Abandon : pas que Martin Luther King


colines aux oiseaux

Le 14 novembre, le 12/13 de France 3 consacrait un reportage à Danielle Jacqui que tout le monde connaît ici, pour être passé au moins une fois devant "la maison de celle qui peint" à Pont de l'Etoile/Roquevaire.

En résidence d'artiste de 2007 à 2014, Danielle Jacqui avait réalisé son "Colossal d'Art brut/ Organugamme" dans les locaux de l'ancien "Marché de Gros" à La Tourtelle. Il était prévu de l'installer dans sa totalité sur la Colline aux Oiseaux, au carrefour de la Planque.

Gazay et Barthélémy en ont décidé autrement, la réalisation artistique a été expatriée en Suisse. Le Marché de Gros a été vendu (Gazay brade tout le patrimoine d'Aubagne) au fabricant de chips, Sibell, pour stocker ses approvisionnements. Mais une (petite) partie de cette œuvre avait, en 2013, été posée sur le lieu prévu (voir photo ci-dessus).

Comme pour la fresque du carrefour Martin Luther King, la ville n'assure plus aucun entretien de ce clin d'œil de l'art brut qui reste à Aubagne. C'est ainsi que depuis quelques mois, les ampoules qui l'éclairent n'ont pas été changées et que tout reste dans le noir dès la nuit tombée.

Le reportage de France 3 nous apprenait que 40 des œuvres de Danielle Jacqui devaient être exposées à New York, dans un des plus célèbres musées du monde. Mais à Aubagne, on méprise cette immense créatrice de renommée internationale. Il faut dire que l'Amy de Gazay, l'élu à l'a-culture, au moment où l'artiste était conduite à l'exil en Suisse, attribuait la porte du millénaire à Danielle Jacqui, en la confondant avec Jean-Bernard Métais !

Les créateurs urbains qu'il connaît, ce sont Vinci, Bouygues et Eiffage. Les réalisations artistiques qu'il a visitées ce sont les immeubles et les villas de très haut standing... et les usines à santons du Maghreb.

Ici, quand on entend les mots "culture ou art", l'équipe municipale pose immédiatement les questions : "Combien ça coûte ? Combien ça rapporte ?". Et on ne change pas les ampoules. Trop cher !

Joseph Lèsperd

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Résolument gourmand, l’Atelier de Pauline +

    Boulangerie, pâtisserie, rôtisserie, traiteur et restauration !!! Lire la suite
  • Conseil municipal : plus de Bourse du Travail mais des indemnités pour le maire +

      Le 29 mars aura lieu la prochaine réunion du conseil municipal d'Aubagne. La foule risque d'être au rendez vous pour demander au maire de tenir ses engagements antérieurs et de faire une proposition pour maintenir la Bourse du Travail. Lire la suite
  • Vendredi 31 mars ça boulègue au Cercle +

      Le Cercle de l’Harmonie organise vendredi 31 mars à partir de 20 h, une grande soirée concert. Au programme trois formations musicales sous influence féminine. Prévente sur place au prix de 5 Euros + 1 Euros d’adhésion. Lire la suite
  • L'AFC fait du yoyo +

    L'équipe de France de foot, en battant, sans briller, le Luxembourg 3 buts à 1, continue son chemin vers la qualification pour les phases finales de la coupe de monde. La victoire de Sebastian Vettel (All/Ferrari) relance l'intérêt du championnat de Formule 1. Mercedes et Hamilton pourraient être battus ? Ferrari Lire la suite
  • Quatre FIFA par an ? +

    Le Festival International du Film d'Aubagne a débuté ce lundi 2O mars, jour du printemps. La soirée d'ouverture a été une immense réussite. Lire la suite
  • 29 mars : panique au conseil municipal +

    A l'occasion d'une entrevue avec les associations et organisations syndicales qui siègent à la Bourse du travail, Gazay a affirmé "qu'il ne voulait plus entendre parler de la Bourse du travail à Aubagne et qu'il allait engager une procédure pour obtenir l'expulsion des occupants". Lire la suite
  • Six rendez-vous avec la France Insoumise +

      Ce dimanche 18 mars, la campagne des élections présidentielles a connu son rassemblement le plus important (130.000 personnes) avec la marche organisée à Paris, pour une 6ème République, à l'initiative du mouvement France Insoumise et de Jean-Luc Mélenchon.  Lire la suite
  • 1