Abandon : pas que Martin Luther King


colines aux oiseaux

Le 14 novembre, le 12/13 de France 3 consacrait un reportage à Danielle Jacqui que tout le monde connaît ici, pour être passé au moins une fois devant "la maison de celle qui peint" à Pont de l'Etoile/Roquevaire.

En résidence d'artiste de 2007 à 2014, Danielle Jacqui avait réalisé son "Colossal d'Art brut/ Organugamme" dans les locaux de l'ancien "Marché de Gros" à La Tourtelle. Il était prévu de l'installer dans sa totalité sur la Colline aux Oiseaux, au carrefour de la Planque.

Gazay et Barthélémy en ont décidé autrement, la réalisation artistique a été expatriée en Suisse. Le Marché de Gros a été vendu (Gazay brade tout le patrimoine d'Aubagne) au fabricant de chips, Sibell, pour stocker ses approvisionnements. Mais une (petite) partie de cette œuvre avait, en 2013, été posée sur le lieu prévu (voir photo ci-dessus).

Comme pour la fresque du carrefour Martin Luther King, la ville n'assure plus aucun entretien de ce clin d'œil de l'art brut qui reste à Aubagne. C'est ainsi que depuis quelques mois, les ampoules qui l'éclairent n'ont pas été changées et que tout reste dans le noir dès la nuit tombée.

Le reportage de France 3 nous apprenait que 40 des œuvres de Danielle Jacqui devaient être exposées à New York, dans un des plus célèbres musées du monde. Mais à Aubagne, on méprise cette immense créatrice de renommée internationale. Il faut dire que l'Amy de Gazay, l'élu à l'a-culture, au moment où l'artiste était conduite à l'exil en Suisse, attribuait la porte du millénaire à Danielle Jacqui, en la confondant avec Jean-Bernard Métais !

Les créateurs urbains qu'il connaît, ce sont Vinci, Bouygues et Eiffage. Les réalisations artistiques qu'il a visitées ce sont les immeubles et les villas de très haut standing... et les usines à santons du Maghreb.

Ici, quand on entend les mots "culture ou art", l'équipe municipale pose immédiatement les questions : "Combien ça coûte ? Combien ça rapporte ?". Et on ne change pas les ampoules. Trop cher !

Joseph Lèsperd

LE RAMI DES MAMIES

  • Les mamies dans les nuages +

    Les mamies dans les nuages Elles ne comprennent plus rien nos braves Mamies. Tout d'un coup, c'est l'effervescence autour de l'arrêt du projet de Val Lire la suite
  • les Mamies: priorités et causes nationales +

    les Mamies: priorités et causes nationales Avec leurs regards bien à elles, nos Mamies, dissertent sur les différentes priorités que Macron et son gouvernement mettent en Lire la suite
  • Les mamies : Martine a disparu +

    Les mamies : Martine a disparu   Nos Mamies sont déboussolées, même lorsqu'elles veulent passer le flambeau à leur petits enfants, elles sont déboussolées, elles ont Lire la suite
  • Les mamies : Trompe-couillons +

    Les mamies : Trompe-couillons   Bien au fait de l'actualité, mais un peu dépassées par tout ce qu'elles lisent ou entendent, nos Mamies ont Lire la suite
  • Les mamies : course de fond +

    Les mamies : course de fond Les mamies sont perplexes, elles se demandent si le petit monde politique en général et celui aubagnais au passage, n'est Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Une proposition pour revivifier la démocratie à Aubagne +

    Jean Reynaud qui était un des conseillers de Barthélémy aux dernières élections municipales a fait parvenir un mail à plusieurs centaines de personnes en demandant "de faire circuler sans modération". Nous nous permettons donc de publier ses propositions qui concernent l'écoute des revendications de proximité des Aubagnaises et des Aubagnais. Lire la suite
  • Faire table rase du passé +

    Ceci est un exemple parfait de l'obsession de la municipalité d'Aubagne actuellement... Faire table rase du passé et ne rien construire au service de la population, rien depuis quatre années de destructions. Après la cuisine centrale, la MJC, certains services municipaux... j'en passe et des meilleures, c'est le tour du Lire la suite
  • Place publique +

    Castro (J.P. Bacri), star télé sur le déclin, est convié à une soirée chic par sa productrice Nathalie (Léa Drucker). Il y rencontre Hélène son ex femme et collaboratrice (Agnès Jaoui). Sont invités à la fête de jeunes réalisateurs, turbulents , au sommet de leurs gloires. N’est pas invité mais s’invite, Lire la suite
  • Innovation dans la communication +

      Depuis quelques temps, des vidéos sont apparues sur les fils d'actualité facebook/twitter des habitants d'Aubagne. Magali Giovannangeli, élue municipale d'opposition a souhaité, en complément des traditionnelles tribunes d'expression ou des tracts distribués dans la rue, s'adresser aux Aubagnaises et aux Aubagnais par l'intermédiaire de vidéos. Lire la suite
  • Rassemblement de Solidarité pour la Palestine +

      Sous le parrainage de l'A.F.P.S. (Association Franco Palestinienne de Solidarité), un groupe de citoyens appelle à se réunir dans un moment de libre parole ouvert à toutes et tous, le vendredi 27 avril à 18h30, cours Foch à Aubagne. Pour protester contre les massacres dont sont victimes les Palestiniens enfermés Lire la suite
  • Les confidences de Mournaud +

    Vendredi 20 avril, deux jours après la présentation factice des "aménagements du centre ville d'Aubagne", Léo Mournaud se serait confié à des amis et à un autre élu. Il aurait d'abord affirmé être "le conseiller particulier de Gazay" et il aurait argumenté "il y a trop de retard, il faut Lire la suite
  • 13Habitat devant le Tribunal ? +

    Plusieurs articles de Mèfi vous ont informé de la décision de 13Habitat de faire payer deux fois le surloyer pendant 4 mois aux locataires concernés (voir "Scandale à 13Habitat", "Double surloyer : action en justice", "Menace d'expulsion"). Lire la suite
  • 1