Jiaozi, spécialités asiatiques


Les arts culinaires sont l'occasion de voyager. Cette semaine, nous avons décidé d'aller en Asie. Et en bon globe-trotters de la table, nous avons pris la direction de la gare... pour nous arrêter au 3 avenue Jeanne d'Arc, chez Jiaozi

Ce restaurant de spécialités asiatiques mélange les saveurs vietnamiennes, chinoises et japonaises. Jiaozi est le nom d'un ravioli chinois en forme de chausson dont les premières traces remontent à 1800 ans. Autant dire que cette étape culinaire est tout autant exotique qu'historique. Au programme, on trouve des sushis, des makis, des sashimis, des californias, des soupes, des fritures et des plats en vapeurs accompagnés de nouilles ou de riz.

Côté déco, les propriétaires ont décidé de faire dans la couleur locale sans tomber dans le kitch que de nombreux restaurants asiatiques affectionnent tout particulièrement. On est ici sans doute plus proche de la réalité d'une véritable table d'Osaka, sans les dragons en plastique moulé. L'ambiance est très sobre : carrelages clairs et murs blancs assortis de quelques idéogrammes géants. Certains diront de l'endroit qu'il est froid, nous retiendrons qu'il est sobre et chic. L'amabilité du personnel est suffisante à vous faire oublier tout le reste.

Côté assiettes, elles sont plutôt bien garnies à moins d'avoir un appétit gargantuesque pour les rouleaux de riz au poisson cru. On avoue avoir une préférence pour les nouilles et les soupes, épicées mais excellentes. Les tarifs sont tout aussi abordables : entre 4 et 5,50 € les 2 pièces de sushi. Les entrées sont affichées entre 2,5 € et 5 €. Les plats sont à 4,90 €. Un service de traiteur et de vente à emporter est assuré pour ceux qui préfèrent les plateaux-repas exotiques à la maison.

Au final, on apprécie la simplicité du lieu, sans se faire harakiri au porte-monnaie, pour goûter aux saveurs aigres douces des Pays du soleil levant.

Auguste Duchemin

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Caméras : deux platanes de plus abattus sur Foch ? +

    Pour obtenir une visibilité suffisante pour les caméras de vidéosurveillance, un platane, en parfait état, a été abattu sur le cours Foch. Les services municipaux tentent d'en effacer toutes les traces restantes. Il semble que ce ne soit pas fini. Gazay a demandé d'aller plus loin et de faire "place Lire la suite
  • Des élus de gauche à l'offensive +

      Au lendemain du premier tour de la présidentielle 2017, les élus communistes ont tenu à faire entendre leur voix. Magali Giovannangeli, Hélène Lunetta et Daniel Fontaine se félicitent du résultat, même si leur candidat, Jean-Luc Mélenchon n'a pas été qualifié pour le second tour. Lire la suite
  • Des chiffres pour un maire arrogant et clanique +

    Le 1er tour des élections présidentielles a eu lieu dimanche 23 avril. C'est l'occasion d'examiner, avec prudence, quelques résultats sur Aubagne depuis 2014 et le changement de majorité municipale. Lire la suite
  • Dans tous les cas, il faudra des députés Mélenchon +

    Une députée France Insoumise pour représenter Aubagne-La Ciotat dans la prochaine Assemblée Nationale ? Une candidature commune à tous les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et au-delà ? Il y a six mois à peine, la chose paraissait impossible, tant le député LR Deflesselles semblait assuré d'une victoire facile, comme son candidat Fillon. Lire la suite
  • Les Chroniques du Règne de François II +

    Le Roi est mort ! Vive le Roi ! Enfin, presque. L'image circule depuis quelques heures. François Hollande, les mains dans le dos, admire son œuvre. A la télévision, deux visages illuminent péniblement la pénombre de la pièce lugubre, dans des tons de crépuscule qui ne sont pas sans rappeler le tableau Lire la suite
  • On va regretter Caroline +

    Depuis le 1er janvier, la ville d'Aubagne a une nouvelle directrice des ressources humaines (DRH). Bien sûr elle vient de Marseille, avec un gros salaire, comme tous les cadres que recrute Gazay depuis 3 ans. Lire la suite
  • Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! +

    Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! Un rappel mythique de la grande route américaine, pour ce restaurant niché dans les tendres vallonnements du Parc Jean Moulin. Un décor idyllique. Des enfants qui jouent au loin, des amateurs de Taï chi qui font tout ce qu’ils peuvent pour réunir le ciel et la terre dans un écrin Lire la suite
  • 1