidat Gazay revêtait ses plus beaux tissus pour se muer en Monsieur Propre. En 2017, la ville est Lire la suite
  • 1