Chroniques ciné

Corniche Kennedy

Suzanne habite sur la Corniche (pont de La Fausse Monnaie), Marco, Medhi, Franck, Hamsa, Mamoa, Julie, les Quartiers Nord de Marseille (les Aygalades). Tout semble les séparer, la rage de vivre, la fraternité, vont les unir. Belle image de cette jeunesse marseillaise, complexe, attachante, métissée, à l’avenir incertain, menacé.

Pour réaliser son film, Dominique Cabrera est allée chercher les jeunes là où ils étaient, au bord de la corniche Kennedy, sur leur ¨spot¨ habituel. La Méditerranée, splendidement filmée, les accueille. Un grand bravo pour les artistes amateurs et pour les professionnels qui les accompagnent. 

Corniche Kennedy, un film lumineux, solaire diront certains.

Antoine Cesano

Manchester by the sea

Manchester by the sea c’est l’histoire de la famille Chandler. Elle habite Manchester, une petite ville côtière de l’est des Etats Unis. Lee (Casey Affleck) est technicien polyvalent dans l’entretien d’immeubles ; replié sur lui-même, irascible, il porte un lourd secret.

A la mort de son frère, il devient tuteur de son neveu Patrick (Lucas Hedges). Tout semble les séparer et pourtant…

Kenneth Lonergan, loin des facilités, va, avec simplicité, pudeur nous faire entrer dans l’histoire dramatique de cette famille meurtrie, traumatisée. Sa description des rapports humains est émouvante et la rencontre, en fin de film, de Lee et de sa femme Rendi (Michelle Williams) est un moment cinématographique que l’on n’est pas prêt d’oublier ! Manchester by the sea c’est aussi la découverte d’une Amérique que l’on connait peu, loin des clichés habituels et de l’inquiétante actualité. 

Ce film a été primé aux Golden Globes 2017, nul doute que d’autres récompenses bien méritées lui seront attribuées.

Antoine Cesano

Paterson

« C’est l’histoire d’un homme qui habite Paterson et qui s’appelle Paterson ». Paterson est une ville au passé industriel... et poétique, William Carlos William y a vécu. Paterson est chauffeur de bus, Laura partage sa vie, Marvin, leur bouledogue est leur incontournable compagnon. Paterson, c’est l’histoire d’une semaine de la vie de ce couple, un couple amoureux de la vie, du calme, de la douceur de vivre.

Lui, écrit, elle, peint et cuisine, l’Art métamorphose une vie qui pourrait être banale. Jim Jarmusch va, avec simplicité et harmonie, nous montrer combien la poésie rythme la vie de ceux qui habitent ou traversent la ville de Paterson.

Un film lent, paisible, apaisant. Le scénario est limpide, la mise en scène transcende la poésie, les acteurs sont remarquables. Fans de Mad Max et autres s’abstenir !

Antoine Cesano 

Demain tout commence

Demain tout commence, un méli mélodrame avec Omar Sy en vedette absolue. Un succès assuré, Noël oblige !

Demain tout commence c’est l’histoire d’un gars (Samuel) qui hérite d’un bébé dont on le convainc qu’il est le père. La mère s’enfuit, le père la recherche, le père la retrouve (8 ans après), celle-ci veut garder l’enfant dont le père n’est finalement pas le père et, en plus l’enfant... (sortez vos mouchoirs).

Scénario à la petite semaine, rempli de bons sentiments et où on vous explique tout ce que vous n’auriez pas compris (voir le monologue final de Samuel) ! La mise en scène est à la douzaine, Omar Sy et un excellent Antoine Bertrand sauvent le film d’un naufrage annoncé.

Antoine Cesano

Cigarettes et chocolat chaud

Vous ne pouvez pas passer les Fêtes sans l’avoir vu !

Cigarettes et chocolat chaud, le premier film de Sophie Reine. C’est l’histoire de la famille Patar : Denis le père oublie un jour d’aller récupérer une de ses deux filles (Janis et Mercredi) à l’école, il est alors soumis par une enquêtrice sociale à un stage de parentalité. C’est le choc de deux modes de vie, de deux choix de vie, les Patar vont-ils se couler dans le moule de la société, l’éducatrice va-t-elle rester insensible à cette adorable famille un peu déstructurée ? L’Intelligence, l’Amour, l’Humanité vont l’emporter parce que comme le dit le T-shirt de Janis « Un autre monde est possible » !

