La musique donne rendez-vous au Cinéma à Aubagne


Depuis 19 ans, le Festival International du Film d’Aubagne arrive avec le printemps pour titiller nos oreilles et nos yeux et nous donner d’intenses émotions. Entre rencontres professionnelles, concerts, diffusions de courts et longs métrages, rencontres de personnalités de renom, la programmation offre à rêver et ouvre grand les esprits des spec’acteurs de tous âges.

Le tapis rouge

À la veille de son 20e anniversaire, le FIFA 2018 promet déjà un plateau relevé avec des personnalités du cinéma de tout premier plan. Jugez-en vous-même : Oscars, Césars et Palme d’or à Cannes seront encore une fois sur le tapis rouge, mais d’Aubagne cette fois.

À commencer par le talentueux Mr. Yared, qui cumule Oscar, César et Golden Globe pour ne citer que ces récompenses. Il sera à Aubagne pour parler de son expérience de compositeur autour du Talentueux Mr. Ripley, film dont il a signé la musique et qui lui a permis de recevoir un Golden Globe en 1997. Il y aura même un piano dans la salle et nous pourrons sans doute y entendre courir les doigts de Gabriel Yared.

Vous l’aurez compris, la musique est au cœur de ce festival et les compositeurs y sont nombreux. Certains ont fait leurs premières armes à Aubagne. C’est le cas d’Éric Neveux qui repassera par là pour nous présentez Zombilénium dont il a composé la bande originale et nominé aux Césars cette année dans la catégorie meilleur film d’animation. Il a composé pour Parice Chéreau, François Ozon, Nicole Garcia.

Les invités du FIFA sont nombreux, mais la présence de Laurent Cantet, Palme d’or à Cannes pour Entre les murs, vient assurer que le festival aubagnais n’est pas dans le bling bling. Outre les attaches fortes de Laurent Cantet avec le Département Satis sis à Aubagne car il y a fait ses premières armes, on connaît son attachement aux causes justes et fortes de la même manière qu’un Robin Campillo venu déjà 2 fois sur les festivals, et avec lequel il n’a cessé de collaborer.

Des rencontres professionnelles

Un autre oscarisé revient à Aubagne, cette fois pour diriger la master class, point d’orgue du FIFA.

Depuis Shakespeare in love de John Madden pour lequel il reçoit cet Oscar, il a signé un nombre impressionnant de bandes originales : Billy Elliot, Capitaine Corelli, Deux frères de Jean-Jacques Annaud. Il est aussi l’auteur des musiques de Polisse et Mon Roi de Maïwen.

Ce grand monsieur de la musique pour le cinéma a su rester simple et il sera à Aubagne à partir du 14 mars pour diriger la master class. Il est, comme toutes les personnalités qui viennent sur le FIFA, persuadé de la nécessité de la transmission. Son travail et celui des 10 jeunes compositeurs en résidence durant ces 10 jours, donnera lieu au traditionnel ciné concert de clôture qui reste une des grands moments d’émotion du festival.

Cette master class se déroule dans les locaux du Département Satis de l’Université Aix-Marseille partenaire historique du FIFA. Les étudiants sont d’ailleurs partie prenante de la manifestation et vous pourrez voir leur travail tout au long de la semaine au travers du journal quotidien que vous retrouverez sur www.aubagne-filmfest2018.com à partir du 20 mars. Une autre façon de tout savoir sur le festival.

Pour tous les âges

La transmission est au cœur de la programmation. Et la formation à l’image est devenue de toute première importance dans notre société où l’information audiovisuelle accapare nos cerveaux plusieurs heures par jour. 

Apprendre à décrypter les images, se former aux métiers de l’audiovisuel, comprendre les rouages de la composition et de la réalisation, autant de propositions qui permettent aux jeunes de tous âges de participer à une manifestation pas simplement en spectateur.

La musique bien sûr

Tous les soirs, c’est concert à l’Espace des Libertés, le si bien nommé pour ce festival. Lieu de vie et d’accueil du FIFA pendant une semaine, c’est l’endroit idéal pour rencontrer tous ceux qui viennent souvent de fort loin pour parfaire leur expérience ou transmettre la leur. 

Lieu festif par excellence, vous pourrez aussi bien y prendre le petit déjeuner avec les professionnels du cinéma que venir y faire la fête lors de soirées souvent endiablées.

Ce sera le cas vendredi 23 avec un concert en partenariat avec le Label Chinese Man Records qui propose un plateau électro, hip hop, jungle et autre cumbia fusion… avec la présence notable du vainqueur du Grand Beatbox Battle 2017 : Saro. 

Et si votre instrument vous démange, ne ratez pas la jam session de jeudi 22. Le La La Band vous attend pour jouer et chanter les films autour des chansons qui ont marqué le cinéma. 

