Zia Concetta, trattoria à Aubagne


Nous continuons notre voyage à travers le monde, en nous rapprochant d'Aubagne, un mini-restaurant italien à l'angle de la rue de Guin et de la rue Rastègue, à l'ancien emplacement de "Lola fraise des bois". On lui souhaite de ne pas fermer aussi vite que le magasin de jouets.

C'est d'abord une épicerie italienne conçue à partir des souvenirs, des senteurs et des saveurs d'un "immigré" italien qui a voulu retrouver les plaisirs de son enfance dans un petit village à quelques kilomètres de Naples. Quatre enseignes du même concept existent aujourd'hui, 3 à Marseille et celle d'Aubagne.

Vous pouvez retrouver tous les produits qui vous font aimer l'Italie : les pâtes fraiches, les vins, les fromages, les truffes, les chocolats, les vinaigres, le limoncello et tout ce que vous souhaitez. Rien ne manque et tout est de qualité supérieure.

Intérieur de Zia Concetta

Mais vous pouvez aussi vous attabler et déjeuner pour y goûter les plats, tous préparés sur place : les entrées (antipasti, charcuterie, mozzarella de bufala ... ), les plats (ravioli malfatti à la viande ou à la truffe, penne à la burratta...), les desserts (panna cotta, tiramisu...) et bien d'autres encore. Vins italiens, fromages à volonté et à râper soi-même, une vraie parenthèse italienne sur cette terrasse de la place de Guin, avec une quinzaine de places ou à l'intérieur, dans l'atmosphère épicerie, avec une douzaine de couverts.

La gérante-serveuse vous "raconte" les plats d'une telle façon que vous avez envie de tout commander à la fois. Chaleureuse mais qui sait être discrète si vous ne lui posez pas de questions. Elle peut vous parler de tout, de la présidentielle américaine ou de la Syrie, de Victor Hugo ou de Mozart, d'Aubagne ou de Naples. Une philosophe qui aime la vie autant que ses plats (qu'elle adore !).

Un seul défaut, mais pas mineur, c'est cher. Un verre de vin pour 6 €, un plat pour 17 €, un dessert pour 6 à 8 € ! On s'en sort difficilement à moins de 25 €. Une fois de temps en temps, vous pouvez économiser le prix de l'autoroute, de l'essence et de l'hôtel et vous vous retrouvez en Italie. Vous ne regretterez pas le voyage.

Auguste Duchemin

 

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Quatre FIFA par an ? +

    Le Festival International du Film d'Aubagne a débuté ce lundi 2O mars, jour du printemps. La soirée d'ouverture a été une immense réussite. Lire la suite
  • 29 mars : panique au conseil municipal +

    A l'occasion d'une entrevue avec les associations et organisations syndicales qui siègent à la Bourse du travail, Gazay a affirmé "qu'il ne voulait plus entendre parler de la Bourse du travail à Aubagne et qu'il allait engager une procédure pour obtenir l'expulsion des occupants". Lire la suite
  • Six rendez-vous avec la France Insoumise +

      Ce dimanche 18 mars, la campagne des élections présidentielles a connu son rassemblement le plus important (130.000 personnes) avec la marche organisée à Paris, pour une 6ème République, à l'initiative du mouvement France Insoumise et de Jean-Luc Mélenchon.  Lire la suite
  • Les gendarmes à la mairie de Cuges +

    Mèfi ! a été le seul média à faire connaitre la désastreuse conclusion du conseil de discipline convoqué à la demande du Maire et de son équipe en vue d’obtenir la révocation du directeur du service technique (DST) de la commune. Lire la suite
  • L’autre côté de l’espoir +

    L’autre côté de l’espoir ¨L’autre côté de l’espoir¨, encore un grand moment de cinéma. Khaled fuit la guerre et ses horreurs, Wikstrom sa femme alcoolique. Le premier est jeune réfugié syrien qui, arrivé en Finlande par hasard, est demandeur d’asile ; le second abandonne son métier de représentant en lingerie et achète un restaurant au Lire la suite
  • Arbres ou caméras : Gazay a choisi +

                                               Aux services techniques de la ville, il existe depuis des années un "monsieur arbres", chargé d'assurer l'entretien de ces végétaux, voire, en cas de maladie incurable, de les remplacer.  Lire la suite
  • France Insoumise organise son premier débat ce jeudi +

    Ce jeudi 23 mars, à 18h, au cercle de l'harmonie, réunion publique de la France Insoumise avec Mehdi Kemoune et Sarah Soilihi. Lire la suite
  • 1