L'élu à la culture d'Aubagne passe aux aveux


gazay mortouvif 

La rédaction vient de recevoir une "Lettre ouverte à tous les démocrates aubagnais", sous la signature de Jean-Jacques Maly, président de la MJC d'Aubagne. Mèfi! s'est toujours montré solidaire de la MJC. Et à l'heure où celle-ci est plus que jamais dans le collimateur des élus de droite aubagnais, il va de soi que notre soutien ne faiblira pas. Aussi avons-nous souhaité publier in extenso la lettre du citoyen Jean-Jacques Maly qui dénonce avec force l'amalgame nauséabond d'un des groupes qui forment la majorité de droite (extrême ?) et qui a pour nom "Société civile : au Cœur d'Aubagne". Et qui est derrière ça ? L'adjoint à l'a-culture qui fait la promotion des santons de sa maman dans le théâtre municipal ! Mais on se moque de qui dans cette ville ?

L'élu à la culture d'Aubagne passe aux aveux

Sans doute égaré entre ses discours contradictoires, l'adjoint à la culture et ses amis du groupe politique "Société civile (sic) : Au Coeur d'Aubagne" se lâchent dans leur tribune du dernier magazine mensuel de la ville d'Aubagne.

Sans doute émule du très démocrate Pierre Gattaz pour qui les syndicalistes de la CGT "se comportent comme des voyous", voilà notre très démocrate élu local à la culture qui se réjouit que "La ville mette fin à l'utilisation exclusive de l'Espace Saint-Michel (re-sic) par la MJC, structure présidée aujourd'hui par l'ancien responsable syndical de la CGT de la Ville d'Aubagne."

Qu'on bannisse cet homme, qu'il soit déchu de sa nationalité, qu'il soit gazay… pardon : gazé !

Voilà donc un homme démocratiquement élu par ses pairs à la présidence de la MJC qui se voit reprocher son passé syndical ?

L'adjoint tombe donc le masque et, comme son sinistre prédécesseur, sort son revolver quand on lui parle (Maison de la) Culture.

La bêtise abyssale de tels propos - discriminants et donc punissables par la loi - pourraient faire sourire s'ils n'étaient dangereux dans la vision qu'a l'adjoint de la vie démocratique, dont le syndicalisme fait partie, inscrit qu'il est dans la Constitution de la République.

Au-delà de son président, ce sont tous les administrateurs de la MJC qui sont visés, à la botte sans doute d'on ne sait quel complot marxiste. Et au-delà des administrateurs, ce sont tous les adhérents et les pratiquants de la MJC, naïfs égarés qui ne voient pas la pieuvre rouge qui s'apprête à les engloutir...

Bon, éliminé le traître président, où nous mène l'adjoint dans sa dérive fascisante ?

Vers "(...) une nouvelle politique pour sa jeunesse en ouvrant les locaux à tous." Tous, vraiment ? Sauf les adhérents de la CGT, bien sûr ! Qui seront les suivants demain ?

Aubagnaises, Aubagnais, soyez vigilants : sous les larges bords de son chapeau, l'adjoint à la culture cache de bien noires idées.

Jean-Jacques Maly
Démocrate et homme de convictions

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Bourse du Travail : la riposte face à Gazay ! +

    Alors que des négociations étaient engagées pour reloger les organisations (CGT ; FSU ; Loisir et Solidarité des Retraités ; Fraliberté...) qui siégeaient dans les locaux de la Bourse du travail, la ville a rompu, par le silence, ce processus, refuse de payer le loyer au Cercle de l'Harmonie, propriétaire du bâtiment et Lire la suite
  • 400 000 euros pour un Club House et pas d’eau chaude dans les vestiaires ! +

    Le 8 février dernier, MM. Gazay et Deflesselles ont invité Bernard Laporte pour une inauguration en grande pompe du nouveau Club House du Rugby Club Aubagnais. Ce projet particulièrement onéreux (440 000 euros !) a déjà fait l’objet de quelques commentaires dans nos colonnes. Outre son coût qui cadre peu avec l’austérité Lire la suite
  • Sereina Mutuelle : une mutuelle qui écrit aux morts +

    "Sereina Mutuelle" est installée à Aubagne, rue de la République. Deux autres agences existent dans les Bouches du Rhône. Elle se définit comme "une vraie mutuelle" et elle annonce qu'elle fait bénéficier ses adhérents "d'un fonctionnement démocratique et d'un professionnalisme de la structure". Cela demande vérification. Lire la suite
  • ACIA : le retour ? +

    En ce mois de février,l'ACIA (Association des Contribuables de l'Intercommunalité d'Aubagne) vient d'élire un nouveau président. Il est responsable d'un département du groupe AG2R La Mondiale. C'est la garantie qu'on ne va s'éloigner des critères financiers dictés par le secteur bancaire. Ouf ! Peut-être va-t-il rattraper le retard laissé par sa Lire la suite
  • Conseil de quartier au Charrel: c'est pas nous! +

    Ce mardi 21 février avait lieu le conseil de quartier au Charrel. Un conseil de quartier par an comme c'est le cas dans tout Aubagne, pour le Charrel oublié (comme tant d'autres quartiers, me direz-vous !) ça conférait à la soirée une atmosphère particulière, lourde à cause de la trop petite Lire la suite
  • Aubagnais : les rois de la pédale +

    16 000 ! C'est le chiffre d'aubagnais cyclistes licenciés annoncé par La Provence ce mercredi 22 février. Un actif sur deux, rien que ça. On comprend mieux pourquoi le maire dépense des dizaines de milliers d'euros pour le "Tour de La Provence (le journal pas la Région !)" ou pour accueillir le Lire la suite
  • Cuges : Destrost et sa majorité se ridiculisent ! +

    On se souvient que le directeur des services techniques (DST) de la ville de Cuges a fait l’objet d’une mesure de suspension par le maire, quelques mois à peine après son recrutement. Puis d’une procédure disciplinaire visant sa révocation. Mercredi dernier, le conseil de discipline du centre de gestion n’a Lire la suite
  • 1