On ne s’étonnera donc pas que le principal partenaire du Festival soit la Sacem qui a bien compris qu’à Aubagne, il n’était plus question de petit festival mais d’un grand festival européen unique en son genre qui a su rester à échelle humaine et ouvrir grand son cœur à tous les amoureux de la musique et du cinéma.

Benoit Jancet

 

Informations - billetterie 

www.aubagne-filmfest2018.com

 

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Le plancher de Joachim +

    Le plancher de Joachim L'histoire de ce livre[1] commence par une visite touristique, de celles que nous accomplissons de temps en temps et qui rythment les Lire la suite
  • Astérix et la Transitalique +

    Astérix et la Transitalique Ils n'ont pas besoin de nous pour vendre des exemplaires mais il me semblait intéressant d'aborder la sortie de ce Lire la suite
  • Corruption et politique : rien de nouveau ? +

    Corruption et politique : rien de nouveau ? Dans ce livre, l'auteur revient sur un enjeu majeur de notre démocratie : la corruption des politiques. Son raisonnement s'appuie sur Lire la suite
  • Sur la télévision +

    Sur la télévision   Lorsqu'on lit Pierre Bourdieu aujourd'hui, on peut avoir la désagréable impression qu'il enfonce des portes ouvertes, qu'il résume dans Lire la suite
  • Les vieux fourneaux tome IV +

    Les vieux fourneaux tome IV   Une série qui devient culte dans le monde de la bande dessinée francophone. Une bande de vieux, sans doute Lire la suite
  • 1
  • 2

LE RAMI DES MAMIES

  • Les mamies branchées ! ... enfin presque +

    Les mamies branchées ! ... enfin presque Nous sommes persuadés, que comme nous, vous êtes impressionnés par cette pratique qui se répand parmi les dirigeants de ce Lire la suite
  • Les mamies dans les nuages +

    Les mamies dans les nuages Elles ne comprennent plus rien nos braves Mamies. Tout d'un coup, c'est l'effervescence autour de l'arrêt du projet de Val Lire la suite
  • les Mamies: priorités et causes nationales +

    les Mamies: priorités et causes nationales Avec leurs regards bien à elles, nos Mamies, dissertent sur les différentes priorités que Macron et son gouvernement mettent en Lire la suite
  • Les mamies : Martine a disparu +

    Les mamies : Martine a disparu   Nos Mamies sont déboussolées, même lorsqu'elles veulent passer le flambeau à leur petits enfants, elles sont déboussolées, elles ont Lire la suite
  • Les mamies : Trompe-couillons +

    Les mamies : Trompe-couillons   Bien au fait de l'actualité, mais un peu dépassées par tout ce qu'elles lisent ou entendent, nos Mamies ont Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Dossier Transport : baromètre des villes cyclables, Aubagne en queue de peloton ! +

    « Très défavorable », c’est résumé en deux mots le résultat du dernier baromètre des villes cyclables de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) pour qualifier “le climat vélo” à Aubagne. À ce commentaire pas franchement élogieux est associée la note G. Inutile de chercher plus bas, cela n’existe pas Lire la suite
  • En Guerre +

    Perrin Industrie, 1100 ouvriers qui ont cru à la parole du patron et se sont engagés à fond pendant deux ans pour sauver la boite, l’entreprise a relevé la tête mais la loi du marché décide, l’entreprise va fermer et dans une région sinistrée, les travailleurs se trouveront à la Lire la suite
  • La métropole va encore réduire son budget de 60 millions d'euros +

    Le conseil de métropole réuni vendredi 18 mai a entériné la décision de réduire le budget 2018, déjà exsangue, de 60 millions d'euros supplémentaires. Lire la suite
  • Victoire difficile pour le RCA, nouvelle défaite pour l'AFC +

    En ligue 1, le PSG est champion de France, à la surprise générale. Monaco termine à la deuxième place et c'est finalement Lyon qui occupe la troisième marche du podium avec un point d'avance sur l'OM. Rennes et Bordeaux sont qualifiés, avec l'OM, pour la Ligue Europa. Troyes et Metz Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le Collectif réanime +

    Mardi 15 mai, en salle des mariages de la ville de Roquevaire, une belle union a eu lieu pour la défense de la réanimation de l'Hôpital d'Aubagne. Celle du collectif des citoyens et du collectif des médecins avec le collectif des maires du territoire, et même au delà. Lire la suite
  • Place aux compagnies... et autres actions culturelles authentiques +

    Six cents compagnies de théâtre sont recensées par l'Arcade (L'agence des arts du spectacle en région paca) qui toutes, avec des niveaux de reconnaissance différents, recherchent des moyens de production (subvention, coproduction, auto-production partenariat...) afin de faire démarrer leurs projets de création. Très peu aujourd'hui parviennent à obtenir les moyens Lire la suite
  • Conseil de territoire : merci Madame Barthélémy +

      Conseil de territoire lundi 14 mai. A la fin de chaque conseil, on se dit que l’on a touché le fond… Eh bien non ! A se demander ce que nous réservera le prochain conseil. Lire la suite
  • 1