Caché dans son buisson de lavande Cyrano sentait bon la lessive


cyrano dautremer

Depuis de nombreuses années, le Festival du livre et de la parole d’enfant offre aux plus petits comme aux plus grands un moment d’enfance. Ce rendez-vous s’est inscrit au fil des ans dans l’agenda des manifestations jeunesse comme un incontournable, tant pour la qualité des auteurs invités que pour l’ensemble des manifestations qui ont ponctué ces quatre journées. La scène du Comoedia a une fois de plus livré une pépite en nous offrant une adaptation du Cyrano de Bergerac d’Edmond de Rostand magnifiquement revisité. Cyrano a enjoué et parfumé le théâtre d’Aubagne samedi et dimanche après-midi.

Le classique de la littérature française nous a ici été livré au travers d’une adaptation de l’œuvre par Taï-Marc Le Thanh, présent cette année sur le salon, et scénarisée par Rebecca Dautremer, dessinatrice qui avait elle-même été l’invitée de Grains de sel il y a quelques années. Cyrano, publié en 2005, présentait une histoire très librement inspirée de l’original publié plus de cent ans avant (1898). Le héros toujours amoureux de sa cousine Roxanne trouve des traits et des postures bien plus japonisants, plaçant la petite ville de Dordogne aux portes du temple de Kyoto. Ses couleurs sont donc bien plus pastel mais sa prose toujours aussi poétique.

La compagnie « Hecho en casa » – littéralement « fait maison » - a su transformer en de véritables estampes japonaises réelles les planches de dessins de R. Dautremer. La poésie est enrichie par de véritables chorégraphies scéniques. Trois comédiennes, narratrices à trois voix, ont ainsi joué les rôles de Cyrano, Roxanne et du beau mais sans esprit Christian. Dans un décor jouant des ombres chinoises et de la nature avec une grande simplicité, les trois femmes plongent le spectateur dans un émerveillement total (voir le teaser ici). Le succès est tel qu’à l’issue de la première représentation de samedi, les albums de R.Dautremer et T-M Le Thanh disponibles sur le salon ont tous été vendus dans l’après-midi.

Voilà une invitation à suivre le travail de cette troupe originaire du Pays basque (voir site ici). Elle reviendra en représentation dans la région avec cette même pièce fin mai-début juin 2017 (Hyères - 83). Et pourquoi pas lors du festival off d’Avignon 2017 ?

Au-delà de l’hommage rendu au talent des professionnels du spectacle, c’est aussi l’occasion de saluer le monde de la culture, et les professionnels aubagnais. Malgré des moyens en baisse constante et une vision monoculaire de l’artistique – au royaume de Pagnol, les schpountz sont rois – ils continuent de rendre possible des instants suspendus comme ceux que nous offre régulièrement Grains de Sel.

 

José Da Silva

LE RAMI DES MAMIES

  • Les mamies dans les nuages +

    Les mamies dans les nuages Elles ne comprennent plus rien nos braves Mamies. Tout d'un coup, c'est l'effervescence autour de l'arrêt du projet de Val Lire la suite
  • les Mamies: priorités et causes nationales +

    les Mamies: priorités et causes nationales Avec leurs regards bien à elles, nos Mamies, dissertent sur les différentes priorités que Macron et son gouvernement mettent en Lire la suite
  • Les mamies : Martine a disparu +

    Les mamies : Martine a disparu   Nos Mamies sont déboussolées, même lorsqu'elles veulent passer le flambeau à leur petits enfants, elles sont déboussolées, elles ont Lire la suite
  • Les mamies : Trompe-couillons +

    Les mamies : Trompe-couillons   Bien au fait de l'actualité, mais un peu dépassées par tout ce qu'elles lisent ou entendent, nos Mamies ont Lire la suite
  • Les mamies : course de fond +

    Les mamies : course de fond Les mamies sont perplexes, elles se demandent si le petit monde politique en général et celui aubagnais au passage, n'est Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Une proposition pour revivifier la démocratie à Aubagne +

    Jean Reynaud qui était un des conseillers de Barthélémy aux dernières élections municipales a fait parvenir un mail à plusieurs centaines de personnes en demandant "de faire circuler sans modération". Nous nous permettons donc de publier ses propositions qui concernent l'écoute des revendications de proximité des Aubagnaises et des Aubagnais. Lire la suite
  • Faire table rase du passé +

    Ceci est un exemple parfait de l'obsession de la municipalité d'Aubagne actuellement... Faire table rase du passé et ne rien construire au service de la population, rien depuis quatre années de destructions. Après la cuisine centrale, la MJC, certains services municipaux... j'en passe et des meilleures, c'est le tour du Lire la suite
  • Place publique +

    Castro (J.P. Bacri), star télé sur le déclin, est convié à une soirée chic par sa productrice Nathalie (Léa Drucker). Il y rencontre Hélène son ex femme et collaboratrice (Agnès Jaoui). Sont invités à la fête de jeunes réalisateurs, turbulents , au sommet de leurs gloires. N’est pas invité mais s’invite, Lire la suite
  • Innovation dans la communication +

      Depuis quelques temps, des vidéos sont apparues sur les fils d'actualité facebook/twitter des habitants d'Aubagne. Magali Giovannangeli, élue municipale d'opposition a souhaité, en complément des traditionnelles tribunes d'expression ou des tracts distribués dans la rue, s'adresser aux Aubagnaises et aux Aubagnais par l'intermédiaire de vidéos. Lire la suite
  • Rassemblement de Solidarité pour la Palestine +

      Sous le parrainage de l'A.F.P.S. (Association Franco Palestinienne de Solidarité), un groupe de citoyens appelle à se réunir dans un moment de libre parole ouvert à toutes et tous, le vendredi 27 avril à 18h30, cours Foch à Aubagne. Pour protester contre les massacres dont sont victimes les Palestiniens enfermés Lire la suite
  • Les confidences de Mournaud +

    Vendredi 20 avril, deux jours après la présentation factice des "aménagements du centre ville d'Aubagne", Léo Mournaud se serait confié à des amis et à un autre élu. Il aurait d'abord affirmé être "le conseiller particulier de Gazay" et il aurait argumenté "il y a trop de retard, il faut Lire la suite
  • 13Habitat devant le Tribunal ? +

    Plusieurs articles de Mèfi vous ont informé de la décision de 13Habitat de faire payer deux fois le surloyer pendant 4 mois aux locataires concernés (voir "Scandale à 13Habitat", "Double surloyer : action en justice", "Menace d'expulsion"). Lire la suite
  • 1