Magnifique film, acteurs remarquables (le père est le Grolandais Gustave Kervern), scénario étonnant, musique envoûtante. Faites vous plaisir ! Emmenez vos enfants, vos petits enfants ou les enfants de vos voisins voir ce moment de bonheur, vous en reviendrez heureux !

Antoine Cesano

 


CIGARETTES ET CHOCOLAT CHAUD - Bande-annonce... par diaphana

Baccalaureat

Baccalauréat film du réalisateur Cristian Mungiù, prix de la mise en scène 2016 au festival de Cannes.

Elya , fille de Roméo, médecin, doit à tout prix réussir son bac pour être admise dans une faculté anglaise. Son père, persuadé qu’il n’existe plus aucun avenir pour la jeunesse en Roumanie, va tout faire pour que sa fille obtienne son diplôme. Oubliant tous ses principes d’honnêteté, il va sombrer dans la compromission pour arriver à ses fins.

Film sombre à l’ambiance oppressante où les relations humaines et les actes qui en résultent partent à la dérive, les uns après les autres, Baccalauréat nous interpelle avec lucidité, sur une Roumanie où le gris est la couleur dominante.

Antoine Cesano

Vaiana, la légende du bout du monde

Disney fête Noël avant l’heure et nous embarque pour les iles polynésiennes. Vaiana, l’héroïne du film va renouer avec la tradition de ses aïeux et parcourir les océans. Elle va redonner le goût de la vie à son peuple et, ainsi, le sauver. Elle sera aidée, dans son périple, par Maui un demi dieu dynamique et ventripotent et accompagnée par une poule, une des originalités du film.

C’est du Disney bien ficelé : les images sont belles, les personnages sympathiques, les chansons qui soulignent l’histoire d’une grande banalité, le scénario à « la douzaine ».

Les enfants qui ne connaissent pas Disney s’amuseront, les parents, habitués à ce type de cinéma, s’ennuieront.

Antoine Cesano

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • L'intersyndicale de l'hôpital d'Aubagne a rencontré l'Agence Régionale de Santé +

    Mercredi 21 juin, l'intersyndicale de l'hôpital d'Aubagne a été reçue par l'Agence Régionale de Santé. Les organisations syndicales ressortent de cet entretien très amères, mais déterminées à ne rien lâcher. Nous avons décidé de vous faire connaitre l'intégralité de leur réaction que vous pouvez lire ci-dessous. Lire la suite
  • Crèche à Aubagne : c'est la Sodexo qui va gérer +

    Tout le monde se souvient que dans la mandature précédente, l'équipe Fontaine avait lancé un projet de "Cantou partagé", c'est à dire une résidence intergénérationnelle dont quelques places réservées aux malades atteints de la maladie d'Alzheimer, une crèche et des espaces communs. Lire la suite
  • Mèfi : changement de stratégie de Gazay et de son équipe +

    Dans le paysage médiatique aubagnais, Mèfi (avec un accent grave !) est devenu incontournable. Pas seulement grâce au nombre de ses lecteurs qui ne cesse de grandir de mois en mois, mais aussi parce qu'on y trouve les informations que tout le monde cherche. Lire la suite
  • AJJ / AGG de juin confirme les informations de Mèfi +

    Nous avons déjà eu l'occasion de montrer et démontrer comment depuis maintenant plus de deux ans, AJJ/AGG, le magazine mensuel de la propagande municipale, tentait, à chaque parution, de répondre aux informations de Mèfi, sans jamais le nommer. Lire la suite
  • Eau des Collines : danger ! +

    Notre dernier article concernant notamment la gestion du personnel de cette société (publique ?) faisait part de plusieurs licenciements (6) survenus dans une période récente. Lire la suite
  • Ce qui nous lie +

    Ce qui nous lie Trois frères et sœurs se retrouvent, à la mort de leur père, dans leur propriété vinicole, au cœur de la Bourgogne.  Ce qui nous lie, c’est la vie simple et compliquée d’une famille qui se rassemble, qui s’aime et qui est confrontée aux difficultés de l’existence. Film tourné sur quatre Lire la suite
  • ZAC des Vigneaux à Cuges : Destrost et sa majorité persistent et signent +

    La cheffe du gouvernement britannique Thérésa May  a déclaré après avoir provoqué des élections catastrophiques pour son parti : « je vous ai mis dans le pétrin, mais je vais vous en sortir ». Pour Bernard Destrost  et sa majorité, ça devient : « je vous ai mis dans le pétrin, et je ne suis pas Lire la suite
  • 1