MJC : suite mais pas encore fin


gazay ma tuer

Gazay a choisi l'autre organe municipal, La Provence, pour annoncer son arrêt de mort à la MJC.

L'association, véritable institution aubagnaise, ses adhérents, son comité de soutien ont appris la nouvelle dans les colonnes du seul journal ayant grâce aux yeux de l'exécuteur des hautes œuvres du territoire aubagnais. On le connaissait menteur, on ne savait pas encore qu'en plus il était lâche.

Cela faisait pourtant trés longtemps que le conseil d'administration de la MJC lui demandait à quelle sauce il allait être mangé. Après maints atermoiements, l'édile, caché derrière du papier, a rendu son verdict : le pouce est dirigé vers le bas.

Aura-t-il le dernier mot ? Ce n'est pas encore sûr. Il a déjà reculé. Ce fut le cas pour l'Espace des Solidarités Ambroise Croizat. C'est aussi le cas pour les rails dans Aubagne. il cède là à la présidente Barthélémy qui elle non plus n'est plus à une giration près. Aubagne pays des girouettes en Provence !

Le comité de soutien de la MJC appelle à la résistance 

Tout d'abord il donne rendez-vous lundi 12 décembre à 18h, à la MJC : "on a besoin de tous les soutiens de la MJC !".

Et puis le conseil municipal du 13 décembre devra rassembler le plus de monde possible, comme ce fut le cas lors d'un mémorable conseil à Agora où les élus de droite n'en menaient pas large face aux revendications des agents du service public du territoire aubagnais qui refusaient la privatisation de la cuisine centrale. Il faudra, à cette occasion, faire preuve de plus de hargne que lors du dernier conseil au Bras d'Or où Gazay s'était joué du ton poli des représentants de la MJC.

Pour cette occasion, munissez-vous d'une épingle à nourrice, le logo de la MJC sera distribué à tous les soutien pour être épinglé sur leur poitrine, là où le cœur bat.

Le combat, non violent bien sûr, continue !

Benoit Jancet

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Quatre FIFA par an ? +

    Le Festival International du Film d'Aubagne a débuté ce lundi 2O mars, jour du printemps. La soirée d'ouverture a été une immense réussite. Lire la suite
  • 29 mars : panique au conseil municipal +

    A l'occasion d'une entrevue avec les associations et organisations syndicales qui siègent à la Bourse du travail, Gazay a affirmé "qu'il ne voulait plus entendre parler de la Bourse du travail à Aubagne et qu'il allait engager une procédure pour obtenir l'expulsion des occupants". Lire la suite
  • Six rendez-vous avec la France Insoumise +

      Ce dimanche 18 mars, la campagne des élections présidentielles a connu son rassemblement le plus important (130.000 personnes) avec la marche organisée à Paris, pour une 6ème République, à l'initiative du mouvement France Insoumise et de Jean-Luc Mélenchon.  Lire la suite
  • Les gendarmes à la mairie de Cuges +

    Mèfi ! a été le seul média à faire connaitre la désastreuse conclusion du conseil de discipline convoqué à la demande du Maire et de son équipe en vue d’obtenir la révocation du directeur du service technique (DST) de la commune. Lire la suite
  • L’autre côté de l’espoir +

    L’autre côté de l’espoir ¨L’autre côté de l’espoir¨, encore un grand moment de cinéma. Khaled fuit la guerre et ses horreurs, Wikstrom sa femme alcoolique. Le premier est jeune réfugié syrien qui, arrivé en Finlande par hasard, est demandeur d’asile ; le second abandonne son métier de représentant en lingerie et achète un restaurant au Lire la suite
  • Arbres ou caméras : Gazay a choisi +

                                               Aux services techniques de la ville, il existe depuis des années un "monsieur arbres", chargé d'assurer l'entretien de ces végétaux, voire, en cas de maladie incurable, de les remplacer.  Lire la suite
  • France Insoumise organise son premier débat ce jeudi +

    Ce jeudi 23 mars, à 18h, au cercle de l'harmonie, réunion publique de la France Insoumise avec Mehdi Kemoune et Sarah Soilihi. Lire la suite
  • 1