Caché dans son buisson de lavande Cyrano sentait bon la lessive


cyrano dautremer

Depuis de nombreuses années, le Festival du livre et de la parole d’enfant offre aux plus petits comme aux plus grands un moment d’enfance. Ce rendez-vous s’est inscrit au fil des ans dans l’agenda des manifestations jeunesse comme un incontournable, tant pour la qualité des auteurs invités que pour l’ensemble des manifestations qui ont ponctué ces quatre journées. La scène du Comoedia a une fois de plus livré une pépite en nous offrant une adaptation du Cyrano de Bergerac d’Edmond de Rostand magnifiquement revisité. Cyrano a enjoué et parfumé le théâtre d’Aubagne samedi et dimanche après-midi.

Le classique de la littérature française nous a ici été livré au travers d’une adaptation de l’œuvre par Taï-Marc Le Thanh, présent cette année sur le salon, et scénarisée par Rebecca Dautremer, dessinatrice qui avait elle-même été l’invitée de Grains de sel il y a quelques années. Cyrano, publié en 2005, présentait une histoire très librement inspirée de l’original publié plus de cent ans avant (1898). Le héros toujours amoureux de sa cousine Roxanne trouve des traits et des postures bien plus japonisants, plaçant la petite ville de Dordogne aux portes du temple de Kyoto. Ses couleurs sont donc bien plus pastel mais sa prose toujours aussi poétique.

La compagnie « Hecho en casa » – littéralement « fait maison » - a su transformer en de véritables estampes japonaises réelles les planches de dessins de R. Dautremer. La poésie est enrichie par de véritables chorégraphies scéniques. Trois comédiennes, narratrices à trois voix, ont ainsi joué les rôles de Cyrano, Roxanne et du beau mais sans esprit Christian. Dans un décor jouant des ombres chinoises et de la nature avec une grande simplicité, les trois femmes plongent le spectateur dans un émerveillement total (voir le teaser ici). Le succès est tel qu’à l’issue de la première représentation de samedi, les albums de R.Dautremer et T-M Le Thanh disponibles sur le salon ont tous été vendus dans l’après-midi.

Voilà une invitation à suivre le travail de cette troupe originaire du Pays basque (voir site ici). Elle reviendra en représentation dans la région avec cette même pièce fin mai-début juin 2017 (Hyères - 83). Et pourquoi pas lors du festival off d’Avignon 2017 ?

Au-delà de l’hommage rendu au talent des professionnels du spectacle, c’est aussi l’occasion de saluer le monde de la culture, et les professionnels aubagnais. Malgré des moyens en baisse constante et une vision monoculaire de l’artistique – au royaume de Pagnol, les schpountz sont rois – ils continuent de rendre possible des instants suspendus comme ceux que nous offre régulièrement Grains de Sel.

 

José Da Silva

LE RAMI DES MAMIES

  • Les mamies à confesse +

    Les mamies à confesse   L'année 2018 sera sociale ou ne sera pas. C'est du moins ce que laisse entendre les commentateurs zélés au Lire la suite
  • Une brève des Mamies +

    Une brève des Mamies Mamie Rabelle - Vous avez reçu vos retraites complémentaires ? J'ai 15€ en moins ! Mamie Cadot - Moi je viens de voir que Lire la suite
  • Le rami des mamies : Le Retour En Moyen-âge +

    Le rami des mamies : Le Retour En Moyen-âge   Nous pouvons constater les premières concrétisations de LREM (Le Retour En Moyen-âge). Il suffit quelquefois d'une petite étincelle. Nos Mamies Lire la suite
  • Les mamies: Féministes ou pas ? +

    Les mamies: Féministes ou pas ? Elles sont âgées, mais encore vertes pour des mamies. Se voudraient-elles immortelles comme nos académiciens ? Tout en faisant leur rami Lire la suite
  • Tout n'est pas blanc ou noir +

    Tout n'est pas blanc ou noir   Devant la triste actualité, nos mamies sont étonnées des commentaires qui inondent les médias. Deux grandes personnalités viennent de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

DES LIVRES À DÉCOUVRIR

  • Astérix et la Transitalique +

    Astérix et la Transitalique Ils n'ont pas besoin de nous pour vendre des exemplaires mais il me semblait intéressant d'aborder la sortie de ce Lire la suite
  • Corruption et politique : rien de nouveau ? +

    Corruption et politique : rien de nouveau ? Dans ce livre, l'auteur revient sur un enjeu majeur de notre démocratie : la corruption des politiques. Son raisonnement s'appuie sur Lire la suite
  • Sur la télévision +

    Sur la télévision   Lorsqu'on lit Pierre Bourdieu aujourd'hui, on peut avoir la désagréable impression qu'il enfonce des portes ouvertes, qu'il résume dans Lire la suite
  • Les vieux fourneaux tome IV +

    Les vieux fourneaux tome IV   Une série qui devient culte dans le monde de la bande dessinée francophone. Une bande de vieux, sans doute Lire la suite
  • La désobéissance civile +

    La désobéissance civile C'est un livre qui commence mal, très mal, par ces mots : "Le meilleur gouvernement est le gouvernement qui gouverne le Lire la suite
  • 1
  • 2

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Imposture : CSG et Taxe d'Habitation +

    Macron ,Castaner et consorts, nos Pinocchios nationaux, répondent sans vergogne aux médias que notre pouvoir d’achat sera augmenté en 2018 pour des millions de personnes. Le cas de notre foyer après simulation sur le "site d’impots.gouv" démontre l’inverse : taxe d’habitation 2017, 2327 € , nous attendons toujours la baisse de 15% promise par Gazay. Revenu imposable Lire la suite
  • Cuges: les élus de la majorité penchent sérieusement vers la droite extrême +

      Lors du conseil municipal du 18 décembre, perdue dans une délibération concernant le règlement de la cantine scolaire, une phrase en apparence anodine prévoit « la fin des repas spéciaux ». Lire la suite
  • Les Alters font leurs vœux +

    Mercredi 17 janvier avait lieu la conférence de presse pour annoncer les vœux du groupe d'opposition Aubagne Alternative Citoyenne et Ecologiste et de l’association Aubagne à venir. Lire la suite
  • La colère de M. Bacchio, restaurant le 3 Farfalle +

    M. Bacchio, l'un des propriétaires du restaurant "Le 3 Farfalle", place Joseph Rau, ne décolère pas devant le refus persistant de la mairie de lui accorder l'autorisation d'une terrasse couverte. Lire la suite
  • De l'eau pour tous +

    Le 8 janvier, le quotidien La Provence faisait connaître à ses lecteurs l'existence d'un Aubagnais qui habitait au croisement des Arnauds et de Longuelance et qui ne bénéficiait pas de la distribution de l'eau potable. Lire la suite
  • La Font de mai saccagée en 2018 ? +

    Souvenons-nous que la création de ce domaine public de 97 hectares inauguré en 2007 avait fait l'objet de nombreuses réunions de concertation et se donnait comme objectifs la protection de la colline, l'accès à tou-te-s les habitant-e-s pour y randonner, découvrir la faune, la flore et le patrimoine... Qu'en est-t-il Lire la suite
  • L'art de distiller du poison +

    A la lecture d'un journal local le Samedi 6 Janvier 2018, un article signé du correspondant Aubagnais m'a mis mal à l'aise. Lire la suite
  • 1