Abandon : pas que Martin Luther King


colines aux oiseaux

Le 14 novembre, le 12/13 de France 3 consacrait un reportage à Danielle Jacqui que tout le monde connaît ici, pour être passé au moins une fois devant "la maison de celle qui peint" à Pont de l'Etoile/Roquevaire.

En résidence d'artiste de 2007 à 2014, Danielle Jacqui avait réalisé son "Colossal d'Art brut/ Organugamme" dans les locaux de l'ancien "Marché de Gros" à La Tourtelle. Il était prévu de l'installer dans sa totalité sur la Colline aux Oiseaux, au carrefour de la Planque.

Gazay et Barthélémy en ont décidé autrement, la réalisation artistique a été expatriée en Suisse. Le Marché de Gros a été vendu (Gazay brade tout le patrimoine d'Aubagne) au fabricant de chips, Sibell, pour stocker ses approvisionnements. Mais une (petite) partie de cette œuvre avait, en 2013, été posée sur le lieu prévu (voir photo ci-dessus).

Comme pour la fresque du carrefour Martin Luther King, la ville n'assure plus aucun entretien de ce clin d'œil de l'art brut qui reste à Aubagne. C'est ainsi que depuis quelques mois, les ampoules qui l'éclairent n'ont pas été changées et que tout reste dans le noir dès la nuit tombée.

Le reportage de France 3 nous apprenait que 40 des œuvres de Danielle Jacqui devaient être exposées à New York, dans un des plus célèbres musées du monde. Mais à Aubagne, on méprise cette immense créatrice de renommée internationale. Il faut dire que l'Amy de Gazay, l'élu à l'a-culture, au moment où l'artiste était conduite à l'exil en Suisse, attribuait la porte du millénaire à Danielle Jacqui, en la confondant avec Jean-Bernard Métais !

Les créateurs urbains qu'il connaît, ce sont Vinci, Bouygues et Eiffage. Les réalisations artistiques qu'il a visitées ce sont les immeubles et les villas de très haut standing... et les usines à santons du Maghreb.

Ici, quand on entend les mots "culture ou art", l'équipe municipale pose immédiatement les questions : "Combien ça coûte ? Combien ça rapporte ?". Et on ne change pas les ampoules. Trop cher !

Joseph Lèsperd

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Mangez-le si vous voulez +

    Mangez-le si vous voulez C'est une histoire de l'humanité. La preuve que nous pouvons être ce que les temps de paix nous dictent d'être Lire la suite
  • Inconnu à cette adresse +

    Inconnu à cette adresse Tout commence par un échange de courrier banal. Deux hommes, intimement liés par leur histoire familiale et un commerce commun, Lire la suite
  • La Bible des Anars : Anthologie des grands textes de l'anarchisme +

    La Bible des Anars : Anthologie des grands textes de l'anarchisme Oyez ! Oyez ! Braves gens, venez balayer une idée reçue : l'anarchisme n'est pas le désordre, le chaos ni la chienlit ! Ce Lire la suite
  • 1

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • "Engagements pris, engagements non tenus" : la vérité sur le bilan Gazay +

    Le maire a fait distribué dans tous les foyers aubagnais une brochure intitulée "Engagements pris, engagement tenus". Jusqu'à la fin octobre, tous les jours, nous allons analyser et commenter ses affirmations. Lire la suite
  • Marche blanche : les chiffres +

    Samedi matin, le comité de défense de l'hôpital public d'Aubagne a organisé une manifestation contre la liquidation du service de réanimation : une marche blanche. La Marseillaise et Mèfi annoncent dans leurs commentaires "Près de 500 personnes". France 3, insistant sur le caractère réussi de l'initiative, souligne "Plusieurs centaines de participants". Lire la suite
  • Interview de Deflesselles +

    Le vendredi 10 octobre, Bernard Deflesselles, député de la 9e circonscription des Bouches du Rhône, est interviewé par La Provence. On y apprend, entre autre, qu'il est devenu "un élu de proximité". Mais on ne sait toujours pas le salaire de son épouse qu'il a embauchée comme assistante parlementaire pendant Lire la suite
  • Gazay et le mensonge +

      Gazay au conseil de quartier de Saint Mitre du 17 octobre : "Depuis que nous sommes arrivés nous imposons à tous les constructeurs 2 places de parking en sous sol par logement". L'œil de Mèfi a vérifié : Terracotta en centre ville, 46 logements, 74 places, soit 1,6 ; Le Major, entrée Lire la suite
  • Valtram : le silence des Gazay +

    Annonce de l'absence d'investissement pour le Valtram sur le budget 2018 de la métropole; déclaration du député de la 10ème circonscription jugeant ce projet dépassé; phasage des travaux qui s'arrêtent à Roquevaire ... Gazay et aucun de "ses" élus n'interviennent ni publiquement, ni au conseil de territoire. Seraient-ils contre le Valtram Lire la suite
  • Valtram : calendrier +

    Sur le site du Valtram, sous le titre périlleux "Les travaux, c'est parti", un calendrier est publié : - juin 2015, concertation publique - juillet 2015, bilan de la concertation- 2017, Déclaration d'Utilité Publique- fin 2017, fin des travaux à Aubagne- fin 2019, premiers essais et mise en service. Quelqu'un peut-il remettre à jour Lire la suite
  • Dossier sur la dette d'Aubagne : est-elle si démesurée ? (3e partie) +

    Un montant de 160 millions d'euros, des annuités de 13 millions, un remboursement sur plus de 30 ans, Aubagne dans les 5 ou 10 villes les plus endettées de France, des chiffres qui affolent et qui font peur. Mais est-ce si dramatique que cela ? Lire la suite
  • 1