C'était au temps où Aubagne s'ouvrait


hervedirosa tram

Une pleine page parue dans le quotidien "Le Monde" daté du 15 novembre et intitulée: "Di Rosa, un musée à lui tout seul", m'a inspiré quelques réflexions teintées de nostalgie. Artiste, archiviste, sociologue, ethnologue et activiste, Hervé Di Rosa est un créateur reconnu, apprécié pour son talent, son œuvre protéiforme et son ouverture d'esprit.

C'est un voyageur égaré, passé par l'Afrique du Sud et Cuba, Addis-Abeba et Seville, le Bénin et la Floride. Hervé Di Rosa a toujours lancé des "projets ouverts aux autres" ayant trop souffert par le passé de l'idée conventionnelle de l'artiste. En un mot, il est dérangeant, "bousculant", basculant, iconoclaste. Aubagne, grâce à son travail sur l'habillage extérieur du tramway, si fréquenté qu'il avive les regrets de l'amputation de son tracé, a pu profiter pleinement de l'énergie de cet artiste international qui a eu la délicatesse d'intégrer réellement les jeunes Aubagnais, non pas dans une coquille vide tel que le conseil municipal des jeunes, mais dans ce projet interactif et participatif. 

C'était le temps où la jeunesse préoccupait l'équipe municipale, une jeunesse prise en considération par des services publics accueillants, compétents et conciliants.

Aujourd'hui, la Culture pour tous est menacée au profit d'un élitisme larvé qui s'installe sournoisement dans son offre, ses tarifs et ses coupures budgétaires ciblées. En pratiquant ainsi, Gérard Gazay - toujours volontairement clivant - met en péril la cohésion sociale, le vivre-ensemble, le partage, l'écoute, la Fraternité et les échanges multiculturels.

Aubagne, même en Provence, ne se résume pas aux santons, aux fifres et à Marcel Pagnol que nous apprécions tous à sa juste valeur. C'est une ville ouverte aux autres horizons, aux autres influences - notamment méditerranéennes (pardon Mme Mélin) -, aux autres courants de pensée, aux formes artistiques diverses et enrichissantes que proposent des artistes tel qu'Hervé Di Rosa.

Investir dans la Culture pour le plus grand nombre est une priorité pour notre jeunesse et, qui sait, cela pourrait dessiller les yeux et les neurones de certains conservateurs sclérosés adeptes du tout-sécuritaire et de la vigilance zélée.

 

Andre Danchesi

 

Revoir le reportage "Hervé Di Rosa habillera le tramway d'Aubagne avec ses "René" par Lamia Coulibaly sur @Culturebox publié le 18 mai 2012.


Hervé Di Rosa à Aubagne

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Mournaud fait du cinéma +

    La ville ne sait plus quoi inventer pour communiquer sur les travaux "pharaoniques" prévus en centre ville : on refait la chaussée sur 300 mètres linéaires ! Lire la suite
  • Les convictions de Giovanni +

    Schipani avec Bruno Gilles Givanni Schipani, élu "Les Républicains" au conseil municipal d'Aubagne a une caractéristique en commun avec Harkane, élue du PS à Aubagne : ils sont, tous les deux, mus par une même conviction, leur arrivisme. Lire la suite
  • Bourse du Travail : ça chauffe ! +

    Avec la brutalité et le dogmatisme qu'on lui connaît, dès les premiers mois de son élection, Gazay décidait l'expulsion des syndicats et des associations qui se trouvaient à la Bourse du Travail. Il avait commencé en supprimant le Festival d'Arts Singuliers. Puis il a poursuivi avec la tentative d'expulsion du Lire la suite
  • "Ils sont toujours présents en moi" +

      Jeudi 9 février, après une journée de travail bien dense, il fait déjà nuit... Je pars pourtant sous la pluie, avec la détermination inaltérée d'aller au Cercle de l'Harmonie. Dans ce lieu recoloré désormais par de multiples initiatives culturelles, politiques, associatives, a lieu, ce soir-là, la présentation d'un livre Lire la suite
  • Bien Vivre en Pays d'Aubagne : une association d'élus de droite ? +

    Pour "se faire mousser", Giovanni Schipani, l'élu qui rend les jeunes vieux, multiplie les louanges de toutes les personnes qu'il rencontre, comme s'il était le chef politique du clan des élus de droite du territoire. Le 15 février, avec d'autres élus, il a été reçu par une "nouvelle" association "Bien Lire la suite
  • Duchemin trace son chemin +

    Duchemin trace son chemin Auguste Duchemin arpente les lieux de restauration de notre territoire depuis 6 mois maintenant.  Le plaisir des papilles a été le plus souvent au rendez-vous. Les commentaires des lecteurs furent divers, jusqu'à nous accuser de vendre notre âme au Diable car nous "vendions" de la pub. Il n'en a jamais été Lire la suite
  • Gag-piscine sur le site de la ville +

    Toujours à la pointe de l'information sur le net, le service propagande de la ville communique sur le site, sur facebook et sur twitter, les horaires d'ouverture de LA piscine d'Aubagne (la piscine du Bras d'Or étant définitivement fermée pour satisfaire la volonté de spéculation immobilière du maire) pour les Lire la suite
  • 1