Guide Duchemin

Les enfants gâtés

Dans le quartier de Camp Major, sur la départementale, une jolie petite maison qui arbore son nom sur la façade, « Les enfants gâtés », vous fera un petit signe, quelque soit le temps…

De très belles photos d’enfants espiègles et toniques vous invitent à rentrer dans un des quatre espaces de restauration pour les jours gris et froids, et un patio adorable au printemps et divin l’été sous la fraicheur des brumisateurs…

Un bel accueil mâtiné de sympathie et de courtoisie.

Une déco chic, très tendance : des lambris de bois patiné, des murs sombres et mat, du bois assorti d’osier, un décor soigné. Une jolie vaisselle sur des sets posés sur des tables de bois noir. Une grande ardoise de présentation des plats…

Si le resto est rempli d’hommes d’affaires, d’hommes politiques, de commerciaux, le service est un peu lent mais reste très sympa.

Les assiettes sont copieuses, simples, très simples. Peut être un peu trop. On ne fait pas dans la dentelle, on fait dans l’efficace.

Le vin blanc est très bon et le conseil du jour est judicieux à suivre. Les nombreux plats donnent un grand choix aux bons appétits.

Pour ce déjeuner de début de printemps, la note s’est élevée à 53.80 euros pour régler deux plats du jour, un demi pichet de vin et deux cafés.

Un joli resto très chic et assez cher. 

Auguste Duchemin

                                                      

2435 Route de la Légion, 13400 Aubagne

Tel : 04 42 73 00 19

http://www.lesenfantsgates.net/restaurant-carte-croissant-1.html

Duchemin trace son chemin

Auguste Duchemin arpente les lieux de restauration de notre territoire depuis 6 mois maintenant. 

Le plaisir des papilles a été le plus souvent au rendez-vous. Les commentaires des lecteurs furent divers, jusqu'à nous accuser de vendre notre âme au Diable car nous "vendions" de la pub. Il n'en a jamais été question, bien sûr. Mais on ne pourra jamais empêcher les esprits chagrins de trop souvent regarder le côté obscur des choses.

En ce début 2017, petit regard en arrière : 21 restaurants ont été visités. Résultats : la qualité a été souvent au rendez-vous.

Auguste vous donne rendez-vous trés vite pour de nouvelles aventures mais, en attendant, allez jeter un œil sur le travail déjà accompli : Guide Duchemin.

Gustativement vôtre.

pour Auguste Duchemin
actuellement en cure

Le Borsalino !

Le Borsalino est un chapeau de luxe en feutre, signe des plus grands mafieux aux histoires sombres ayant fait les beaux jours de la prohibition durant les années 30. Il a donné son nom à un film réunissant deux stars du cinéma français Alain Delon et Jean-Paul Belmondo. Tiré du roman « Bandits à Marseille » écrit par le marseillais Eugène Saccomano, il est aussi le nom d’un restaurant brasserie bien connu à Aubagne, à quelques mètres de la Mairie, au 3 boulevard Jean Jaurès.

Lire la suite : Le Borsalino !

Les 3 Farfalle

Le restaurant italien chic et gourmand de la Place Joseph Rau.

Une toute petite salle où l’accueil est sympathique et attentif. Les serviettes blanches sont repassées et le vin italien servi à la bonne température. Les plats sont non seulement beaux mais délicieux et plein de trouvailles gustatives… Il y a une assez grande carte pour toutes les humeurs et un plat du jour à ne pas manquer.

Lire la suite : Les 3 Farfalle

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Bourse du Travail : la riposte face à Gazay ! +

    Alors que des négociations étaient engagées pour reloger les organisations (CGT ; FSU ; Loisir et Solidarité des Retraités ; Fraliberté...) qui siégeaient dans les locaux de la Bourse du travail, la ville a rompu, par le silence, ce processus, refuse de payer le loyer au Cercle de l'Harmonie, propriétaire du bâtiment et Lire la suite
  • 400 000 euros pour un Club House et pas d’eau chaude dans les vestiaires ! +

    Le 8 février dernier, MM. Gazay et Deflesselles ont invité Bernard Laporte pour une inauguration en grande pompe du nouveau Club House du Rugby Club Aubagnais. Ce projet particulièrement onéreux (440 000 euros !) a déjà fait l’objet de quelques commentaires dans nos colonnes. Outre son coût qui cadre peu avec l’austérité Lire la suite
  • Sereina Mutuelle : une mutuelle qui écrit aux morts +

    "Sereina Mutuelle" est installée à Aubagne, rue de la République. Deux autres agences existent dans les Bouches du Rhône. Elle se définit comme "une vraie mutuelle" et elle annonce qu'elle fait bénéficier ses adhérents "d'un fonctionnement démocratique et d'un professionnalisme de la structure". Cela demande vérification. Lire la suite
  • ACIA : le retour ? +

    En ce mois de février,l'ACIA (Association des Contribuables de l'Intercommunalité d'Aubagne) vient d'élire un nouveau président. Il est responsable d'un département du groupe AG2R La Mondiale. C'est la garantie qu'on ne va s'éloigner des critères financiers dictés par le secteur bancaire. Ouf ! Peut-être va-t-il rattraper le retard laissé par sa Lire la suite
  • Conseil de quartier au Charrel: c'est pas nous! +

    Ce mardi 21 février avait lieu le conseil de quartier au Charrel. Un conseil de quartier par an comme c'est le cas dans tout Aubagne, pour le Charrel oublié (comme tant d'autres quartiers, me direz-vous !) ça conférait à la soirée une atmosphère particulière, lourde à cause de la trop petite Lire la suite
  • Aubagnais : les rois de la pédale +

    16 000 ! C'est le chiffre d'aubagnais cyclistes licenciés annoncé par La Provence ce mercredi 22 février. Un actif sur deux, rien que ça. On comprend mieux pourquoi le maire dépense des dizaines de milliers d'euros pour le "Tour de La Provence (le journal pas la Région !)" ou pour accueillir le Lire la suite
  • Cuges : Destrost et sa majorité se ridiculisent ! +

    On se souvient que le directeur des services techniques (DST) de la ville de Cuges a fait l’objet d’une mesure de suspension par le maire, quelques mois à peine après son recrutement. Puis d’une procédure disciplinaire visant sa révocation. Mercredi dernier, le conseil de discipline du centre de gestion n’a Lire la suite
  • 1