Gazay liquide la MJC !


gazay mjc rip

Depuis son élection en 2014, le maire Les Républicains d’Aubagne asphyxie chaque année un peu plus la MJC d’Aubagne, à coups de diminutions drastiques de subventions et de suppressions de personnel mis à disposition par la ville. Les locaux seront également récupérés par la Ville en juin 2017.

En cette fin d’année 2016, il s'apprête à porter l’estocade à l’occasion du conseil municipal du 13 décembre prochain. Lors de cette séance, le budget primitif 2017 sera adopté et avec lui les subventions allouées aux associations pour l’année à venir. Celle de la MJC s’élèvera (ou plutôt s’effondrera !) à 290 000 euros contre 500 000 euros l’an dernier et 620 000 euros en 2014.

Gazay va tenter d’enfumer les Aubagnais en annonçant que les ateliers de la MJC seront « municipalisés » en juillet prochain et que ce montant drastiquement réduit permet de couvrir le 1er semestre. Il fera semblant d’oublier que la MJC-L’Escale c’est aussi une salle de spectacles et qu’il ne prévoit donc aucun financement pour les spectacles du second semestre. Lui qui nous a habitué à une gestion « à la petite semaine », a-t-il seulement prévu dans ce budget les sommes pour le fonctionnement des ateliers du second semestre ?

Que ce soit le cas ou pas, peu lui importe, car derrière le prétexte financier (elle a bon dos la dette !), il n’a qu’un objectif : faire disparaître la MJC et sa mission d’éducation populaire.

Cette mission qui, depuis plus de 40 ans, mêle étroitement : ateliers d’amateurs, débats citoyens, dispositifs d’aide à la création locale, accompagnement des nouveaux talents et programmation de qualité… c’est elle que le maire d’Aubagne veut liquider aujourd’hui !

Redha Romani

 

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Quatre FIFA par an ? +

    Le Festival International du Film d'Aubagne a débuté ce lundi 2O mars, jour du printemps. La soirée d'ouverture a été une immense réussite. Lire la suite
  • 29 mars : panique au conseil municipal +

    A l'occasion d'une entrevue avec les associations et organisations syndicales qui siègent à la Bourse du travail, Gazay a affirmé "qu'il ne voulait plus entendre parler de la Bourse du travail à Aubagne et qu'il allait engager une procédure pour obtenir l'expulsion des occupants". Lire la suite
  • Six rendez-vous avec la France Insoumise +

      Ce dimanche 18 mars, la campagne des élections présidentielles a connu son rassemblement le plus important (130.000 personnes) avec la marche organisée à Paris, pour une 6ème République, à l'initiative du mouvement France Insoumise et de Jean-Luc Mélenchon.  Lire la suite
  • Les gendarmes à la mairie de Cuges +

    Mèfi ! a été le seul média à faire connaitre la désastreuse conclusion du conseil de discipline convoqué à la demande du Maire et de son équipe en vue d’obtenir la révocation du directeur du service technique (DST) de la commune. Lire la suite
  • L’autre côté de l’espoir +

    L’autre côté de l’espoir ¨L’autre côté de l’espoir¨, encore un grand moment de cinéma. Khaled fuit la guerre et ses horreurs, Wikstrom sa femme alcoolique. Le premier est jeune réfugié syrien qui, arrivé en Finlande par hasard, est demandeur d’asile ; le second abandonne son métier de représentant en lingerie et achète un restaurant au Lire la suite
  • Arbres ou caméras : Gazay a choisi +

                                               Aux services techniques de la ville, il existe depuis des années un "monsieur arbres", chargé d'assurer l'entretien de ces végétaux, voire, en cas de maladie incurable, de les remplacer.  Lire la suite
  • France Insoumise organise son premier débat ce jeudi +

    Ce jeudi 23 mars, à 18h, au cercle de l'harmonie, réunion publique de la France Insoumise avec Mehdi Kemoune et Sarah Soilihi. Lire la suite
  • 1