Jiaozi, spécialités asiatiques


Les arts culinaires sont l'occasion de voyager. Cette semaine, nous avons décidé d'aller en Asie. Et en bon globe-trotters de la table, nous avons pris la direction de la gare... pour nous arrêter au 3 avenue Jeanne d'Arc, chez Jiaozi

Ce restaurant de spécialités asiatiques mélange les saveurs vietnamiennes, chinoises et japonaises. Jiaozi est le nom d'un ravioli chinois en forme de chausson dont les premières traces remontent à 1800 ans. Autant dire que cette étape culinaire est tout autant exotique qu'historique. Au programme, on trouve des sushis, des makis, des sashimis, des californias, des soupes, des fritures et des plats en vapeurs accompagnés de nouilles ou de riz.

Côté déco, les propriétaires ont décidé de faire dans la couleur locale sans tomber dans le kitch que de nombreux restaurants asiatiques affectionnent tout particulièrement. On est ici sans doute plus proche de la réalité d'une véritable table d'Osaka, sans les dragons en plastique moulé. L'ambiance est très sobre : carrelages clairs et murs blancs assortis de quelques idéogrammes géants. Certains diront de l'endroit qu'il est froid, nous retiendrons qu'il est sobre et chic. L'amabilité du personnel est suffisante à vous faire oublier tout le reste.

Côté assiettes, elles sont plutôt bien garnies à moins d'avoir un appétit gargantuesque pour les rouleaux de riz au poisson cru. On avoue avoir une préférence pour les nouilles et les soupes, épicées mais excellentes. Les tarifs sont tout aussi abordables : entre 4 et 5,50 € les 2 pièces de sushi. Les entrées sont affichées entre 2,5 € et 5 €. Les plats sont à 4,90 €. Un service de traiteur et de vente à emporter est assuré pour ceux qui préfèrent les plateaux-repas exotiques à la maison.

Au final, on apprécie la simplicité du lieu, sans se faire harakiri au porte-monnaie, pour goûter aux saveurs aigres douces des Pays du soleil levant.

Auguste Duchemin

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • L'intersyndicale de l'hôpital d'Aubagne a rencontré l'Agence Régionale de Santé +

    Mercredi 21 juin, l'intersyndicale de l'hôpital d'Aubagne a été reçue par l'Agence Régionale de Santé. Les organisations syndicales ressortent de cet entretien très amères, mais déterminées à ne rien lâcher. Nous avons décidé de vous faire connaitre l'intégralité de leur réaction que vous pouvez lire ci-dessous. Lire la suite
  • Crèche à Aubagne : c'est la Sodexo qui va gérer +

    Tout le monde se souvient que dans la mandature précédente, l'équipe Fontaine avait lancé un projet de "Cantou partagé", c'est à dire une résidence intergénérationnelle dont quelques places réservées aux malades atteints de la maladie d'Alzheimer, une crèche et des espaces communs. Lire la suite
  • Mèfi : changement de stratégie de Gazay et de son équipe +

    Dans le paysage médiatique aubagnais, Mèfi (avec un accent grave !) est devenu incontournable. Pas seulement grâce au nombre de ses lecteurs qui ne cesse de grandir de mois en mois, mais aussi parce qu'on y trouve les informations que tout le monde cherche. Lire la suite
  • AJJ / AGG de juin confirme les informations de Mèfi +

    Nous avons déjà eu l'occasion de montrer et démontrer comment depuis maintenant plus de deux ans, AJJ/AGG, le magazine mensuel de la propagande municipale, tentait, à chaque parution, de répondre aux informations de Mèfi, sans jamais le nommer. Lire la suite
  • Eau des Collines : danger ! +

    Notre dernier article concernant notamment la gestion du personnel de cette société (publique ?) faisait part de plusieurs licenciements (6) survenus dans une période récente. Lire la suite
  • Ce qui nous lie +

    Ce qui nous lie Trois frères et sœurs se retrouvent, à la mort de leur père, dans leur propriété vinicole, au cœur de la Bourgogne.  Ce qui nous lie, c’est la vie simple et compliquée d’une famille qui se rassemble, qui s’aime et qui est confrontée aux difficultés de l’existence. Film tourné sur quatre Lire la suite
  • ZAC des Vigneaux à Cuges : Destrost et sa majorité persistent et signent +

    La cheffe du gouvernement britannique Thérésa May  a déclaré après avoir provoqué des élections catastrophiques pour son parti : « je vous ai mis dans le pétrin, mais je vais vous en sortir ». Pour Bernard Destrost  et sa majorité, ça devient : « je vous ai mis dans le pétrin, et je ne suis pas Lire la suite
  • 1