Les délices de Babylone, spécialités irakiennes


Cette semaine nous avons continué notre périple dans le monde et nous y avons rajouté un détour dans le temps. Nous avons fait une halte au 19 avenue Loulou Delfieu à Aubagne, aux délices de Babylone.

Un restaurant, cuisine orientale et spécialités irakiennes vous y attend. La cuisine traditionnelle est, aussi, au menu. L'accueil et le service, assurés par la patronne et son fils, sont parfaits. Convivialité et parfaite discrétion, efficacité et rapidité, ils sont à votre écoute et à votre disposition pour vous donner envie de tout découvrir et de tout goûter.

Pour le printemps et l'été, une terrasse, un peu près de la route, d'une vingtaine de places peut vous accueillir. L'intérieur, deux salles en rez-de-chaussée et à l'étage d'une trentaine de couverts chacune, est sobrement mais parfaitement décoré. Un comptoir attenant à la salle du rez-de-chaussée permet de commander et d'emporter des plats si vous avez décidé de manger oriental, sans cuisiner vous-mêmes.

Tous les plats sont préparés sur place et faits "maison". La patronne est très vigilante. Tous sont d'une grande finesse et pourtant très copieusement garnis. Des entrées variées, jagique, hommos, taboulé, caviar d'aubergine pour 4 €; des salades, babylone, ninive, thon pour 8,50 €; des assiettes, babylone (on fait une mention spéciale pour cette assiette), kebab, poulet, kefta entre 10 et 12,50 € ; des grillades, brochettes d'agneau ou de poulet, entrecôte entre 11 et 14 € ; des desserts, des classiques salade de fruits ou glace au baklava ou masta entre 3,50 et 5 €.

J'ai mangé une assiette, très largement garnie et très diversifiée, un dessert, un café et un verre de vin pour 17 €. Pour toutes celles et tous ceux qui déjeunent "en ville", allez essayer, vous y retournerez et vous le conseillerez à vos parents et amis.

Auguste Duchemin

 

babylone02 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • L'intersyndicale de l'hôpital d'Aubagne a rencontré l'Agence Régionale de Santé +

    Mercredi 21 juin, l'intersyndicale de l'hôpital d'Aubagne a été reçue par l'Agence Régionale de Santé. Les organisations syndicales ressortent de cet entretien très amères, mais déterminées à ne rien lâcher. Nous avons décidé de vous faire connaitre l'intégralité de leur réaction que vous pouvez lire ci-dessous. Lire la suite
  • Crèche à Aubagne : c'est la Sodexo qui va gérer +

    Tout le monde se souvient que dans la mandature précédente, l'équipe Fontaine avait lancé un projet de "Cantou partagé", c'est à dire une résidence intergénérationnelle dont quelques places réservées aux malades atteints de la maladie d'Alzheimer, une crèche et des espaces communs. Lire la suite
  • Mèfi : changement de stratégie de Gazay et de son équipe +

    Dans le paysage médiatique aubagnais, Mèfi (avec un accent grave !) est devenu incontournable. Pas seulement grâce au nombre de ses lecteurs qui ne cesse de grandir de mois en mois, mais aussi parce qu'on y trouve les informations que tout le monde cherche. Lire la suite
  • AJJ / AGG de juin confirme les informations de Mèfi +

    Nous avons déjà eu l'occasion de montrer et démontrer comment depuis maintenant plus de deux ans, AJJ/AGG, le magazine mensuel de la propagande municipale, tentait, à chaque parution, de répondre aux informations de Mèfi, sans jamais le nommer. Lire la suite
  • Eau des Collines : danger ! +

    Notre dernier article concernant notamment la gestion du personnel de cette société (publique ?) faisait part de plusieurs licenciements (6) survenus dans une période récente. Lire la suite
  • Ce qui nous lie +

    Ce qui nous lie Trois frères et sœurs se retrouvent, à la mort de leur père, dans leur propriété vinicole, au cœur de la Bourgogne.  Ce qui nous lie, c’est la vie simple et compliquée d’une famille qui se rassemble, qui s’aime et qui est confrontée aux difficultés de l’existence. Film tourné sur quatre Lire la suite
  • ZAC des Vigneaux à Cuges : Destrost et sa majorité persistent et signent +

    La cheffe du gouvernement britannique Thérésa May  a déclaré après avoir provoqué des élections catastrophiques pour son parti : « je vous ai mis dans le pétrin, mais je vais vous en sortir ». Pour Bernard Destrost  et sa majorité, ça devient : « je vous ai mis dans le pétrin, et je ne suis pas Lire la suite
  • 1