L'élu à la culture d'Aubagne passe aux aveux


gazay mortouvif 

La rédaction vient de recevoir une "Lettre ouverte à tous les démocrates aubagnais", sous la signature de Jean-Jacques Maly, président de la MJC d'Aubagne. Mèfi! s'est toujours montré solidaire de la MJC. Et à l'heure où celle-ci est plus que jamais dans le collimateur des élus de droite aubagnais, il va de soi que notre soutien ne faiblira pas. Aussi avons-nous souhaité publier in extenso la lettre du citoyen Jean-Jacques Maly qui dénonce avec force l'amalgame nauséabond d'un des groupes qui forment la majorité de droite (extrême ?) et qui a pour nom "Société civile : au Cœur d'Aubagne". Et qui est derrière ça ? L'adjoint à l'a-culture qui fait la promotion des santons de sa maman dans le théâtre municipal ! Mais on se moque de qui dans cette ville ?

L'élu à la culture d'Aubagne passe aux aveux

Sans doute égaré entre ses discours contradictoires, l'adjoint à la culture et ses amis du groupe politique "Société civile (sic) : Au Coeur d'Aubagne" se lâchent dans leur tribune du dernier magazine mensuel de la ville d'Aubagne.

Sans doute émule du très démocrate Pierre Gattaz pour qui les syndicalistes de la CGT "se comportent comme des voyous", voilà notre très démocrate élu local à la culture qui se réjouit que "La ville mette fin à l'utilisation exclusive de l'Espace Saint-Michel (re-sic) par la MJC, structure présidée aujourd'hui par l'ancien responsable syndical de la CGT de la Ville d'Aubagne."

Qu'on bannisse cet homme, qu'il soit déchu de sa nationalité, qu'il soit gazay… pardon : gazé !

Voilà donc un homme démocratiquement élu par ses pairs à la présidence de la MJC qui se voit reprocher son passé syndical ?

L'adjoint tombe donc le masque et, comme son sinistre prédécesseur, sort son revolver quand on lui parle (Maison de la) Culture.

La bêtise abyssale de tels propos - discriminants et donc punissables par la loi - pourraient faire sourire s'ils n'étaient dangereux dans la vision qu'a l'adjoint de la vie démocratique, dont le syndicalisme fait partie, inscrit qu'il est dans la Constitution de la République.

Au-delà de son président, ce sont tous les administrateurs de la MJC qui sont visés, à la botte sans doute d'on ne sait quel complot marxiste. Et au-delà des administrateurs, ce sont tous les adhérents et les pratiquants de la MJC, naïfs égarés qui ne voient pas la pieuvre rouge qui s'apprête à les engloutir...

Bon, éliminé le traître président, où nous mène l'adjoint dans sa dérive fascisante ?

Vers "(...) une nouvelle politique pour sa jeunesse en ouvrant les locaux à tous." Tous, vraiment ? Sauf les adhérents de la CGT, bien sûr ! Qui seront les suivants demain ?

Aubagnaises, Aubagnais, soyez vigilants : sous les larges bords de son chapeau, l'adjoint à la culture cache de bien noires idées.

Jean-Jacques Maly
Démocrate et homme de convictions

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Unanimité contre le transfert du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne ? +

    Après avoir, en décembre 2016, prolongé pour 5 ans l'autorisation d'activité du service réanimation de l'hôpital d'Aubagne, l'Agence Régionale de Santé faisait savoir au printemps 2017 qu'il fallait transférer ce service vers la clinique privée La Casamance. Pourtant rien n'est joué. Lire la suite
  • Conseil municipal de Cuges : Le Roi est nu +

    Fait rarissime qui traduit à lui tout seul la déliquescence de la majorité de Bernard Destrost, maire de Cuges les pins, le conseil municipal de lundi 26 juin a du être reporté faute de quorum. Seuls 12 élus de la majorité (sur 20) étaient présents, le quorum étant de 14 Lire la suite
  • Conseil de territoire inutile: la preuve ! +

    Depuis le 1er janvier 2016, le gouvernement Hollande/Valls avec l'accord du maire de Marseille, a supprimé  6 communautés d'agglomération du département des Bouches du Rhône (ici, la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile) pour créer une "monstropole", de 92 communes, 3173 km² et 1,83 millions d'habitants. Lire la suite
  • Les femmes et le philosophe +

    Cette semaine, Raphaël Enthoven, philosophe de son état, et accessoirement chroniqueur tous les matins sur Europe 1 dans la matinale, a abordé le "phénomène" du manspreading. Pour rappel, il s'agit de l'action d'écarter ses jambes dans les transports en commun de sorte que l'on occupe plus que son propre siège Lire la suite
  • L'intersyndicale et les élus d'opposition +

    Les élus du groupe « Aubagne alternative citoyenne et écologiste » ont rencontré l’intersyndicale de l’hôpital vendredi soir. L’échange a permis de revenir sur la déclaration éloquente et étayée de l’intersyndicale après son rendez-vous avec l’ARS (voir notre article). Ils et elles en retiennent le mépris, on les comprend ! La discussion a Lire la suite
  • Du théâtre avant toute chose +

    Depuis 2009, l'atelier théâtre Zone&Cie explore les multiples facettes du théâtre contemporain en s'attaquant chaque année à une oeuvre exigeante de ce répertoire avec beaucoup d'enthousiasme et d'énergie. On se souvient entre autres du travail original et inventif que la troupe et son metteur en scène ont réalisé par le passé sur "Jardinage humain" Lire la suite
  • Témoignage d'un salarié de la SPL "L'eau des Collines" +

    Après notre article sur les nouvelles plaques pour "L'eau des Collines", nous avons reçu ce témoignage d'un salarié qui vient de quitter cette Société Publique Locale qui n'a plus de "publique" que le nom.  Lire la suite
  • 1