Appel à voter

Même si on ne s’est dit pas dit tout ce qu’on avait à se dire, l’important aujourd’hui, c’est de garder le canton à gauche.

S'abstenir serait laisser la place aux candidats de droite et d'extrême-droite.  12 mois de gestion d'Aubagne et de l'Agglo ont fait la démonstration d'une gestion catastrophique pour la culture, la scolarité, la solidarité, les associations, les services publics...

Ils s'attachent à casser tout ce que vous avez construit.

Dimanche 29 mars, faites barrage aux listes UMP-UDI, FN

Votez, faites voter pour la liste d'Union de la Gauche
 
Jean-Pierre Brundu, animateur du Repaire d'Aubagne

Gratuit pour les riches

Lu dans la presse, vu et entendu à la télé régionale.

J'avais dans un premier temps eu l'immense plaisir d'apercevoir sur les écrans de France 3 notre Maire. Immédiatement piqué d'intérêt, j'ouvris grand les yeux et les oreilles. Le premier magistrat de la ville présentait un produit magique qui serait distribué aux citoyens ayant des objets de valeurs à protéger. Cet onguent miraculeux et invisible protégerait donc les heureux possesseurs d'œuvres d'art de la convoitise des cambrioleurs.
D'après le contexte lexical du reportage, la distribution du liquide protecteur serait gratuite.

La chose fut confirmée quelques jours plus tard par l'hebdomadaire national Marianne. Comme quoi l'austérité et les mesures d'économies sont à géométrie variable : plus de café pour les tatas, plus de prévention routière pour les élèves mais des mesures de protection pour les richesses privées sur le compte de la communauté.

Herzed (aède sulfureux)

Rassemblement à Gauche

 Élections départementales  du 22 Mars et 29 Mars

Aujourd’hui, c'est un appel à votre raisonnement afin de vous faire réaliser qu'il ne faut surtout

pas vous ABSTENIR ! venez le plus nombreux possible, faites voir que vous êtes

responsables d'agir, et de réagir à ce que l'on nous prépare si nous ne faisons pas tout

pour SE RASSEMBLER A GAUCHE pour un DÉPARTEMENT SOLIDAIRE . Nous aurons

pour six ans à vivre avec le même parti UMP que nous avons à Aubagne, Pour le FN j'espère que

vous avez compris ce qui nous attendrait en matière de liberté : un parti fasciste qui a fait ses

preuves il y bien longtemps.

Alors venez nombreux pour témoigner du gros mécontentement que nous avons ici à

AUBAGNE avec l'exemple déplorable de ce maire UMP si sur de lui qu'il à fait de sorte que

beaucoup ne  voterons plus pour son parti. Cela se nomme " l'effet Boomerang "

Dans l'espoir d'une victoire de notre " RASSEMBLER A GAUCHE " à vos urnes.

                                                                       Josepha

Le tram fait débat

Madame Monsieur

Je vais assez régulièrement sur le site de votre Journal dont je suis
les articles
 
En particulier je suis les articles concernant ce fameux Tramway qui a déjà
tant fait couler d'encre et parler par des décisions purement démagogiques
reliant à un certains laxisme
 
Le bon sens ait voulu que ce Projet soit relancé non sans mal car l'Equipe
Gazay-Barthélémy se sont fait élire sur une Division Pro et Anti Tram 
Je suis consterné par ce retournement de Situation venant de la Part d'Elus(es)
Responsables ayant des Décisions à prendre pour l'Avenir de leurs Administrés(es)
 
Ce Tramway dont Mr Le Préfet de Région en Personne est venu apporter la D.U.P
validée par tous les Services de l'Etat et stoppé net par des soi disant Promesses Electorales
Il convient de gérer en Responsable Politique et non En Militant
 
Merci pour vos différents articles sur ce propos et aussi sur la Cure d'Austérité que vit
actuellement la Ville d'Aubagne et le Pays de l'Etoile ce n'était pas prévu au Programme
 
Bien Cordialement à vous tous et toutes
 
AR

Les «tatas» privées de café

Les élus aubagnais semblent investis d'une mission, voire d'une pulsion plus forte et sidérante que tout. Réalisons des économies, soyons vertueux et économes comme nos teutons voisins capables de créer en quelques années 9 millions de travailleurs pauvres. Il faut suivre la voie, l'unique, la seule : la chasse au gaspi !

Malgré tout il est nécessaire d'être juste, humain et donc de frapper les privilèges des plus nantis.

Sur la base de ces dignes principes, les agents des restaurants scolaires (les tatas) ne verront plus arriver leur livraison de café et de sucre, privilège exorbitant pour des gens qui débutent leurs services à 6h et le terminent à 17h, après avoir fait le ménage d'une école et servi quantités de repas.

Bruxelles sera ravie, et devant tant de dévouement dans la lutte au gaspillage, peut-être nos élus se verront ils offrir des postes au plus haut niveau, dignes de leurs talents.

Austérité quand tu nous tiens.

Herzed

Aubagne fête les 120 ans...

2015 est l'anniversaire de Marcel Pagnol, né en 1895, au pied du Garlaban couronné de chèvres... et Mme Barthélémy a souhaité que Marcel Pagnol retrouve sa ville. Comme si sa ville l'avait oublié.

J'ai fait un petit tour ce matin, sur le mal nommé Cours Foch qu'on aurait pu rebaptiser pour l'occasion cours Legrand ou « la merlusse » comme nous l'avait fait savoir, en son temps, Lucien Grimaud. C'était tristounet, superficiel et tout-à-fait artificiel comme les bâtons en matière plastique des personnes déguisées en chevriers, et les brins de paille qu'on avait répandus sur le cours Voltaire pour nous faire ressembler à des santons, malgré les crieurs de ville à moustaches de carton, qui s'époumonaient dans le brouhaha habituel des jours de marché sans qu'on entende un mot de leur discours.

Pour l'occasion, les organisateurs ont ressuscité « le petit provençal », quotidien qui termina sa carrière dans le soutien au gouvernement de Vichy et que Gaston Defferre transforma en « Le Provençal » à la Libération. Le journaliste de France 3 Provence-Alpes a confondu avec « le petit marseillais » journal collabo dont le dernier rédacteur en chef, Albert Lejeune, fut condamné à mort en octobre 1944. Etait-ce bien le moment de remettre à l'ordre du jour ces torche-culs ? Heureusement que les vendeurs de l'Huma-Dimanche n'avaient pas déserté leur point de vente !

Mais il se trouve que 2015 marque aussi les 120 ans de... la CGT. Et là, tout-le-monde sait comment, en dénonçant le bail de la Bourse du Travail, la direction de notre municipalité, entend fêter cet anniversaire. Le défi a déjà été relevé par les organisations syndicales et je gage que la célébration des 120 ans de la CGT sera moins « fadouillasse » que l'année capitale Marcel Pagnol 2015.

Roger Brun

Quelques vers de mirliton dédiés au martyr du PQ

Trois petits rouleaux de papier,

Un brasier ont enflammé.

Une perruche égarée,

A qui responsabilité avait été donnée,

Crut en ces temps troublés

Croisade mener.

Un manant, d'un mendiant doublé

Avait osé par écrit interposé,

Du papier réclamer.

La colère de l'oiselle,

Fut plus terrible que celle...

D'un Zeus courroucé.

Les baveux empressés

Articles avaient publié.

Le manant au pilori fut emmené.

La ribambelle, le cul torché,

le pauvre homme avait oublié.

Seul, éploré, abandonné,

Vers les cieux il dut se tourner,

Afin que grâce lui soit accordée.

 

Herzed (poète maudit)