Les délices de Babylone, spécialités irakiennes


Cette semaine nous avons continué notre périple dans le monde et nous y avons rajouté un détour dans le temps. Nous avons fait une halte au 19 avenue Loulou Delfieu à Aubagne, aux délices de Babylone.

Un restaurant, cuisine orientale et spécialités irakiennes vous y attend. La cuisine traditionnelle est, aussi, au menu. L'accueil et le service, assurés par la patronne et son fils, sont parfaits. Convivialité et parfaite discrétion, efficacité et rapidité, ils sont à votre écoute et à votre disposition pour vous donner envie de tout découvrir et de tout goûter.

Pour le printemps et l'été, une terrasse, un peu près de la route, d'une vingtaine de places peut vous accueillir. L'intérieur, deux salles en rez-de-chaussée et à l'étage d'une trentaine de couverts chacune, est sobrement mais parfaitement décoré. Un comptoir attenant à la salle du rez-de-chaussée permet de commander et d'emporter des plats si vous avez décidé de manger oriental, sans cuisiner vous-mêmes.

Tous les plats sont préparés sur place et faits "maison". La patronne est très vigilante. Tous sont d'une grande finesse et pourtant très copieusement garnis. Des entrées variées, jagique, hommos, taboulé, caviar d'aubergine pour 4 €; des salades, babylone, ninive, thon pour 8,50 €; des assiettes, babylone (on fait une mention spéciale pour cette assiette), kebab, poulet, kefta entre 10 et 12,50 € ; des grillades, brochettes d'agneau ou de poulet, entrecôte entre 11 et 14 € ; des desserts, des classiques salade de fruits ou glace au baklava ou masta entre 3,50 et 5 €.

J'ai mangé une assiette, très largement garnie et très diversifiée, un dessert, un café et un verre de vin pour 17 €. Pour toutes celles et tous ceux qui déjeunent "en ville", allez essayer, vous y retournerez et vous le conseillerez à vos parents et amis.

Auguste Duchemin

 

babylone02 

Articles récents

  • Cuges: Guignol est de retour +

    S’il existait une rubrique théâtre dans Mèfi !, les séances du conseil municipal de Cuges les Pins tiendraient le haut de l’affiche. Et ceux qui ont assisté à la représentation de lundi  soir n’ont pas été déçus. Lire la suite
  • Réenchanter la ville ! +

    Un voeu pour 2017 ? Réenchanter la ville ! Voilà l'une des petites phrases écrites ce 15 janvier au Cercle de l'Harmonie à l'occasion des alter-voeux organisés conjointement par l'association Aubagne à venir et par les élus d'opposition. Lire la suite
  • Rencontre débat sur le thème de la mobilité métropolitaine +

    L'Agenda de la mobilité métropolitaine a été présenté mi-décembre 2016. Il balaye une longue période à venir où nombre de projets sont proposés et programmés. Rencontre débat le 21 janvier à 14h à La Penne sur Huveaune. Certes beaucoup de ces projets sont intéressants pour ne pas dire indispensables. Nous pensons, en Lire la suite
  • Manchester by the sea +

    Manchester by the sea Manchester by the sea c’est l’histoire de la famille Chandler. Elle habite Manchester, une petite ville côtière de l’est des Etats Unis. Lee (Casey Affleck) est technicien polyvalent dans l’entretien d’immeubles ; replié sur lui-même, irascible, il porte un lourd secret. A la mort de son frère, il devient tuteur de Lire la suite
  • Gazay / Barthélémy : la rupture ! +

    Tout le monde sait depuis les élections municipales de 2008 que Gazay et Barthélémy se haïssent. En 2014, leur alliance de circonstances n'avait pour but que de battre l'équipe de Daniel Fontaine pour se partager les postes et les indemnités qui vont avec. La mairie pour Gazay, l'Agglo pour Barthélémy. Lire la suite
  • De bons résultats pour nos équipes ce week-end +

    L'AFC n'a pas pu participer à la fête, mais tous les résultats de ce week-end sont bons et porteurs de perspectives encourageantes. Lire la suite
  • Pépinières d'Artistes : FuzzyLogic lauréat 2017 +

    La Pépinières d'Artistes est une spécificité aubagnaise créée à une époque où il était de bon ton d'aider les jeunes créateurs. Ce "dinausore" a survécu aux diverses coupes sombres qu'a subies la culture ces dernière année et c'est une très bonne chose. En 2017, elle récompense FuzzyLogic, un artiste électro Lire la suite
  • 1