La fresque Martin Luther King à l'abandon


lutherking 01

En 2008, Banga, Mam et de jeunes graffeurs aubagnais réalisaient une fresque de 65 mètres de long, sur le mur de l'hôpital, au carrefour entre l'avenue Simon Lagunas et celle des Soeurs Gastine.

Cette fresque est une illustration artistique du célèbre discours "J'ai fait un rêve" de Martin Luther King, ce révérend américain, assassiné le 4 avril 1968 à Memphis, inlassable militant non violent pour les droits civiques des noirs, pour la paix et contre la pauvreté. Le carrefour, depuis, a été nommé "Le carrefour Martin Luther King", la station de tramway aussi.

Jusqu'en mars 2014, cette oeuvre d'art fut preservée avec beaucoup de soins par les services de la ville. Depuis près de trois ans, plus rien. La fresque se dégrade, des pans entiers disparaissent, aucun effort d'entretien minimum n'est réalisé. Cela laisse une entrée de ville d'Aubagne à l'image de certains quartiers marseillais, à l'abandon.

lutherking 02                                                                                                 

Mieux que ça, depuis plus d'un an, on y a installé une construction modulaire pour la vente d'appartements par un groupe privé. Sur un quart de sa surface, ce graph original et symbolique est totalement caché par des panneaux publicitaires à la gloire d'un promoteur.

Mais Gazay n'a rien à faire d'Aubagne, de Martin Luther King, de la paix, de l'oeuvre d'artistes locaux. Dans ce secteur, il annonce vouloir construire un palais des congrès (alors que cela va coûter plusieurs millions d'euros et qu'il y en a déjà un avec Agora) mais qui cache, en fait, sa volonté de faire une immense opération immobilière qui va profiter exclusivement aux grands groupes financiers et à ceux de la construction.

 "Main basse sur la ville", c'est sur les écrans du bureau du maire.

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • On va regretter Caroline +

    Depuis le 1er janvier, la ville d'Aubagne a une nouvelle directrice des ressources humaines (DRH). Bien sûr elle vient de Marseille, avec un gros salaire, comme tous les cadres que recrute Gazay depuis 3 ans. Lire la suite
  • Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! +

    Le 66, c’est le Restaurant du Parc !! Un rappel mythique de la grande route américaine, pour ce restaurant niché dans les tendres vallonnements du Parc Jean Moulin. Un décor idyllique. Des enfants qui jouent au loin, des amateurs de Taï chi qui font tout ce qu’ils peuvent pour réunir le ciel et la terre dans un écrin Lire la suite
  • Présidentielle : réflexions pour Aubagne. +

    Dimanche 23 avril, les électeurs ont décidé de qualifier pour la finale présidentielle Macron (24,01%) et Le Pen (21,30%). Fillon occupe la 3ème place (20,01%) devant Mélenchon (19,58%). Lire la suite
  • 1er Mai : c'est la fête au Cercle de l'Harmonie +

    Lundi 1er Mai 2017 sera l'occasion pour le Cercle de l'Harmonie et les organisations de la Bourse du Travail d'organiser une grande journée festive et culturelle géante. Lire la suite
  • Les promoteurs immobiliers achètent Aubagne +

    Les locaux de l'ex-foyer de vie Popineau, situés avenue Pierre Blancard, ont été vendus. On connaît maintenant les nouveaux propriétaires, il s'agit de Nexity, un géant de la promotion immobilière. Lire la suite
  • L'AFC rate le coche et le RCA s'approche de la qualification en 16ème de finale +

    A Nancy, l'OM de Rudi Garcia n'a pu faire que match nul (0 à 0). Une première mi-temps en dilettante, la deuxième sans aucune capacité offensive. Payet qui, compte tenu de son faible salaire (à peine 500 fois le SMIC), n' a joué que deux ou trois minutes et les Lire la suite
  • La gauche ciotadenne se mobilise pour Mélenchon +

    Vous l'aurez compris, Mèfi! a pris parti pour Mélenchon. Il est ainsi devenu l'un des portes-voix des soutiens du candidat de la France Insoumise. Aujourd'hui, nous relayons l'appel à voter Mélenchon de Rosy Sanna, maire honoraire de La Ciotat, Sylvia Bonifay et Karim Ghendouf, conseiller municipal de La Ciotat. Lire la suite
  • 1