La fresque Martin Luther King à l'abandon


lutherking 01

En 2008, Banga, Mam et de jeunes graffeurs aubagnais réalisaient une fresque de 65 mètres de long, sur le mur de l'hôpital, au carrefour entre l'avenue Simon Lagunas et celle des Soeurs Gastine.

Cette fresque est une illustration artistique du célèbre discours "J'ai fait un rêve" de Martin Luther King, ce révérend américain, assassiné le 4 avril 1968 à Memphis, inlassable militant non violent pour les droits civiques des noirs, pour la paix et contre la pauvreté. Le carrefour, depuis, a été nommé "Le carrefour Martin Luther King", la station de tramway aussi.

Jusqu'en mars 2014, cette oeuvre d'art fut preservée avec beaucoup de soins par les services de la ville. Depuis près de trois ans, plus rien. La fresque se dégrade, des pans entiers disparaissent, aucun effort d'entretien minimum n'est réalisé. Cela laisse une entrée de ville d'Aubagne à l'image de certains quartiers marseillais, à l'abandon.

lutherking 02                                                                                                 

Mieux que ça, depuis plus d'un an, on y a installé une construction modulaire pour la vente d'appartements par un groupe privé. Sur un quart de sa surface, ce graph original et symbolique est totalement caché par des panneaux publicitaires à la gloire d'un promoteur.

Mais Gazay n'a rien à faire d'Aubagne, de Martin Luther King, de la paix, de l'oeuvre d'artistes locaux. Dans ce secteur, il annonce vouloir construire un palais des congrès (alors que cela va coûter plusieurs millions d'euros et qu'il y en a déjà un avec Agora) mais qui cache, en fait, sa volonté de faire une immense opération immobilière qui va profiter exclusivement aux grands groupes financiers et à ceux de la construction.

 "Main basse sur la ville", c'est sur les écrans du bureau du maire.

Antoine Monticellu

LE RAMI DES MAMIES

  • Les mamies dans les nuages +

    Les mamies dans les nuages Elles ne comprennent plus rien nos braves Mamies. Tout d'un coup, c'est l'effervescence autour de l'arrêt du projet de Val Lire la suite
  • les Mamies: priorités et causes nationales +

    les Mamies: priorités et causes nationales Avec leurs regards bien à elles, nos Mamies, dissertent sur les différentes priorités que Macron et son gouvernement mettent en Lire la suite
  • Les mamies : Martine a disparu +

    Les mamies : Martine a disparu   Nos Mamies sont déboussolées, même lorsqu'elles veulent passer le flambeau à leur petits enfants, elles sont déboussolées, elles ont Lire la suite
  • Les mamies : Trompe-couillons +

    Les mamies : Trompe-couillons   Bien au fait de l'actualité, mais un peu dépassées par tout ce qu'elles lisent ou entendent, nos Mamies ont Lire la suite
  • Les mamies : course de fond +

    Les mamies : course de fond Les mamies sont perplexes, elles se demandent si le petit monde politique en général et celui aubagnais au passage, n'est Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Une proposition pour revivifier la démocratie à Aubagne +

    Jean Reynaud qui était un des conseillers de Barthélémy aux dernières élections municipales a fait parvenir un mail à plusieurs centaines de personnes en demandant "de faire circuler sans modération". Nous nous permettons donc de publier ses propositions qui concernent l'écoute des revendications de proximité des Aubagnaises et des Aubagnais. Lire la suite
  • Faire table rase du passé +

    Ceci est un exemple parfait de l'obsession de la municipalité d'Aubagne actuellement... Faire table rase du passé et ne rien construire au service de la population, rien depuis quatre années de destructions. Après la cuisine centrale, la MJC, certains services municipaux... j'en passe et des meilleures, c'est le tour du Lire la suite
  • Place publique +

    Castro (J.P. Bacri), star télé sur le déclin, est convié à une soirée chic par sa productrice Nathalie (Léa Drucker). Il y rencontre Hélène son ex femme et collaboratrice (Agnès Jaoui). Sont invités à la fête de jeunes réalisateurs, turbulents , au sommet de leurs gloires. N’est pas invité mais s’invite, Lire la suite
  • Innovation dans la communication +

      Depuis quelques temps, des vidéos sont apparues sur les fils d'actualité facebook/twitter des habitants d'Aubagne. Magali Giovannangeli, élue municipale d'opposition a souhaité, en complément des traditionnelles tribunes d'expression ou des tracts distribués dans la rue, s'adresser aux Aubagnaises et aux Aubagnais par l'intermédiaire de vidéos. Lire la suite
  • Rassemblement de Solidarité pour la Palestine +

      Sous le parrainage de l'A.F.P.S. (Association Franco Palestinienne de Solidarité), un groupe de citoyens appelle à se réunir dans un moment de libre parole ouvert à toutes et tous, le vendredi 27 avril à 18h30, cours Foch à Aubagne. Pour protester contre les massacres dont sont victimes les Palestiniens enfermés Lire la suite
  • Les confidences de Mournaud +

    Vendredi 20 avril, deux jours après la présentation factice des "aménagements du centre ville d'Aubagne", Léo Mournaud se serait confié à des amis et à un autre élu. Il aurait d'abord affirmé être "le conseiller particulier de Gazay" et il aurait argumenté "il y a trop de retard, il faut Lire la suite
  • 13Habitat devant le Tribunal ? +

    Plusieurs articles de Mèfi vous ont informé de la décision de 13Habitat de faire payer deux fois le surloyer pendant 4 mois aux locataires concernés (voir "Scandale à 13Habitat", "Double surloyer : action en justice", "Menace d'expulsion"). Lire la suite
  • 1